5 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (3 Votes)

• Le Pentagone dépensera $700million à rénover le complexe de Cheyenne Mountain, l’ancien quartier général du NORAD.

• Des installations de communications de pointe, imperméables aux impulsions électromagnétiques, y sont installées.

• Le bunker est construit au-dessous de 2000 pieds dans la montagne des Rocheuses et peut résister à un coup induit par un souffle nucléaire de 30 mégatonnes.

• Il a été désarmé il y a dix ans, parce que les « Russes n'étaient plus une menace ».

Par Kelly McLaughlin pour Dailymail.com

Le Pentagone a annoncé qu'il dépensera approximativement $700million pour remettre à niveau le complexe de Cheyenne Mountain pour le rendre moins vulnérable à une attaque massive d'impulsion électromagnétique.

(EMP) Ceci vient quelques semaines seulement après qu’il ait été annoncé que le complexe, qui est la localisation originale de la Défense aérospatiale Nord-américaine (NORAD), sera de nouveau l'endroit avec les équipements les plus avancés de l’armée américaine en matière de suivi et de communication.

Une attaque d'IEM se compose d'un éclat délibéré d'énergie qui pourrait perturber la grille électrique à travers les États-Unis, et rendrait le NORAD impuissant à défendre la nation, c’est le type d’événements dont l'organisation cherche à se protéger.

Cheyenne Moutain Main
Secret : Le complexe de Cheyenne Mountain Complex dans le Colorado a été construit pour que le NORAD
dirige la réplique américaine à une guerre nucléaire contre l'URSS pendant la guerre froide
 
Cheyenne Moutain Door
Protection : Il y a 15 bâtiments à trois niveaux à l'intérieur du complexe militaire, et chacun est protégé par
une porte pouvant résister à un souffle de 25 tonnes.

La base high tech de pointe, qui a été démantelée il y a dix ans, est l'une des icônes de la guerre froide - une ville d'un seul bloc, et suffisamment enterrée sous les Rocheuses pour être censée être imperméable au feu nucléaire soviétique.

Pendant ce temps, comme une base active du NORAD, elle a balayé les cieux pour chercher les missiles russes, et elle était le commandement militaire et le centre de contrôle des États-Unis en cas de Troisième Guerre mondiale.

Le contrat de $700million avec Raytheon Corporation, pour superviser le travail pour le commandement aérospatial nord-américaine (NORAD), et le commandement US du nord des États-Unis, pourrait cependant nous éclairer sur l'avenir de l'installation.

Avec la grille électrique et les infrastructures de la nation devenant de plus en plus vulnérables à une attaque étrangère, la montagne du Colorado pourrait agir en tant que bouclier, selon Fox News.

Cheyenne Bus
Une petite ville : le complexe de Cheyenne Mountain, qui est la demeure de plus de 1000 personnes, est
capable d’opérer comme ville souterraine pendant des mois avec de l'eau douce et de la nourriture

« Ce que pourrait faire, ces diverses menaces, c’est désactiver la grille électrique des États-Unis pendant une période prolongée de plusieurs mois, voire des années », a dit Peter Pry, le directeur exécutif du groupe de travail sur l'IEM, une commission congressionnelle bipartite, a indiqué Fox.

Il a ajouté : « Neuf Américains sur dix  pourraient mourir de la famine, de la maladie et de l'effondrement social, si la panne d'électricité durait une année. »

Pry a indiqué qu'un missile lancé dans l'espace, avec un itinéraire vers le sud, pourrait détruire l'IEM de la nation. Ou, une tempête géomagnétique naturelle pourrait affecter la grille.

« La grille est tout à fait non protégée contre une attaque d'IEM. Elle n'est pas proportionnellement protégée contre une cyber attaque ou un sabotage physique », a indiqué Pry à Fox. « C’est pourquoi la Corée du Nord et l'Iran veulent la bombe, voire ont la bombe. La Corée du Nord a pratiqué réellement ceci contre les États-Unis. »

Il a ajouté que l'administration d'Obama n'a pas suivi les recommandations du groupe de travail, conseillant de mieux protéger la grille pour un coût de 2 milliard de dollars.

« Deux milliards de dollars c’est ce que nous donnons en aide étrangère au Pakistan », a dit Pry. « Si nous suspendions cela pendant une année, et le réaffections à une amélioration de la grille électrique, nous pourrions protéger les personnes américaines contre cette menace. »

L’Amiral William Gortney, chef du commandement du Nord et du NORAD a dit cela : « En raison de la nature même de la construction de Cheyenne Mountain, elle est endurcie aux attaques IEM. »

« Et ainsi, il y a beaucoup de mouvements pour mettre des capacités dans Cheyenne Mountain, pour pouvoir y communiquer », a dit Gortney à des journalistes.

Cheyenne Door Bis
Puissance : À son heure de gloire Cheyenne Mountain était la demeure du NORAD, et observait 7000 avions
par jour en tant qu'élément de leurs opérations de surveillance.
 
Cheyenne Bis Central
Quartier général : les USA et les militaires canadiens ont conjointement opéré au NORAD de Cheyenne, et
les soldats du nord de la frontière ont composé jusqu'à 15 pour cent du personnel de la base.

« Mon souci principal était … est-ce que nous allons avoir assez d'espace à l'intérieur de la montagne pour tout le monde qui désirerait se déplacer là-dedans, et je n’ai pas le droit de discuter de ce qui se déplace là-dedans », a-t-il dit.

La chambre des représentants a unanimement passé plusieurs textes de loi pour protéger la grille d'alimentation des États-Unis, y compris le GRID Act, le SHIELD Act, et le Critical Infrastructure Protection Act.

Toutes les législations qui étaient mortes au Sénat.

Le bunker de Cheyenne Moutain est une caverne d’une moitié d’acre, découpée dans la montagne pendant les années 1960, qui a été conçue pour résister à une attaque nucléaire soviétique. De l'intérieur du complexe massif, des aviateurs étaient postés en état d’alerte pour envoyer les avertissements qui pourraient déclencher le lancement des missiles nucléaires.

Mais en 2006, les fonctionnaires ont décidé de déplacer le quartier général du Norad et du commandement nord américain de Cheyenne Mountain à la base aérienne de Petersen à Colorado Springs. Le bunker de  Cheyenne ayant été désigné comme centre de commande alternatif si nécessaire.

Cheyenne Central 3
Jour et nuit des équipes surveillent le ciel des États-Unis depuis le centre de commandes du commandement
nord-américain situé profondément dans la montagne de Cheyenne au pied des montagnes Rocheuses près
de Colorado Springs, dans le Colorado en 2002.
 
Duo Moutain
Hollywood : Le film de science fiction « Stargate » (1994) a été placé à l'intérieur du complexe de Cheyenne
Mountain, tandis que le film « War Games », des années 1983, imaginait également une impasse nucléaire
actionnée de l'intérieur du bunker nucléaire.

Ce mouvement, qui a demandé une utilisation plus efficace des ressources, a été suivi de centaines de millions de dollars d’heures de travail de modernisation à Cheyenne Mountain, qui ont été effectuées après les attaques du 11 septembre 2001.

Maintenant le Pentagone examine comment basculer les communications et les adapter au bunker de Cheyenne, ont déclaré des fonctionnaires.

« Beaucoup des communications du back office sont déplacées là », a dit un agent de la Défense.

Les fonctionnaires ont déclaré que la dépendance des militaires à l'égard des réseaux informatiques et des communications numériques, les rend beaucoup plus vulnérables à une impulsion électromagnétique, qui peut se produire naturellement ou être le résultat d'une explosion nucléaire à haute altitude.

Dans le cadre du contrat de dix ans, Raytheon est censé fournir des services de « soutien » pour aider les militaires à exécuter « l'évaluation précise, opportune et non ambiguë, afin d’avertir en cas d'attaque venant de l’air, de missile ou de l'espace » aux bases de Cheyenne et de Petersen.

Le contrat de Raytheon comporte également des travaux, non spécifiés, à la base aérienne de Vandenberg en Californie et à la base aérienne d'Offutt au Nebraska.

RELIQUE DE GUERRE FROIDE ? LE COMPLEXE DE MONTAGNE DE CHEYENNE CLÔTURÉ EN 2006 

Il y a presque 10 ans, les militaires ont fermé le complexe secret de défense installé dans la montagne de Cheyenne, qui, pendant des décennies, a surveillé les cieux américains contrel les menaces.

Le centre d'opérations de commande aérospatial nord-américain de la défense a été déplacé à la base aérienne voisine de Peterson, qui est le siège du commandement nord-américain créée après que les attaques du 11-Septembre 2001.

Le complexe de Cheyenne Mountain est situé à 2000 pieds au-dessous des roches de granit, et il est composés de 15 bâtiments de trois étages protégés contre les souffles nucléaires et les mouvements sismiques par un système de 1000 ressorts géants.

Le complexe entier est conçu pour résister à un coup direct d’une explosion nucléaire de 30 mégatonnes, et des portes qui résistent à un souffle de 25 tonnes entourent le complexe.

Le NORAD, un commandement commun des  États-Unis et du Canada, a été installé pendant les années 1960 pour surveiller les cieux contre des menaces comme les missiles, les avions, et l'espace.

En 2006, Adm. Tim Keating, qui a commandé le NORAD et le commandement nord-américain, dit, la meilleure intelligence du gouvernement « les a amené à croire qu'une attaque de missiles de la Chine ou de la Russie était très peu probable ».

Post Archive Cm
Héros de la guerre froide : le Bunker de Cheyenne Mountain est une caverne d’une demi-acre découpée
dans la montagne pendant les années 1960, qui a été conçue pour résister à une attaque nucléaire
soviétique.

L’émergence des menaces terroristes diverses tels que les kamikazes-suicides « a été la raison pour laquelle nous avons recommandé que nous n'avions pas besoin de maintenir la montagne de Cheyenne dans un statut de 24/7. Nous pouvons la mettre en « état d'alerte chaude », a dit Keating.

Environ 1100 personnes travaillent dans la montagne, longtemps un symbole de la guerre froide. Les bâtiments à l'intérieur sont montés sur des ressorts pour absorber le choc d'un souffle nucléaire, alors que l'entrée est gardée par une porte, du type des chambres fortes épaisses de plusieurs pieds.

Le complexe inclut des banques de batteries et son propre approvisionnement en eau. L'excavation sur le site a commencé en 1961.

Les équipages canadiens postés à Cheyenne Mountain on également déménagé à Peterson, a dit Keating.

 

Source(s) : Dailymail.co.uk sur la piste de Maître Confucius

 

Traduction : ~ folamour ~

Corrections : Chalouette

Si vous appréciez nos tentatives de traduction et plus globalement notre petit blog, n’hésitez pas à les partager via les onglet approprié en haut d’article.

Et à voter pour lui sur http://info.pinterac.net/

Pour lui donner un peu plus de visibilité, (vote comptabilisé toutes les 24h donc à renouveler svp).

Merci d’avance, ; )

f.

Informations complémentaires :

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités internationales Arrow Le Pentagone pourrait dépenser presque 1 milliard de $ pour accroître la protection contre les attaques EMP du bunker stratégique des jeux de guerre de Cheyenne Mountain, mais dément que le NORAD doive y revenir