5 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (5 Votes)

Bah,  c’est tellement facile de mettre tout le monde dans le même sac. Tu te poses des questions ? Ah, bien, c’est que tu es un méchant « complotiste », donc comme le dit Hollande un antisémite, et si les gens n'ont pas bien compris, on rajoute raciste…

C’est une technique classique. Le fait de taxer quelqu’un d’être un antisémite ou un raciste est assez repoussant, pour ne pas que l'on s’intéresse à son propos (et puis, accessoirement cela permet de discréditer n’importe qui, sans aucun argument).

C’est la méthode de l’amalgame, comme pour le Front National et la sortie de l’€uro.

Tu veux sortir de l’€uro et de l’Europe, ah, mais alors, c’est que tu es xénophobe comme le Front national…

Update 29.01.2015 : Vers une nouvelle extension du blocage des sites sans juge  (= fermeture préventive de sites sans juge + poursuites judiciaires).

Moi je vous aime bien, mais dans ces conditions on ne va peut-être pas insister.... : (


Au mémorial de la Shoah, Hollande pourfend la... par LePoint

Ça est on y arrive à grands pas cette fois. Hollande annonce officiellement qu'il veut faire main basse sur les "sites complotistes". Et vu la manière dont est abordé le sujet, on peut légitimement douter de la parcimonie et du discernement avec lequel ces mesures vont être mises en place car ça ratisse large. L'année dernière déjà, Cameron annonçait à l'ONU qu'il fallait en finir avec le mouvement pour la vérité qui devait être combattu au même titre que l'EI. Récemment,  le directeur de la rédaction du journal Libération nous indiquait, que d'après lui : "Le complotisme est l’antichambre de la tyrannie." Aujourd'hui, Hollande nous dit carrément que l'antisémitisme entretient les théories du complot. Donc forcément, lutter contre l'antisémitisme implique de lutter contre les blogs évoquant les complots étatiques.

Que l'État souhaite lutter contre toute forme de racisme est une chose, mais qu'il associe de manière systématique les théories du complot à l'antisémitisme n'est pas anodin. D'ailleurs, au même titre que Manuel Valls, Hollande considère que critiquer Israël revient à être antisémite. Qu'adviendra-t-il donc d'un blog comme celui-ci qui évoque l'implication d'Israël dans le 11 Septembre ? Ou l'implication de son propre pays dans le financement et l'instrumentalisation du terrorisme ? Cet amalgame insensé a un but bien précis et c'est de faire taire les blogs non alignés. La nouvelle priorité de notre président est donc de museler ceux qui dénoncent les complots, c'est bien de cela qu'il s'agit.

Pour rappel, Valls assimile le mouvement pour la vérité à du négationnisme et notre cher président fait partie de ceux qui appellent de leurs vœux un nouvel ordre mondial, celui-là même dont Sarkozy indiquait que personne ne pourrait s'y opposer. Ces positions tranchées sur la question ne sont donc ni nouvelles ni étonnantes.

Parallèlement, nous assistons également à des attaques en règle de certains médias étrangers qui ont le toupet à la fois de présenter un point de vue différent de celui des États-unis et d'avoir de plus en plus de succès auprès des occidentaux. Ainsi, Andrew Lack, directeur général du Broadcasting Board of Governors, l’agence indépendante du gouvernement des États-Unis chargé du contrôle des radios et télévisions internationales financées par le gouvernement américain a comparé la chaîne Russia Today à Boko Haram et à l'État Islamique. En gros, tout est bon pour diaboliser tout ce qui sort de la pensée unique.

 

Source : Fawkes-news.blogspot.fr

Informations complémentaires :

Orwell 28 01 2015

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Informatique Arrow Sécurité Arrow Hollande annonce un plan global de lutte contre le racisme, l'antisémitisme ... et les théories du complot