1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Un de nos lecteur nous prévient de cette conférence, qui aura lieu à Bruxelles, concernant la géoingénierie. Il semblerait qu'enfin la vérité arrive aux oreilles des citoyens, grâce au travail de certains groupes comme SkyGuards.

COMMUNIQUE DE PRESSE DU 30 MARS 2013

Les 8 et 9 avril le Parlement européen tiendra une conférence intitulée :

"AU-DELA DES THEORIES DE MODIFICATION CLIMATIQUE" -- Société Civile versus Géoingénierie --

(Rue Wiertz, 60 altiero spinelli, ASP 1G3 de 9h à 10h30) Une conférence de Presse sera tenue toute suite après cet événement. - La veille à 18 h 30 aura lieu la projection du documentaire du réalisateur américain Michael Murphy : "Why in the world are they spraying ?"

La conférence a été promue par les organisations de Société Civile qui se sont regroupées au sein de la plate-forme internationale "SKYGUARDS" en collaboration avec "Alternative-Laboratoire-Politique" et patronnée par les groupes parlementaires des "Verts", "Alliance européenne libre" et "Alliance de démocrates et libéraux pour l'Europe".

L'objectif, est de reprendre le travail commencé en 1998 par la Commission des Affaires étrangères de Sécurité et Défense du Parlement européen. Cette commission a abouti le 14 janvier 1999 à l'adoption d'une proposition de résolution sur la politique de l'environnement, de la sécurité et des affaires étrangères dont Mme Maj. Britt Theorin a été le rapporteur.

Cette résolution a été ignorée en dépit du fait que (1) elle exigeait une étude détaillée de ses conclusions quant aux expériences militaires menées dans l'atmosphère ; (2) qu’elle ait mis en avant la nécessité d'une protection de la population, de la santé publique et de l'environnement ; (3) et enfin, qu’elle ait souligné la nécessite de mettre à disposition des citoyens les moyens pour découvrir le but, la portée et la signification des activités menées au-dessus de leur tête.

Depuis lors, aucune mesure de transparence n'a été adoptée, bien que : (1) à l'évidence, l'atmosphère de la Terre est devenue le lieu d'expériences qui menacent la santé publique par des épandages clandestins d'aérosols dispersant des substances de composition non-révélée et en tout cas inconnue ; (2) par ailleurs, de plus en plus de recherches militaires sophistiquées se déroulent dans le non-respect du principe le plus élémentaire de précaution ; (3) de nouvelles armes se concentrent sur l'utilisation de l'ionosphère et des parties supérieures de l'atmosphère à des fins militaires (voir la technologie HAARP).

Il ne s'agit pas de vagues plaintes : il y a des preuves de fraude enveloppée dans le secret ; à cela s'ajoute la complaisance - voire la complicité - des institutions soi-disant démocratiques qui, tout en niant les faits, lancent des attaques contre ceux qui cherchent à s'informer. Les organisateurs demandent que la résolution du 14 Janvier 1999 soit mise en œuvre et mise à jour en considérant la quantité importante de documents disponibles à ce jour et qui soulignent la gravité de cette affaire.

Le Parlement Européen possède à sa disposition l'instrument juridique qu'il faut en l'existence d'une "Commission Parlementaire d'Enquête Extraordinaire". Il est essentiel que cet instrument soit utilisé sans plus tarder. Les promoteurs de cette initiative expriment leur gratitude envers les groupes de parlementaires qui ont patronné cet événement. Et ils demandent que cette proposition soit examinée par la Présidence du Parlement Européen ; qu'un débat public soit ouvert dans lequel la société civile devra participer ; ainsi que à être consultés afin de pouvoir présenter les évidences et les preuves de ce qui se passe dans l'air que nous respirons tous.

Pour notre part, nous ferons tout notre possible pour attirer l'attention de l'opinion publique européenne sur cette violation des principes européens et sur cette agression contre l'environnement et la santé des citoyens ainsi qu'attirer l'attention sur le silence complice concernant la dissimulation d'actes très graves et répréhensibles impliquant de ce fait des responsabilités juridiques et pénales.

Le silence est désormais inacceptable.

SKYGUARDS

CONTACT Josefina Fraile +34680915200

European Parliament Tatjana Zdanoka +3275669621
 
Source : Lecteur
 
Informations complémentaires :
 
 
Vous êtes ici : Accueil Arrow Divers Arrow Conférence «Au-delà des théories de modification climatique» Parlement européen les 8 et 9 avril 2013