5 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (1 Vote)

Dixit Reuters en ce 10 septembre, malgré le succès grandissant des industries pharmaceutiques, il semblerait ce matin que vous soyez quelque peu inquiets... Je pense que malgré le fait que nous ayons identifié certaines pistes en cours, vous ayez raison (et peut-être pour de bonnes raisons...). En attendant cet événement de commémoration demain... N'oubliez pas le principe action/réactions...

Cependant, afin d'être constructif, c'est plus près de nous que je me permets de vous rappelez la candidature de Nicolas Dupont-Aignan (qui, dans l'interview ci-dessous d'un Thierry Guerrier à la solde de la BCE, ... a un don pour rester zen impressionnant), suivi de son dossier chez Marianne2.fr. Pour ma part ses motivations ne sont pas totalement identifiées, mais le discours est lucide et plaisant (et lui, au moins, ne va pas au Siècle...)

Update 25.10.2011Nicolas Dupont-Aignan et Arnaud Montebourg avec François Hollande, membres des Young Leaders de la FAF...

Click to download in MP4 format (110.83MB)

 Les 10 et 11 septembre 2011, Nicolas Dupont-Aignan organise son université d'été à Dourdan. C'est l'occasion de revenir sur les états de service de celui qui prône la sortie de l'euro avec son parti Debout la République. Boudé par les médias, la crise pourrait bien le relancer pour 2012...

Jamais crédité de plus de 1% dans les sondages et blacklisté par certains journalistes, Nicolas Dupont-Aignan fait partie de ces petits candidats qui vont avoir du mal à récolter les 500 parrainages nécessaires pour la présidentielle. Pas découragé pour autant, le leader de Debout la République a envoyé un camion violet - aux couleurs de son parti - pour sillonner la France et s'est lancé très tôt dans la chasse au signatures.
A la faveur de la crise, certains des arguments de ce gaulliste défenseur d'un protectionnisme républicain - notamment sa critique de l'euro et sa volonté d'en sortir - pourraient bien trouver écho dans les médias. Son université d'été qui doit se tenir les 10 et 11 septembre à Dourdan (91) est l'occasion pour Marianne2 de revenir sur ses précédentes prises de positions.


A lire sur Marianne2 :

Dupont-Aignan réussit son oral de rattrapage par Chloé Demoulin

Invité d’Europe 1 ce matin, Nicolas Dupont-Aignan a enfin saisi l’occasion de capitaliser sur la crise : il s’est moqué de la rencontre Sarkozy-Merkel en tirant à vue sur l’euro, selon lui « insauvable », et a développé ses solutions.

Dupont-Aignan : enfin invité par RTL, il bâcle son grand oral par Laureline Dupont

Invité de RTL, Nicolas Dupont-Aignan a fustigé le « système financier fou » sans les précisions et les solutions escomptées de la part de celui qui avait pourtant mis au centre de sa campagne pour l'élection présidentielle l'arrivée prévisible de cette crise.

Dupont-Aignan : la chasse aux signatures est ouverte par Laureline Dupont

Bien décidé à décrocher les 500 signatures nécessaires à la présentation d'une candidature à la présidentielle, Nicolas Dupont-Aignan empoigne lui-même son téléphone pour convaincre les maires de lui accorder leur soutien. Reportage.

Dupont-Aignan : comment exister quand on fait 1 % ? par Laureline Dupont

Crédité d'1% d'intentions de vote dans le dernier sondage CSA pour Marianne, Nicolas Dupont-Aignan peine à faire entendre sa voix dans un paysage médiatico-politique essentiellement concentré sur les partis traditionnels. Loin d'avoir dit son dernier mot, le député-maire de Yerres développe ses propres méthodes pour exister.

Nicolas Dupont-Aignan : «Ce sondage est miraculeux pour moi !» par Laureline Dupont

Crédité encore et toujours de 1 % par le dernier sondage Harris Interactive pour Le Parisien, le leader de Debout la République persiste à croire en son destin d’homme politique de premier plan.


Dupont-Aignan : en Afghanistan, nous sommes à la remorque des USA, propos recueillis par Vanessa Schneider

Marianne de cette semaine s’intéresse à un débat interdit : celui sur la présence des troupes françaises en Afghanistan. Il s’agit pourtant de la plus longue opération militaire extérieure à laquelle ait pris part notre pays. Mais personne n’en parle. À commencer par les responsables politiques. Marianne les a donc sollicités, à l’image de Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la République, député membre de la commission de la Défense.

Dupont-Aignan : je suis souvent plus à gauche que le PS! par J-C Slovar, blogueur associé

«Le clivage droite/gauche est moribond !» C'est du moins ce qu'affirme Nicolas Dupont-Aignan. Persuadé du contraire, Slovar, blogueur associé, lui a proposé de dialoguer sur le sujet.

Hadopi, euro, oligarchie, carte musicale, Dupont Aignan s'énerve par Marianne2

A la veille du congrès de son mouvement Debout la République, Nicolas Dupont Aignan était l'invité de Parlons Net la nouvelle émission de David Abiker. Avec Philippe Cohen et Emery Doligé, du blog choses vues.

Dupont-Aignan : «il flotte, c'est ça le problème avec lui!» par Laureline Dupont et Elodie Emery

Marianne2 a regardé l'interview de Nicolas Sarkozy en compagnie de Nicolas Dupont-Aignan. Confiné dans son petit bureau de l'Assemblée nationale, le député-maire de Yerres n'a pas décoléré de la soirée. Récit détaillé des réactions à chaud du leader de Debout la République.

«Sortons de la monnaie unique en bon ordre, il est encore temps» par Nicolas Dupont-Aignan

Comme chaque semaine, Marianne laisse carte blanche à deux invités. Pour Nicolas Dupont-Aignan, député de l'Essonne et leader de Debout la République, l'euro est le véritable enjeu de 2012.

Le plan d'aide à la Grèce est un sabordage par Nicolas Dupont-Aignan

Le leader de Debout la République a écrit ce texte après l'adoption par le Parlement du plan d'aide à la Grèce.

Source : Marianne2.fr

Informations complémentaires :

 
Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Dossier : Dupont-Aignan capitalise sur la crise