1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

 

Toujours sur la brèche grâce à leurs nombreux contacts, et bien loin des discours lénifiants des médias, Mecanopolis peut nous fournir par l'intermédiaire de Thierry Meyssan un statut en live de Tripoli.

N'hésitez pas à leur faire par de votre soutien : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Update 25.08.2011 : Heureusement.... finalement une issue et une exfiltration qui semble aller vers un happy end pour Thierry Meyssan, ainsi que Julien Teil et Mathieu Ozanon... On les remercies de leur travail  ainsi que l'équipe de Mecanopolis & LLP et tous les autres bien sur..., Mais maintenant qui vas objectivement nous informer ? ; )

 

Meyssan88

Depuis hier soir, les médias font leurs gros titres sur la Libye, en annonçant la chute de Tripoli et la fin imminente du colonel Kadhafi. Notre ami Thierry Meyssan, président et fondateur du Réseau Voltaire, se trouve sur place depuis plusieurs semaines (voir nos dernières vidéos). Nous ferons avec lui un point de la situation plusieurs fois par jour.

Situation à 17h00

Mecanopolis : Que pouvez-vous nous dire sur la situation à Tripoli en cette fin d’après-midi ?

Thierry Meyssan : Je suis au centre-ville mais il est actuellement impossible de trouver un véhicule pour se déplacer et vérifier les affirmations des médias occidentaux. Les journalistes internationaux sont eux aussi bloqués à l’hôtel Rixos, qui les accueille. En réalité, les seules informations qui leur parviennent sont les communiqués du Conseil National de Transition (CNT), qui sont en réalité émis par le Groupe Harbour (1), une société de relation publique basée à Washington DC.

Je ne pense pas que Tripoli puisse tomber, de même que je ne n’imagine pas que le colonel Kadhafi soit menacé. Certes, il y a des défections dans le gouvernement, et quelques autres traitrises, mais l’OTAN n’arrivera jamais à bout de l’armée Libyenne.

Tripoli est actuellement bombardée par l’OTAN mais, pour les raisons que je viens de vous indiquer, il est impossible de savoir quels objectifs sont visés.

1. Harbour Group

Thierry Meyssan depuis l’hôtel Rixos à 19h45 :

« Nous sommes actuellement dans un abri de l’hôtel Rixos, avec des journalistes internationaux, qui est encerclé par des forces spéciales de l’OTAN. Je dis bien : des forces spéciales de l’OTAN, car il est évident que les rebelles ne sont là que pour être placés devant des caméras, afin de donner l’illusion d’un conflit intérieur. Des officiels loyalistes à Kadhafi ont rejoint l’hôtel, sans doute pour échapper aux bombardements ciblés et se servir des journalistes comme bouclier humain. Nous entendons des tirs nourris autour de cet hôtel et nous pensons qu’il va être pris d’assaut dans la nuit, ou peut-être même en partie bombardé. »

Mise à jour de 23h45

Nous n’arrivons plus à joindre Thierry Meyssan, ainsi que Julien Teil et Mathieu Ozanon, depuis 23h00 ce soir. Selon nos informations les forces de l’OTAN auraient investi l’hôtel Rixos vers 21h45. Nous vous donnerons des nouvelles de nos amis dès qu’elles nous parviendront.

23h55 > Le colonel Kadhafi en ce moment même sur la chaîne nationale (audio) presse la population de Libye de secourir Tripoli.

Lundi 22 août 2011, 00h45

Nous avons pu rétablir le contact avec Thierry Meyssan. Néanmoins, comme on peut l’imaginer compte tenu de la situation de guerre à Tripoli, nos communications sont largement perturbées. Dès que cela sera possible, nous effectuerons un enregistrement vidéo ou audio.

Nous restituons ci-après notre dernière conversation avec Thierry Meyssan, réalisée à 0h30 :

« L’OTAN est en train d’effectuer un véritable carnage à Tripoli. On peut estimer le nombre de morts à plus de 1300 personnes ainsi que plus de 5000 blessés. Les hôpitaux sont débordés. Les forces spéciales de l’OTAN et ses mercenaires liés à Al-Qaïda (2) ont investi plusieurs quartiers. Ils tirent sur tout ce qui bouge. C’est un véritable débarquement. Les informations données par la chaine Al-Jazeera à propos de la capture de Seif al-Islam ne sont que des mensonges, de même que l’hôtel Rixos n’a pas été pris d’assaut. »

Egalement sur le Réseau Voltaire :

Carnage de l’OTAN à Tripoli

Samedi 20 août 2011, à 20h, c’est-à-dire lors de l’Iftar, la rupture du jeûne de Ramadan, l’Alliance atlantique a lancé « l’Opération Sirène ».

Les Sirènes sont des hauts-parleurs de mosquées qui ont été utilisées pour lancer un appel d’Al Qaeda à la révolte. Immédiatement des cellules dormantes de rebelles sont entrées en action. Il s’agissait de petits groupes très mobiles, qui ont multiplié les attaques. Les combats de la nuit ont fait 350 morts et 3000 blessés.

La situation s’est stabilisée dans la journée de dimanche.

Un bateau de l’OTAN a accosté à côté de Tripoli, livrant des armes lourdes et débarquant des jihadistes d’Al Qaeda, encadrés par des officiers de l’Alliance.

Les combats ont repris dans la nuit. Ils ont atteint une rare violence. Les drones et les avions de l’OTAN bombardent tous azimuts. Les hélicoptères mitraillent les gens dans les rues pour ouvrir la voie aux jihadistes.

Dans la soirée, un convoi de voitures officielles transportant des personnalités de premier plan a été attaqué. Il s’est réfugié à l’hôtel Rixos où séjourne la presse étrangère. L’OTAN n’a pas osé bombarder pour ne pas tuer ses journalistes. L’hôtel, dans lequel je me trouve est assailli sous un tir nourri.

A 23h30, le ministère de la Santé ne pouvait que constater que les hôpitaux sont saturés. On comptait pour ce début de soirée 1300 morts supplémentaires et 5000 blessés.

L’OTAN avait reçu mission du Conseil de sécurité de protéger les civils. En réalité, la France et le Royaume-Uni viennent de renouer avec les massacres coloniaux.

1h00 : Khamis Kadhafi vient personnellement d’apporter des armes pour défendre l’hôtel. Il est reparti. Les combats sont très durs alentour.

Thierry Meyssan

Thierry Meyssan et Julien Teil, par téléphone avec LLP


Thierry Meyssan et Julien Teil en direct de... par Mecanopolis

Contacté ce matin à 06h45, Thierry Meyssan nous a indiqué que la situation, quoique confuse, était plus calme à Tripoli.

Mise à jour de 13h30

Nos amis Thierry Meyssan, Julien Teil et Mathieu Ozanon sont toujours coincés à Tripoli. Thierry nous a fait savoir que la ville était à feu et à sang depuis que les forces fidèles à Kadhafi avait lancé une contre-offensive dans la matinée.

Tripoli : le Réseau Voltaire s’inquiète des menaces de mort qui pèsent sur Mahdi Darius Nazemroaya et Thierry Meyssan

Réseau Voltaire, lundi 22 août 2011, 13h20 GMT - Le Réseau Voltaire s’inquiète des menaces qui pèsent sur deux de ses collaborateurs à Tripoli. Mahdi Darius Nazemroaya, chercheur associé du Centre for Research on Globalization, et Thierry Meyssan, président-fondateur du Réseau Voltaire et de la conférence Axis for Peace, sont retranchés dans l’hôtel Rixos autour duquel d’importants combats ont lieu. L’ordre aurait été donné de les abattre.

Thierry Meyssan est à Tripoli depuis le 23 juin dernier. Il y a d’abord dirigé une équipe d’enquêteurs du Réseau Voltaire. Il mène depuis deux mois un travail d’information journalistique sur le conflit. Ses positions se distinguent de celles de ses confrères : il décrit la rébellion comme étant minoritaire et permettant de justifier aux yeux de l’opinion publique internationale une classique opération militaire.

Quelles que soient les positions défendues par Mahdi Darius Nazemroaya et Thierry Meyssan, leur assassinat serait inacceptable. Mahdi Darius Nazemroaya et Thierry Meyssan ne sont pas des combattants, mais des journalistes. Les personnes qui soutiennent cette guerre en pensant qu’elle est menée pour la démocratie et la liberté ne peuvent accepter qu’on assassine des journalistes.

À l’heure actuelle, cinq États leur ont offert leur protection diplomatique. Mais les combats autour de l’hôtel les empêchent de sortir et plusieurs de ces ambassades ont été encerclées afin de rendre tout accès impossible.

Sachant les menaces qui pèsent sur eux, Mahdi Darius Nazemroaya et Thierry Meyssan ne s’exposent pas à des « balles perdues ».

Le Réseau Voltaire appelle les citoyens des pays impliqués dans la guerre à faire pression sur leurs gouvernements afin d’assurer la sécurité de ces journalistes. Il demande à chacun de jouer son rôle de citoyen et de faire circuler cette information.

Réseau Voltaire


Thierry Meyssan et Mahdi Darius Nazemroaya menacés de mort à Tripoli

À Tripoli, les bombardements ont repris vers 10h20 ce matin. Ils sont dirigés sur quelques objectifs précis sur lesquels l’OTAN s’acharne.

Les combats ont repris autour de l’hôtel Rixos où sont toujours retranchés des dirigeants libyens et la presse étrangère.

Au Rixos, l’ordre a été donné d’abattre Mahdi Darius Nazemroaya et Thierry Meyssan.

Trois États ont offert leur protection diplomatique, aux collaborateurs du Réseau Voltaire.

Cependant, piégés dans la ville, ces derniers n’ont aucun moyen de rejoindre leurs ambassades.

Réseau Voltaire

Mise à jour de 18h00

Thierry Meyssan, Julien Teil et Mathieu Ozanon sont injoignables depuis 16h cet après-midi.

Mise à jour de 21h00

Nous sommes toujours sans nouvelles de Thierry Meyssan, Julien Teil et Mathieu Ozanon, comme la plupart de leurs proches. Nous mettons tout en œuvre afin de rétablir le contact.

Mardi 23 août 2011

07h00 > Seif al-Islam n’a pas été arrêté

Seif al-Islam, le deuxième fils de Mouammar Kadhafi, dont l’arrestation avait été mensongèrement annoncée par les rebelles et le procureur de la Cour pénale internationale (CPI) Luis Moreno-Ocampo, comme Thierry Meyssan nous l’avait indiqué dimanche, a recontré cette nuit des journalistes :

« Tripoli est sous notre contrôle. Que tout le monde soit rassuré. Tout va bien à Tripoli », a-t-il indiqué.

« Vous avez vu comment le peuple libyen s’est soulevé pour combattre l’arrivée des rebelles (…) L’Occident dispose d’une haute technologie qui a perturbé les télécommunications et a envoyé des messages au peuple faisant état de la chute du régime du colonel Kadhafi », a ajouté Seif al-Ilsam en évoquant des SMS envoyés dimanche à des habitants de Tripoli.

« C’est une guerre technologique et médiatique pour provoquer le chaos et la terreur en Libye », a-t-il poursuivi.

Il également indiqué que les forces loyales au régime avaient fait subir à la rébellion de lourdes pertes aujourd’hui (lundi) aux rebelles qui prenaient d’assaut la résidence Bab Al-Aziziya.

« Je suis là pour démentir les mensonges », a commenté le fils du colonel à propos de l’annonce de son arrestation.


Libye 22 août: Thierry Meyssan en direct par JaneBurgermeister

Mise à jour du mardi 23 aout à 18h30

Nous n’avons pu rétablir aucune ligne directe de communication avec Thierry Meyssan, Mahdi Darius Nazemroaya, Julien Teil et Mathieu Ozanon. D’autres informations nous sont parvenues par des tiers. Néanmoins, compte tenu de la situation à Tripoli et des diverses manoeuvres de manipulations en cours, nous les publierons uniquement lorsque nous aurons été en mesure de les vérifier.

Soutien à Thierry Meyssan

En concertation avec LLP et d’autres amis dont nous diffuserons la liste complète dans la nuit de mardi à mercredi, nous préparons une action commune de soutien à Thierry Meyssan, Mahdi Darius Nazemroaya, Julien Teil et Mathieu Ozanon . Vous pouvez d’ores et déjà nous faire parvenir vos messages, qui seront intégralement publiés à la suite du communiqué qui sera diffusé :

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

0h34 > Le contact avec Thierry Meyssan n’est toujours pas rétabli. Les informations qui nous sont parvenues indiquent qu’il se trouve dans une situation extrêmement délicate, de même que nos amis qui l’accompagnent. Il est donc très important de se mobiliser dès maintenant. Nous publierons demain matin un communiqué, rédigé par Salim, Le Libre Penseur (LLP), auquel se sont joints Pierre Dortiguier, philosophe ; Ginette Skandrani, fondatrice du Parti des Verts (dont elle a été exclue depuis), Maria Poumier, écrivain ; Johann Livernette, écrivain ; Béatrice Pignède, réalisatrice ; Paul-Eric Blanrue, écrivain ; Francesco Condemi, réalisateur ; John Bastardi Daumont, avocat ; Frédéric Courvoisier, Claude Covassi et Spencer Delane, fondateurs de Mecanopolis.org ; et d’autres dont nous attendons la réponse cette nuit.

Egalement, comme nous avons connu toute la journée de mardi des problèmes de connexion important sur la console d’administration de Mecanopolis.org, le site du Libre Penseur prendra le relais si nous étions d’une quelconque manière empêché d’exécuter à temps les mises à jour régulières.

02h00 > Nous avons supprimé trois commentaires de lecteurs placés il y a une heure dont les adresse mails étaient bidons et les IP pour le moins exotiques. Pour des raisons des sécurité évidentes et afin de ne pas contribuer à colporter des rumeurs invérifiables, tous les commentaires seront dès cette nuit soumis à une validation a posteriori. D’une manière générale, concernant ce sujet en particulier et en l’absence d’un contact direct avec Thierry Meyssan, nous nous tiendrons aux instructions du Réseau Voltaire, et d’aucun autre individu prétendant parler en son nom en véhiculant des informations suspectes.

 

Communiqué

 

A la suite des menaces de mort qui pèsent sur les quatre journalistes français (1),  Thierry Meyssan, Mahdi Darius Nazemroaya, Julien Teil et Mathieu Ozanon dont nous sommes sans nouvelles depuis hier et dont nous avons des raisons de penser qu’ils sont en très grande difficulté, nous tenons à leur exprimer, ici, avec la plus grande détermination, notre soutien total et inconditionnel. Nous saluons leur courage et leur rendons un vif hommage pour avoir accompli une mission d’information dans des conditions extrêmement dures et au péril de leur vie. Notre soutien leur est définitivement acquis car ils mènent un combat courageux contre la manipulation de l’information et la désinformation, distillées à longueur de journées par les medias mainstream. Nous les soutenons plus que jamais car comme eux, nous militons pour un pluralisme de l’info et contre les agents de la subversion.

C’est pourquoi nous lançons un appel solennel aux autorités françaises afin qu’elles mettent tout en œuvre pour assurer la sécurité de nos quatre compatriotes tant à l’étranger, sur le théâtre des opérations, qu’ici même en France où ils se sentent également menacés.

 

Le Libre Penseur (LLP), Pierre Dortiguier, philosophe ; Ginette Skandrani, fondatrice du Parti des Verts (dont elle a été exclue depuis) ; Alain Soral, écrivain ; Dieudonné M’bala M’bala , humoriste, acteur, et militant politique Maria Poumier, écrivain ; Johann Livernette, écrivain ; Béatrice Pignède, réalisatrice ; Paul-Eric Blanrue, écrivain ; Francesco Condemi, réalisateur ; John Bastardi Daumont, avocat ; Frédéric Courvoisier, Claude Covassi et Spencer Delane, fondateurs de Mecanopolis.org

1. Voir le Communiqué du Réseau Voltaire du 22 août 2011

Nous placerons d’ici quelques instants à la suite de ce communiqué, sur une nouvelle page, l’ensemble des très nombreux messages de soutien que nous avons reçu depuis 32 heures à notre adresse : SoutienMeyssan [at] mecanopolis.net

Comme nous avons connaissons depuis hier des problèmes de connexion important sur la console d’administration de Mecanopolis.org, le site du Libre Penseur prendra le relais si nous étions d’une quelconque manière empêché d’exécuter à temps les mises à jour régulières.

Mise à jour de 11h00 :

En déplacement à l’étranger ces derniers jours et difficilement atteignable, Alain Soral nous a appelé ce matin pour nous dire qu’il se joignait à notre action. Nous attendons de nombreuses autres réponse encore.

15h00 > Nous avons dû supprimer de nombreux messages postés par des déséquilibrés ou des suspects (l’un n’étant pas incompatible avec l’autre). Nous mettons en garde nos lecteurs des manipulations en cours qui ont pour objet  d’affaiblir la mobilisation en faveur de nos amis à Tripoli, où la situation se dégrade d’heure en heure. Plus que jamais, Thierry Meyssan, Mahdi Darius Nazemroaya, Julien Teil et Mathieu Ozanon ont besoins de votre soutien : ne les oubliez pas !

Mise à jour de 16h30 :

 

Dieudonné M’bala M’bala se joint à notre action. Son nom a été ajouté à la liste de soutien du communiqué.

16h45 > Compte tenu de la teneur de certains commentaires, dont le but est manifestement d’ajouter de la confusion à la situation, nous prenons la décision d’en supprimer l’accès général.

 

16h50 > Nicolas Burnens, journaliste au quotidien Le Temps, publication de référence en Suisse, nous a contacté pour réaliser une interview de Thierry Meyssan. Nous faisons tout notre possible pour les mettre en relation.

En cas d’urgence – et en cas d’urgence uniquement – la rédaction de Mecanopolis est joignable au +41 76 626 49 16

17h25 > Selon l’agence de presse suisse ATS, les journalistes de l’hôtel Rixos de Tripoli auraient été évacués. Selon nos informations Thierry Meyssan, Mahdi Darius Nazemroaya, Julien Teil et Mathieu Ozanon étaient toujours dans cet hôtel aujourd’hui.

17h45 > Le ministère des Affaires étrangères français confirme l’évacuation des journalistes de l’hôtel Rixos, vers 16h00, heure de Paris.

Mise à jour de 19h30 :

Nous n’avons pas eu de contact direct avec nos amis, mais selon une source très proche, Thierry Meyssan, Mahdi Darius Nazemroaya, Julien Teil et Mathieu Ozanon ont été évacués de l’hôtel Rixos et seraient maintenant en sécurité. Nous attendons néanmoins de pouvoir leur parler afin de confirmer cette information.

23h00 > Nous n’avons toujours pas eu de lien direct avec Thierry Meyssan. Nous nous garderons donc pour l’instant de confirmer qu’il sont en sécurité.

Mise à jour du jeudi 25 août à 04h00

Nous avons eu Julien Teil au téléphone. Il nous a confirmé qu’il était maintenant, avec Thierry, Mahdi et Mathieu, en sécurité. Il nous a également confirmé que ce n’était pas exactement le cas auparavant.

Nous donnerons plus de détails lorsqu’ils seront sorti de Libye.

Ceci sera la dernière mise à jour de cette page.

Nous remercions Salim, Le Libre Penseur, sans qui nous n’aurions pas fait la moitié de ce travail et qui nous a relayé cette nuit  afin que nous puissions trouver quelques heures de sommeil, notre hébergeur, Infomaniak, pour son support technique sans faille, les signataires du communiqué et bien sûr tous nos lecteurs qui ont relayé nos informations ainsi que pour leurs messages à l’attention de nos amis.

Bien à vous tous,

Mecanopolis

Source : Mecanopolis

Information complémentaire :


Thierry Meyssan : « Les tribus libyennes se sont... par Mecanopolis

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités internationales Arrow En direct avec Thierry Meyssan depuis Tripoli