(Temps de lecture: 1 - 2 minutes)
1 1 1 1 1 Rating 5.00 (3 Votes)

Quelques réflexions très pertinentes d’Etienne Chouard sur les stratégies mondialistes mortifères. Qui m’ont rappelé l’Eloge des frontières de Régis Debray ou « l’individu hors sol » d’Hervé Juvin. Le chaos migratoire vécu en ce moment même par l’Europe de l'Est, de ce point de vue, est la preuve éclatante que le combat souverainiste contre l’asservissement des peuples et la destruction programmée des nations est plus légitime que jamais. Comme le formule Etienne Chouard : « Le prédateur n’aime pas la frontière, il n’aime pas la clôture. La proie aime bien la clôture »… OD

 

Source : Olivierdemeulenaere

Informations complémentaire :

Chouard 06 11 2015