1 1 1 1 1 Rating 5.00 (5 Votes)
(entretien avec Agence Info Libre, 4 mars 2014)

- "Il y a eu cette fameuse conversation téléphonique, interceptée par les services russes, autour du 23 janvier dernier entre Madame Victoria Nuland et l’ambassadeur américain à Kiev, où l’on voit qu’ils organisent le coup d’Etat, prévoient qui va succéder à Monsieur Ianoukovitch (…)"

- "Certes le régime de Ianoukovitch était impopulaire mais des régimes impopulaires il y en a d’autres, notamment en France. Je crois que François Hollande est plus impopulaire en France que Ianoukovitch ne l’était en Ukraine avant sa destitution…"

- "La France a été la première à jeter de l’huile sur le feu (…) La position de la France est devenue indigne…"

- "Il va falloir que le président de la République nous explique qui est Bernard-Henri Lévy et quel est son rôle…"

- "La partie de bras de fer est énorme. Je suis assez inquiet parce que c’est une situation dont il faut espérer que les protagonistes sauront garder raison. Mais dans la mesure où les Etats-Unis et l’Union européenne provoquent la Russie en s’attaquant à ce qui est le cœur même de sa sécurité, il ne faut pas exclure que les choses dégénèrent…"

Des solutions claires et précises

L’UPR n’est pas un parti de politiciens-caméléons qui multiplient les promesses vagues et contradictoires afin de plaire à tous les publics, juste avant les élections. Nos propositions sont très réfléchies, adéquates, précises, et sans ambiguïté.

Découvrez l'intégralité de notre Programme, directement inspiré de celui du Conseil National de la Résistance de 1944, actualisé pour le XXIe siècle.

1. Sortie de l’euro- L’euro ruine notre pouvoir d’achat, entretient le chômage, plombe nos entreprises, et accélère les délocalisations. Rétablir le franc, c’est évidemment possible, et c’est indispensable !

2. Sortie de l’Union européenne

3. Sortie de l’OTAN

Le programme de Libération nationale :

La crise dans laquelle la France s’enfonce depuis des années est désormais si grave que nous devons procéder à une rupture complète et décisive. Nous devons le faire de façon sereine et réfléchie, mais déterminée et courageuse. Cette rupture est totalement incompatible avec les oppositions de complaisance qui critiquent l’Europe mais refusent de regarder la réalité en face : la construction européenne n’est pas la solution, c’est le problème.

Voulant redonner toute son actualité au programme du Conseil national de la Résistance de 1944, je propose aux Français de se rassembler, quelles que soient leurs convictions politiques ou religieuses et leurs origines ethniques ou sociales, afin de rendre à la France sa liberté et sa démocratie. Cela impose en premier lieu de dénoncer juridiquement les traités européens, de sortir de l’UE et de l’euro, de sortir de l’OTAN et de soustraire l’économie, les services publics et les médias à la mainmise des féodalités privées.

J’assortis ces choix décisifs de toute une panoplie de réformes institutionnelles, économiques, monétaires, sociales, militaires, diplomatiques, culturelles et éthiques qui sont à des années-lumière des programmes de tous les autres candidats.

C’est à vous d’en juger.

Voir notre programme complet

 

Source : Olivierdemeulenaere

Informations complémentaires :

 
Asselineau Ukraine 09 03 2014
 
Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités internationales Arrow François Asselineau sur l’Ukraine : « Il s’agit bien d’un complot »