1 1 1 1 1 Rating 5.00 (4 Votes)

Oui, moi aussi il faudra que l'on m'explique...., et vu comment le porte-container était chargé, je ne crois absolument pas à cette excuse d'une rafale de vent.

Pour le reste, je ne vois pas le trafic reprendre avant plusieurs semaines, ce qui va causer des soucis. Et comme vous pouvez le constater sur les tweets, une seule pelleteuse est mobilisée, alors que le canal représente 12% du flux mondial...

Décidément il, faudra que l'on m'explique... ; )

Quoi qu'il en soit, c'est encore une fois l'illustration de l'extrême fragilité et la NON VIABILITÉ en cas de CRISE (comme pour le Covid par manque de redondance) de notre monde globalisé et interconnecté à outrance.

Mais ça vous devriez l'avoir toutes et tous compris, ou au moins pressenti, et pourtant...

Amitiés,

f.

Suez 27 03 2021

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

Le canal de Suez ce n’est pas rien. C’est une artère essentielle du commerce mondial, et cette artère est bloquée.

C’est un infarctus.

Le problème ?

Vous devez être au courant !

Un énorme porte-container s’est mis en travers et bloque tout le canal.

Il faudra quand même à un moment nous dire comment l’un des plus gros navires marchands au monde s’est mis en travers de l’une des plus importantes voies navigables au monde.

J’aimerai bien savoir.

Pour le moment, l’explication officielle serait qu’il y aurait eu une rafale de vent… Sacrée rafale tout de même !

Il se pourrait aussi que la compagnie ait embauché l’ancien commandant du Costa Concordia…

Bref, lorsque la rafale aura fini de souffler et que la poussière et le sable du désert égyptien seront retombés, nous saurons peut-être ce qu’il s’est passé.

En attendant, le canal de Suez est bouché.

12% du commerce mondial ne peut plus passer.

Si cela dure plus de quelques jours, cela va se voir dans nos chaînes logistiques déjà durement touchées, déjà passablement perturbées par la pandémie.

Et les dernières nouvelles n’étaient pas bonnes.

Canal de Suez : dégager le porte-conteneur pourrait prendre « des semaines »

Selon l’AFP, « L’Égypte tentait ce jeudi 25 mars de dégager un porte-conteneur géant qui bloque depuis la veille la navigation sur le canal de Suez, route commerciale clé entre l’Europe et l’Asie, un incident qui pourrait ralentir le trafic maritime mondial encore un certain temps.

Jeudi, l’Autorité égyptienne du canal de Suez (SCA) a annoncé que le trafic maritime était “temporairement suspendu” jusqu’à la remise à flot de l’Ever Given, le navire de 400 mètres qui bloque la voie navigable.

Dégager le porte-conteneur géant pourrait prendre “des jours, voire des semaines”, a déclaré le directeur exécutif de Royal Boskalis, maison-mère de la société néerlandaise dont des experts devaient être sur place jeudi. “C’est vraiment une baleine très lourde sur la plage, pour ainsi dire”, a indiqué Peter Berdowski, interrogé lors d’un talk-show sur la télévision publique néerlandaise mercredi soir.

Selon une carte évolutive du site Vesselfinder, des dizaines de navires attendent aux deux extrémités du canal et dans la zone d’attente située au milieu du canal.

Plusieurs remorqueurs dépêchés par l’Autorité du canal de Suez (SCA) tentent de dégager le géant des mers depuis mercredi matin. Jeudi, une source maritime a ajouté que les autorités ont fait parvenir une drague sur les lieux de l’incident. De son côté, la société japonaise Shoei Kisen Kaisha, propriétaire du porte-conteneur a annoncé jeudi qu’elle travaillait avec les autorités du canal pour la remise à flot, mais que l’opération était “extrêmement difficile”.

Effets en chaîne…

Car si cela dure et s’éternise, ce sont des dizaines de navires dont la cargaison n’arrivera jamais à temps, des milliers de containers qui manqueront pour les remplir et les renvoyer, c’est l’ensemble de la « supply chain » mondiale qui sera durablement impactée par ce nouveau « coup dur ».

Le monde est déjà touché par de multiples pénuries sur presque tout.

Nous sommes ici potentiellement face à un Cygne Noir.

Ces évènements hautement improbables aux conséquences incalculables.

Parce qu’un homme averti en vaut deux , et qu’un homme préparé en vaut 4, vous pouvez toujours faire le plein de la voiture et d’un ou deux bidons de plus, parce que mon petit doigt me dit, qu’à la pompe, les prix vont vitre grimper. Le pétrole passe par les mers. Les tankers passent par le canal de Suez pour alimenter l’Europe. Les super tankers eux, font des marées noires terribles, mais font aussi le tour par le Cap. Pourtant, ils sortent tous du Golfe Persique.

Comme les emmerdes volent en escadrille, comme la loi de l’emmerdement maximum semble vouloir vraiment s’appliquer à notre monde depuis plus d’un an maintenant, je pense que ce serait un bon moment pour exploser quelques pétroliers dans le Golfe !

 

Restez à l’écoute.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

Charles SANNAT

 

Source : Insolentiae.com
 

Information complémentaire :

Crashdebug.fr : L’éclatante faillite du nouveau credo, par Maurice Allais (1999)

 

 

 

 

Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.

Be the first to comment.

Jcm Avatar
Say something here...

You are a guest ( Sign Up ? )

or post as a guest
Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités internationales Arrow Faites le plein ! Et si le canal de Suez ne rouvrait pas ? - L’édito de Charles SANNAT (Insolentiæ.com)