1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Damien Bancal se lâche et vous livre une des parties cachées d'internet les Top Site ! C'est sûr que si vous êtes habitué à Emule ou au P2P le passage au FTP ou équivalent peut faire un choc... Je ne sais pas la formule qu'ils utilisent mais le débit doit être à l'avenant. En tout cas, si vous voulez découvrir le monde merveilleux des FTP, je vous conseille cette page Connaissez vous FileZilla ? et celle-ci plus technique Ftp mon amour.

Vous verrez que l'on peut faire plein de choses !

Exclu - Alors que l´Haute Autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet prépare ses courriers à l´encontre des copieurs sur le P2P, voici ce que l´HADOPI ne voit pas ! La Haute Autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet, tout le monde en a entendu parler. Il faut dire aussi que l'HADOPI fait vendre du papier et des commentaires.

Comme l'explique Wikipedia, Hadopi est apparu avec la loi Création et Internet « Loi n°2009-669 du 12 juin 2009 favorisant la diffusion et la protection de la création sur internet ». Mission, mettre un terme aux partages de fichiers lorsque ces partages se font en infraction avec les droits d'auteur. Deux volets à cette chasse aux copieurs : le volet de riposte gradué et le volet d'amélioration de l'offre légale. HADOPI doit trouver les copieurs, les avertir, les menacer, voir leur couper la connexion web.

Seulement, HADOPI est en train d'enrichir plusieurs populations, autres que les majors. D'abord les sites dédiés aux téléchargements directs, via des sites légaux spécialisés dans le stockage de fichiers volumineux (RapiShare, Megaupload). Ils font payer des abonnements pour télécharger vite et en illimité. Seconde communauté, les forums. Ils se paient via les publicités et les dons. L'autre population, la plus importante car sans elle, il n'y aurait rien. Cette entité est baptisée "top site".

Nous vous parlions déjà de ces cavernes d'Ali Baba, voilà cinq ans. Un top site comprend plusieurs serveurs (voir des dizaines, ndr) repartis un peu partout dans le monde. Chaque espace de stockage comporte quelques milliers de fichiers, des "bouts" de films, logiciels, mp3. Pour les copier, il faut d'abord montrer  patte blanche aux administrateurs. Fournir argent (entre 20 et 80 euros selon les lieux, NDR), son IP (Sans ce dernier, impossible de se connecter au top site, NDR) et garantir un anonymat salavateur pour cette communauté.

Les serveurs du top site sont chiffrés. Si l'un d'eux tombe (panne, saisie, ...) ce n'est pas l'ensemble des contrefaçons qui sont perdues, mais un petit bout. Bilan, le serveur manquant est remplacé dans l'heure... quand ce n'est pas dans la minute.

18076037224c7e375139b15

Un exemple concret. Au moment de l'écriture de cet article, un top site "made in France" de plus de 60 To, soit plus de 67.000 Go, l'équivalent de plus de 14.000 DVD, fait fureur chez les initités. Parmi les derniers nouveautés de ce genre d'espace : le DVD de L'Immortel (Jean Reno) ; de Dog Pound ; The Expendables (Stallone, Jet Li, Willis, Statham). Des copie qui se retrouveront ensuite sur le P2P, ...

19939516044c7e37601fef8

Bref, même les leurres du courrier HADOPI envoyés, ces derniers jours, par de petits plaisantins, ne changeront pas la donne, ni l'argent qui coule à flot dans ces réseaux.


Source :
Zataz.com



Vous êtes ici : Accueil Arrow Informatique Arrow Sécurité Arrow Top site, ce que l´HADOPI ne voit pas