5 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (2 Votes)
Ça serait quand même plus judicieux de valider le concept, et de mettre un milliard d'€uro dans ce type d'entreprises, plutôt que dans le Rafale... (Enfin c'est MON avis...)
 
 
Voiture Volante 12 01 2014
Maquette de l’Xplorair

Michel Aguilar, un ingénieur toulousain de 64 ans, prévoit de commercialiser une voiture volante dans les prochaines années.

Depuis 2007, cet ancien ingénieur toulousain du centre DGA Techniques Aéronautiques et désormais à la tête de Xplorair, s’est lancé le pari de créer la première voiture volante.

L’aéronef de Michel Aguilar ressemble à un avion biplace, fonctionnant selon les versions, avec du méthane ou du carburant bio. Le décollage se fera à la verticale et l’engin pourra voler à la vitesse de 200 km/h jusqu’à une altitude de 3000 mètres, pour une autonomie de 500 kilomètres. Le prix sera compris entre 50.000 et 100.000€.

B0878f02f8

Maxresdefault1

Le patron d’Xplorair prévoit d’exposer son aéronef en 2017 au salon du Bourget.

La Chine se dit déjà intéressée par cette technologie, affirme l’ingénieur.

"Ils ont compris l’intérêt de réduire les coûts d’infrastructures. Ils sont plus malins. Je dois avouer que ce sont eux qui me suivent le plus", conclut-il.

La commercialisation pour les particuliers est prévue pour 2020.

 

Sources : Metronews / Le Journal du Siècle

Informations complémentaires :

 

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow High Tech Arrow La « voiture » volante française décollera en 2017