1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Un pirate de Miami qui avait déjà plaidé coupable pour fraude informatique et usurpation d'identité pour des infractions chez les détaillants TJ Maxx, OfficeMax, et de nombreux autres commerçants, a aussi plaidé coupable mardi pour des accusations similaires liées à des infractions à Heartland Payment Systems, 7-11, supermarchés Hannaford Brothers, et deux autres sociétés.

180px Albert Gonzalez

Albert Gonzalez, 28 ans, a réitéré les termes d'un accord sur le plaidoyer à la cour du district U.S. à Boston. Une semaine plus tôt, le Co-conspirateur Stephen Watt, de New York, paru dans cette même juridiction, et a été condamné à purger deux ans de prison et à payer 171,5 millions de dollars en dédommagement pour avoir élaborer un programme de sniffing utilisé pour capturer les données des cartes de paiement sur la brèche de The TJX Companies, entre 2003 et en 2008.

Dans ce cas, Gonzalez convient en Septembre un dédommagement de plus de 2,7 millions de dollars ainsi que d'un condo, bijoux, et d'une voiture dans le cadre de son accord sur le plaidoyer. En plus de la société TJX Companies (propriétaire de TJ Maxx), le cercle de Gonzalez est accusé d'infractions à BJ's Wholesale Club, OfficeMax, Boston Market, Barnes & Noble, Sports Authority et d'autres.
Par ailleurs, il a aussi plaidé coupable pour une accusation de complot afin de commettre une fraude liée aux hacks de câble dans le réseau de Dave & Buster's, une chaîne de restaurants.

Gonzalez a été le meneur de jeu dans ce que les autorités ont qualifié de plus grande escroquerie d'usurpation d'identité dans l'histoire américaine.
 
Lui et deux hommes russes ont été inculpés dans l'affaire Heartland en août. Accusé d'avoir volé des données relatives à plus de 130 millions de cartes de crédit et de débit. Retailer Target était l'une des victimes de Gonzalez a déclaré Reuters. «Nous croyons que, tout au plus, seule une infime fraction du crédit de l'utilisateur et les données de carte de débit utilisées dans nos magasins ont été impliqués," dit Amy Reilly le porte-parole de Target.

Gonzalez, un bien connu ancien informateur du gouvernement fédéral, fait face à plusieurs peines de ce jusqu'à 20 ou 25 ans de prison. la Détermination de la peine est prévue pour Mars.
 
Ses avocats, dans la recherche de la peine minimale, ont suggéré que Gonzalez avait le syndrome d'Asperger. Il a admis devant le tribunal qu'il avait abusé de l'alcool et la drogue depuis des années, selon Reuters. 

(c) Cnet http://news.cnet.com/8301-27080_3-10423008-245.html?tag=mncol traduction folamour
 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Informatique Arrow Sécurité Arrow Le hacker Gonzalez plaide coupable sur la brèche de Heartland