5 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (7 Votes)

Comme vous le savez, par les temps qui courent il est important de prendre position. Aussi sur la piste de Chalouette, nous relayons l'appel d'Anticor à soutenir Médiapart.

Il n'est pas tolérable que la démocratie soit baffouée à ce point, on n'efface pas le passé d'un revers de main quand il ne nous plaît pas... Car cela s'appelle l'histoire !

Et nous devons en préserver l'intégrité pour les générations futures...

Aussi je pense que tous les Français devraient écouter les preuves d’ « affection » du toujours très habile M. Patrice de Maistre, ainsi que ses liens (parfois très intimes) avec des femmes et des hommes politiques français ou des pédophiles notoires, et savoir que sur son idée presque tous les comptes Suisses de Mme Bettencourt sont maintenant vraissemblablement exilés à Singapour et en Uruguay. Comme ça l’État ne peut pas faire semblant de ne pas « savoir » (en interdisant les documents) et faire l'économie de « tirer le fil… » ; )

Du reste, fidèle à l'effet Streisand, je suis en train de mettre une copie de l'ensemble des données de Médiapart sur le dossier Bettencourt à l'abri, en dehors du blog . ; )

Le Gros pack : http://www.filedropper.com/mamiezinzin

Vous aussi, si vous avez un îlot de démocratie sur internet, partagez votre copie...


Mediapart et l'Affaire-Bettencourt par folamour_dailymotion

Fichiers par type : 

Mettez à jour vos miroirs avec la version "clean" du pack ;)

.MP3 : 

.ZIP

.TAR.GZ

PDF:

PDF EN .JPEG :

--------------------------------------------------

faire un miroir : 

VIDEOS :

Mediapart 16 07 2013

La cour d’appel de Versailles a rendu le 4 juillet un arrêt ordonnant à Mediapart et Le Point, de supprimer toute citation des fameux « enregistrements Bettencourt » sur leurs sites, enregistrements qui ont permis à toute cette affaire d’être révélée et, par voie de conséquence, à la Justice d’agir. Aujourd’hui à midi, Patrice de Maistre, renvoyé en correctionnelle pour trafic d’influence dans cette affaire, a demandé par voie d’huissier à Médiapart l’exécution du Jugement. Le site d’information a donc 8 jours pour s’y conformer.

La liberté de l’information n’est pas un privilège des journalistes mais un droit des citoyens. En République, le pouvoir du peuple souverain impose qu’il soit informé de tout ce qui peut peser sur ses choix. Etre un citoyen responsable nécessite de connaître ce qui est d’intérêt public. S’agissant des affaires publiques, la publicité doit donc être la règle et le secret l’exception.

C’est pourquoi ANTICOR a signé l’appel lancé par Médiapart : “Nous avons le droit de savoir”, avec de nombreuses autres associations, de nombreux médias et de nombreux élus (près de 23.000 signataires au moment où nous mettons cet article en ligne).

Nous vous invitions donc à le faire également en cliquant sur le lien ci-dessous, et à faire suivre celui-ci à un maximum de vos contacts :

http://blogs.mediapart.fr/blog/la-redaction-de-mediapart/110713/lappel-nous-avons-le-droit-de-savoir-deja-22000-signataires

 

Source : Anticor.org via Chalouette

Informations complémentaires :

 


4 mars 2010: Bettencourt «Nicolas Sarkozy, c... par Mediapart

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Soutenez l’appel de Médiapart à la liberté d’informer les citoyens