1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Voilà une bien étrange affaire de tirets, avouez que c'est benêt ! En attendant, si vous avez affaire aux forces de l'ordre, obtempérez... et discutez après...

26885a Sauvons Nos Plaques D Immatriculation

Deux automobilistes français interpellés pour vol de voitures. Une erreur du fichier européen des véhicules volés. Depuis quelques temps, le fichier européen des véhicules volés permet aux polices du vieux continent de suivre à la trace la moindre plaque d'immatriculation. Dès qu'une voiture est déclarée volée, les informations sont envoyées aux différentes bases de donnes adéquates.

Seulement, par on ne sait quelle magie, la seule base de données à ne pas reconnaitre correctement les plaques, c'est la Française. Le Ministère de l'Intérieur a précisé à l'AFP que « L'erreur ne provient pas du nouveau système d'immatriculation des véhicules (SIV) français ». Seulement, deux français ont goûté au joie de la garde à vue après avoir été accusés, à tord, d'être des voleurs d'automobiles. Une confusion entre deux tirets que le SIV hexagonale ne sait pas lire. Les plaques italiennes et françaises se ressemblant, justement, à un tiret prêt. Les deux conducteurs ont été accusés d'avoir dérobé des automobiles italiennes.

Le ministère de l'Intérieur aurait donné des instructions afin que les forces de l'ordre interrogent les deux annuaires (l'Européen et le Français), et non pas qu'un seul. Pourquoi, il ne le faisait pas avant ?

En attendant, 20 % des véhicules Français (10 millions équipés de la nouvelle plaque), et donc leurs propriétaires, peuvent être pris à tout moment pour des voleurs italiens. Le « bug » ne sera corrigé que « dans quelques mois » conclue le Ministère de l'Intérieur.


Source :
Zataz.com

Vous êtes ici : Accueil Arrow Informatique Arrow Sécurité Arrow Une base de données prend les conducteurs français pour des voleurs