1 1 1 1 1 Rating 5.00 (5 Votes)

Pour information, la Société Générale risque à son tour un procès aux États-Unis... (Maître Confucius)

Bnp Paribas Siege 13 08 2014
 "Les revenus primaires et secondaires seraient stables sans la prise en compte, dans les revenus secondaires,
de la pénalité de BNP Paribas aux Etats-Unis", a souligné la Banque de France. (Crédits : Reuters)

Le déficit des biens et services a été gonflé par l'amende de près de neuf milliards de dollars payée par la banque aux Etats-Unis, selon les données publiées mardi par la Banque de France.

La violation par BNP Paribas de règles d'embargo américaines a coûté très cher en juin. L'amende de près de 9 milliards de dollars payée par la banque aux Etats-Unis a fait ressortir le déficit des paiements courants de la France à 7,4 milliards d'euros en juin.

"Les revenus primaires et secondaires seraient stables sans la prise en compte, dans les revenus secondaires, de la pénalité de BNP Paribas aux Etats-Unis, qui accroît de façon exceptionnelle le déficit des transactions courantes", souligne la Banque de France.

Sans l'amende de BNP, un déficit de 3,1 milliard d'euros

Sans cette "opération exceptionnelle", le déficit total aurait été de 3,1 milliards d'euros, après 3,3 milliards en mai (-3,1 milliards annoncé en première estimation).

En juin, les échanges de biens, qui incluent depuis janvier le négoce international autrefois classé dans les services, ont été plus touchés. Ils sont déficitaires de 3,9 milliards d'euros après -3,6 milliards en mai.

 
 

Le solde des services a été quant à lui positif de 1,9 milliard, après 1,4 milliard en mai. Les revenus primaires atteignent 2,8 milliards comme en mai et les revenus secondaires -8,1 milliards contre -3,8 milliards en mai.

Solde positif pour les investissements français à l'étranger

Le compte financier de juin fait apparaître des sorties nettes d'investissements directs de 0,4 milliard d'euros après des sorties de 5,6 milliards un mois plus tôt.

Le solde des investissements français à l'étranger a été positif à hauteur de 1,2 milliard et celui des investissements des non-résidents en France a été positif de 1,6 milliard.

Les investissements de portefeuille ont enregistré des sorties nettes de capitaux de 7,0 milliards. Les autres investissements (prêts et emprunts) ont enregistré des entrées nettes de 28,1 milliards d'euros.

 

Source(s) : Latribune.fr via Chalouette

Informations complémentaires :

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow BNP Paribas fait exploser le déficit courant de la France à 7,4 milliards d'euros en juin