Guerre entre Israël et le Hamas : une résolution pour un "cessez-le-feu humanitaire immédiat" à Gaza votée par l'Assemblée générale de l'ONU (Francetvinfo.fr)

5 of 5 (1 Vote)

Bonjour j'espère que vous allez bien, ça vous dit une bonne nouvelle pour commencer la journée ? car il faut avouer que ce n'est pas souvent, on vous avait relayé le véto des États-Unis (ce qui a permis de voir leur vrai visage)

Et bien apparemment cela n'a pas suffi face à l'énorme majorité de pays qui était pour cet accord de paix,

Je ne rentrerais pas dans la polémique (informations complémentaires), mais 17.000 morts à Gaza, ceci restera comme une plaie béante dans l'histoire de l'humanité, qui n'a rien fait.....

Onu paix

L'Assemblée générale de l'ONU, à New York, le 12 décembre 2023. (ANGELA WEISS / AFP)

Le texte a été largement adopté malgré l'opposition d'Israël et des Etats-Unis. Un amendement américain voulant ajouter une condamnation des "attaques terroristes abominables du Hamas" du 7 octobre a été rejeté.

L'Assemblée générale des Nations unies a adopté, mardi 12 décembre, une résolution réclamant "un cessez-le-feu humanitaire immédiat" à Gaza, où la situation humanitaire est "catastrophique". Ce texte, non contraignant, a été adopté par 153 voix pour, 10 contre (dont Israël et les Etats-Unis), et 23 abstentions. Un amendement américain, pour ajouter une condamnation des "attaques terroristes abominables du Hamas" du 7 octobre, a été rejeté. Cette réunion spéciale de l'Assemblée générale avait été réclamée par les pays arabes après le véto américain vendredi à un projet de résolution du Conseil de sécurité réclamant ce même "cessez-le-feu humanitaire immédiat". Suivez notre direct.

Joe Biden met en garde Benyamin Nétanyahou. Le président américain a critiqué publiquement le gouvernement israélien pour son opposition à une "solution à deux Etats" et l'a mis en garde contre une érosion du soutien de l'opinion publique mondiale : "Ils sont en train de perdre ce soutien avec les bombardements aveugles qui ont lieu." "C'est un bon ami, mais il faut qu'il change", a-t-il ajouté.

Déclaration commune du Canada, de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande. Dans une rare déclaration commune, les Premiers ministres canadien, australien et néo-zélandais se sont pour leur part déclarés mercredi "alarmés par la diminution de l'espace de sécurité pour les civils à Gaza". "Le prix à payer pour vaincre le Hamas ne peut être la souffrance continue de tous les civils palestiniens", ont-ils ajouté.

Gaza vit "l'enfer sur terre". Dans la bande de Gaza, où 85% des 2,4 millions d'habitants ont été déplacés et des quartiers entiers détruits par les bombardements, les Palestiniens vivent "l'enfer sur terre", a lancé le directeur de l'agence de l'ONU pour les réfugiés palestiniens (UNRWA), Philippe Lazzarini.

 

Source : Francetvinfo.fr

Informations complémentaires :


Inscription à la Crashletter quotidienne

Inscrivez vous à la Crashletter pour recevoir à 17h00 tout les nouveaux articles du site.

Archives / Recherche

Sites ami(e)s