Exxon étudie une OPA sur BP

(Temps de lecture: 4 - 7 minutes)
0.0 of 5 (0 Votes)

Ou le géant américain qui s'offre le géant anglais BP, c'est Goldman Sachs et Google réunis...

Selon le Sunday Times, le groupe pétrolier Exxon serait en train d'étudier la possibilité d'une OPA sur BP. Depuis le début de la marée noire, BP a vu son titre dégringoler.

Toujours selon le Sunday Times, qui tient ses informations de l'industrie pétrolière, ExxonMobil aurait demandé le feu vert de Washington pour effectuer une OPA sur BP. Cette dernière n'a pas voulu commenter l'information.

Ce n'est pas la première fois qu'une telle allusion vis-à-vis d'une OPA fait la "Une" des médias. Depuis le début de la marée noire, BP est extrêmement fragilisée. En outre, alors que la fuite n'est pas encore bouchée, le groupe devra faire face à des plaintes venues de toutes parts, des plaintes qui pourraient leur coûter des milliards de dollars.

BP étant l'un des fleurons de l'industrie britannique, il y a fort à parier que le gouvernement interviendra pour éviter le naufrage. La semaine dernière, des rumeurs faisaient état de discussions entre des investisseurs stratégiques et BP à propos d'une éventuelle prise de participation.

Selon le Sunday Times, le groupe pétrolier Exxon serait en train d'étudier la possibilité d'une OPA sur BP. Depuis le début de la marée noire, BP a vu son titre dégringoler.

Toujours selon le Sunday Times, qui tient ses informations de l'industrie pétrolière, ExxonMobil aurait demandé le feu vert de Washington pour effectuer une OPA sur BP. Cette dernière n'a pas voulu commenter l'information.

Ce n'est pas la première fois qu'une telle allusion vis-à-vis d'une OPA fait la "Une" des médias. Depuis le début de la marée noire, BP est extrêmement fragilisée. En outre, alors que la fuite n'est pas encore bouchée, le groupe devra faire face à des plaintes venues de toutes parts, des plaintes qui pourraient leur coûter des milliards de dollars.

BP étant l'un des fleurons de l'industrie britannique, il y a fort à parier que le gouvernement interviendra pour éviter le naufrage. La semaine dernière, des rumeurs faisaient état de discussions entre des investisseurs stratégiques et BP à propos d'une éventuelle prise de participation.

Selon le Sunday Times, le groupe pétrolier Exxon serait en train d'étudier la possibilité d'une OPA sur BP. Depuis le début de la marée noire, BP a vu son titre dégringoler.

Toujours selon le Sunday Times, qui tient ses informations de l'industrie pétrolière, ExxonMobil aurait demandé le feu vert de Washington pour effectuer une OPA sur BP. Cette dernière n'a pas voulu commenter l'information.

Ce n'est pas la première fois qu'une telle allusion vis-à-vis d'une OPA fait la "Une" des médias. Depuis le début de la marée noire, BP est extrêmement fragilisée. En outre, alors que la fuite n'est pas encore bouchée, le groupe devra faire face à des plaintes venues de toutes parts, des plaintes qui pourraient leur coûter des milliards de dollars.

BP étant l'un des fleurons de l'industrie britannique, il y a fort à parier que le gouvernement interviendra pour éviter le naufrage. La semaine dernière, des rumeurs faisaient état de discussions entre des investisseurs stratégiques et BP à propos d'une éventuelle prise de participation.

Selon le Sunday Times, le groupe pétrolier Exxon serait en train d'étudier la possibilité d'une OPA sur BP. Depuis le début de la marée noire, BP a vu son titre dégringoler.

Toujours selon le Sunday Times, qui tient ses informations de l'industrie pétrolière, ExxonMobil aurait demandé le feu vert de Washington pour effectuer une OPA sur BP. Cette dernière n'a pas voulu commenter l'information.

Ce n'est pas la première fois qu'une telle allusion vis-à-vis d'une OPA fait la "Une" des médias. Depuis le début de la marée noire, BP est extrêmement fragilisée. En outre, alors que la fuite n'est pas encore bouchée, le groupe devra faire face à des plaintes venues de toutes parts, des plaintes qui pourraient leur coûter des milliards de dollars.

BP étant l'un des fleurons de l'industrie britannique, il y a fort à parier que le gouvernement interviendra pour éviter le naufrage. La semaine dernière, des rumeurs faisaient état de discussions entre des investisseurs stratégiques et BP à propos d'une éventuelle prise de participation.

Selon le Sunday Times, le groupe pétrolier Exxon serait en train d'étudier la possibilité d'une OPA sur BP. Depuis le début de la marée noire, BP a vu son titre dégringoler.

Toujours selon le Sunday Times, qui tient ses informations de l'industrie pétrolière, ExxonMobil aurait demandé le feu vert de Washington pour effectuer une OPA sur BP. Cette dernière n'a pas voulu commenter l'information.

Ce n'est pas la première fois qu'une telle allusion vis-à-vis d'une OPA fait la "Une" des médias. Depuis le début de la marée noire, BP est extrêmement fragilisée. En outre, alors que la fuite n'est pas encore bouchée, le groupe devra faire face à des plaintes venues de toutes parts, des plaintes qui pourraient leur coûter des milliards de dollars.

BP étant l'un des fleurons de l'industrie britannique, il y a fort à parier que le gouvernement interviendra pour éviter le naufrage. La semaine dernière, des rumeurs faisaient état de discussions entre des investisseurs stratégiques et BP à propos d'une éventuelle prise de participation.


Source : Les Echos.be

Selon le Sunday Times, le groupe pétrolier Exxon serait en train d'étudier la possibilité d'une OPA sur BP. Depuis le début de la marée noire, BP a vu son titre dégringoler.

Toujours selon le Sunday Times, qui tient ses informations de l'industrie pétrolière, ExxonMobil aurait demandé le feu vert de Washington pour effectuer une OPA sur BP. Cette dernière n'a pas voulu commenter l'information.

Ce n'est pas la première fois qu'une telle allusion vis-à-vis d'une OPA fait la "Une" des médias. Depuis le début de la marée noire, BP est extrêmement fragilisée. En outre, alors que la fuite n'est pas encore bouchée, le groupe devra faire face à des plaintes venues de toutes parts, des plaintes qui pourraient leur coûter des milliards de dollars.

BP étant l'un des fleurons de l'industrie britannique, il y a fort à parier que le gouvernement interviendra pour éviter le naufrage. La semaine dernière, des rumeurs faisaient état de discussions entre des investisseurs stratégiques et BP à propos d'une éventuelle prise de participation.

Selon le Sunday Times, le groupe pétrolier Exxon serait en train d'étudier la possibilité d'une OPA sur BP. Depuis le début de la marée noire, BP a vu son titre dégringoler.

Toujours selon le Sunday Times, qui tient ses informations de l'industrie pétrolière, ExxonMobil aurait demandé le feu vert de Washington pour effectuer une OPA sur BP. Cette dernière n'a pas voulu commenter l'information.

Ce n'est pas la première fois qu'une telle allusion vis-à-vis d'une OPA fait la "Une" des médias. Depuis le début de la marée noire, BP est extrêmement fragilisée. En outre, alors que la fuite n'est pas encore bouchée, le groupe devra faire face à des plaintes venues de toutes parts, des plaintes qui pourraient leur coûter des milliards de dollars.

BP étant l'un des fleurons de l'industrie britannique, il y a fort à parier que le gouvernement interviendra pour éviter le naufrage. La semaine dernière, des rumeurs faisaient état de discussions entre des investisseurs stratégiques et BP à propos d'une éventuelle prise de participation.