1 1 1 1 1 Rating 5.00 (3 Votes)
Cela ne sert pas à grand chose, car, comme vous le savez, tous les systèmes Windows incorporent une porte dérobée à l'usage exclusif de la NSA... Et quand ce n'est pas assez ils en injectent ! Mais autant ne pas leur faciliter la tâche en donnant des informations... Merci à ..., moi je n'avais pas vu l'info... (Ah oui, j'ai testé, ça fonctionne...)
 
Bill Gates Life Would Be Better With A World Government
Bill Gates

Si vous êtes sous Windows 10, vous l'aviez déjà. Mais si vous êtes sous Windows 8.1, Windows Server 2012 R2, Windows 7 Service Pack 1 (SP1), ou Windows Server 2008 R2 SP1, sachez que lors d'une mise à jour récente, Microsoft vous a collé un petit mouchard.

Youpi !

Alors, mouchard c'est un bien grand mot... Disons plutôt un outil de diagnostic qui renvoie de la donnée à Microsoft pour améliorer leur système d'exploitation :-D. Baptisé "Diagnostics Tracking Service", ce service n'est malheureusement pas détaillé par Microsoft et on ne sait pas quelles sont les données qu'il collecte et qu'il transmet.

Et comme bien sûr, il a été installé et activé par défaut lors de la dernière mise à jour Windows Update, méfiance.

Pour le bloquer, voici comment faire. Je vous rassure, tous ceux qui l'ont fait n'ont pas remarqué de bug ou d'instabilité de leur système. C'est donc à tenter.

Il suffit de vous rendre dans l'outil de gestion des Services (Tapez "services" dans la recherche Windows), et double cliquez sur le service baptisé Diagnostics Tracking Service. Et passez son statut de démarrage à «désactivé» (DISABLED).

Crap
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Vous pouvez ensuite le stopper ou tout simplement redémarrer votre machine. Et voilà, il n'y a plus de mouchard !

 

Source(s) : Ghacks.net via Korben sur la piste de Maître Confucius

Informations complémentaires :

 
 
Vous êtes ici : Accueil Arrow Informatique Arrow Sécurité Arrow Comment débrancher le nouveau mouchard de Windows...