5 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (1 Vote)

Un petit coup de pouce à notre ami Charles Sannat pour son nouveau site « La Robolution » consacré à la révolution robotique, sachant que le secteur subit une évolution exponentielle, et il aura donc fort à faire !

Bonne chance donc à ce nouveau site. ; ))))

Amitiés,

f.

Robot Skieur 15 02 2018

Des robots aux JO d’hiver, les skieurs en danger ?

Je ne sais vous mais moi je suis étonné des prouesses des robots. Un peu moins de IA (Intelligences Artificielles) qui sont plutôt décevantes au regard des promesses démesurées de leur concepteurs. Mais des robots industriels au robots domestiques, leurs capacités progressent rapidement. Alors leur créateurs se défoulent de temps en temps, aussi pour apprendre et améliorer leurs performances. Pour cela il y a les combats de robots par exemple. Puéril et guerrier, j’avoue ne pas être fan mais aux jeux olympiques d’hiver en Corée du Sud s’affrontent des robots skieurs pas pués des vers. Ils ont un parcours de slalom plutôt corsé et ont aussi quelques règles à respecter. Les robots doivent mesurer au moins 50 cm de hauteur et tenir sur deux “jambes”. cela parait simple vu comme cela mais l’équilibre est très délicat. Et si vous skiez d’instinct, imaginez vous bine que pour un robot c’est un sacré défi.

A les voir évoluer (c’est un bien grand mot), on comprend l’ampleur de la tâche pour les développeurs ! Entre gamelles, descentes en marche arrière incontrôlés et autres loupés de piquets, nos skieurs en chair et en os ont encore un peu d’avenir. Pour ces “exploits” du Ski Robot Challenge, ce sont huit équipes qui se sont affrontées. Chercheurs en tous genre issus d’entreprises privée ou d’universités ont concouru avec l’espoir d’empocher 10.000 dollars dédiés au vainqueur. Apparemment le froid a aussi eu raison de l’électronique pour certains. Bon la finalité est celle d’une amélioration des performances mais aussi dans l’objectif éventuel de remplacer des agents d’entretien ou des guides. Sympa le guide haute montagne qui bug et vous plante parce que paralysé par les conditions météo…

Cette course effrénée de l’imitation de l’humain n’est pas nécessairement productive. Au même titre que les ordinateurs, les robots doivent rester des outils au service des humains, pas des concurrents. Ils ne doivent en tôt cas pas être perçus ainsi et certains feraient bien de s’en inquiéter. L’anthropomorphisme vis à vis des robots renforce cette idée de concurrence voir de domination de robots qui nous seraient supérieurs. Bon c’est loupé pour le ski et c’est peut-être rassurant, mais dans certains domaines, les robots sont plus performants et ce n’est pas forcément un problème. Attachons nous à leur faire faire ce que nous ne voulons pas faire, tout simplement. Allez les robots, un petit vin chaud et on y retourne ?

 

Il n’est pas trop tard… Mais presque !

« L’homme a la possibilité non seulement de penser, mais encore de savoir qu’il pense ! C’est ce qui le distinguera toujours du robot le plus perfectionné. »
 

Jean Delumeau

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Larobolution.com est le site sur lequel Sylvain Devaux s’exprime quotidiennement et livre une vraie analyse du monde de la robotique à même de vous permettre d’en profiter. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.larobolution.com. »

 

Source : Larobolution.com

Information complémentaire :

Crashdebug.fr :

Vous êtes ici : Accueil Arrow High Tech Arrow Lancement du nouveau site de Charles Sannat « La Robolution »