(Temps de lecture: 1 - 2 minutes)
1 1 1 1 1 Rating 5.00 (2 Votes)
Ne rêvez pas, c'est ce qui nous attend toutes et tous... Et surtout, n'oubliez pas que des aides qui ont été versées à la Grèce, seules 5% sont arrivées à destination de la population, les 95% restant ont été données aux BANQUES !
 
 
La Grèce contre l'Europe, la guerre reprend. Les créanciers du pays réclament le vote, dimanche 8 mai à Athènes, de nouvelles mesures d'austérité. C'est la condition absolue pour qu'ils versent à la Grèce, 24 heures plus tard, une nouvelle aide de 5 milliards d'euros.
 
Les syndicats appellent à la grève générale
 
Les lois envisagées sont très impopulaires, à commencer par la réforme des pensions. Le gouvernement veut mettre fin aux différents régimes et instituer une retraite nationale de 384 euros par mois. Cette baisse peut atteindre 30% pour certains retraités. Colère aussi des plus aisés, car l'impôt sur le revenu va augmenter. À partir de 3300 euros par mois, le taux passerait de 38 à 50%. Enfin, la TVA passerait de 13 à 23% dans l'hôtellerie. Un coup de poignard pour le tourisme. "C'est terrible, les revenus baissent et ils nous imposent plus de taxes", déplore une femme. Les Grecs redoutent des licenciements et des baisses de salaire. Les syndicats appellent à la grève générale demain, vendredi 6 mai, ainsi que samedi.
 

Informations complémentaires :