(Temps de lecture: 2 - 3 minutes)
1 1 1 1 1 Rating 5.00 (8 Votes)

Le journaliste Antoine Peillon a enquêté en France et en Suisse dans les milieux bancaire, judiciaire et policier. Il lève le voile sur un vaste système d'évasion fiscale. Et ces 600 milliards qui manquent à la france.

Des valises de billets qui passent les frontières, des diamants cachés dans des tubes de dentifrice. Derrière ces images folkloriques se dessine un système sophistiqué. Selon Antoine Peillon, les avoirs français dans les paradis fiscaux atteignent la somme astronomique de 600 milliards d'euros.

Pour son enquête, le journaliste a rencontré des magistrats, des policiers et surtout des cadres de banques qui décrivent, de l'intérieur et anonymement, les circuits de l'évasion fiscale.
 
La Suisse est en première ligne. Antoine Peillon décrypte les méthodes de la banque UBS, mastondonte de la finance. Il met aussi en cause l'attitude des Etats. La France s'est engagée à lutter contre les paradis fiscaux. Mais selon le journaliste, les résultats ne sont pas à la hauteur des promesses.

"Ces 600 milliards qui manquent à la France" paraît aux éditions du Seuil.

Antoine Peillon

Après des études de philosophie et d'histoire-géographie à la Sorbonne, Antoine Peillon a travaillé pour divers journaux et magazines, dont Le Monde, La Tribune de l'Expansion, Le Figaro, InfoMatin, Le Point, L'Express, VSD, La Vie, Grands Reportages, Terre sauvage. Il a enquêté, entre autres, sur les réseaux néo-nazis mondiaux et sur l'extrême droite européenne, sur le terrorisme, ainsi que sur les affaires politico-financières (affaire Carignon en 1994…). Son livre Ces 600 milliards qui manquent à la France. Enquête au cœur de l’évasion fiscale (Le Seuil, mars 2012 ; prix Éthique Anticor 2012 pour l'investigation ; édition en Points Seuil, novembre 2012) a contribué à déclencher enquêtes judiciaires et parlementaires toujours en cours (affaires UBS, Cahuzac, Wildenstein, HSBC…)1. Il est le frère de Vincent Peillon, ministre de l'Éducation dans les gouvernements Ayrault 1 et Ayrault 2 (2012 à 2014)2.

Il a réalisé (octobre 2012 - juin 2013) trois documentaires sur l’évasion fiscale, avec Patrick Benquet (Nilaya Productions), qui ont été diffusés par France 5 à la rentrée 2013, puis par la Chaîne parlementaire Public-Sénat en avril et mai 2014.

 

La suite sur Wikipedia.org

 

Source : France-Info via Chalouette