1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Voilà qui fixe les choses. Si vous écrivez à nos députés européens, pas la peine d’envoyer plusieurs mails. Ils arrivent bien tous !


Lapsus: Dati confond "inflation" et... "fellation"
envoyé par LePostfr. - L'actualité du moment en vidéo.

Peu encline à l'autodérision, l'ancienne ministre de la Justice ? Rachida Dati n'a visiblement pas très envie qu'on s'amuse longtemps de son lapsus sur Canal+ où sa langue avait fourché pour évoquer une « fellation » au lieu d'une « inflation ». Un quadragénaire vivant dans la Drôme, amusé par la séquence, a envoyé un mail à l'ancienne ministre, sur sa messagerie du parlement européen.

« Le contenu sans être ordurier, ni vulgaire, était assez explicite » précise Le Dauphiné Libéré, qui révèle l'information. Mais la plaisanterie a tourné court quand l'homme en question a été interpellé à son domicile la semaine dernière. « Son appartement a été perquisitionné, son ordinateur saisi et il a été placé en garde en vue près de 48 heures » précise son avocat au Dauphiné Libéré.

Placé sous contrôle judiciaire, l'homme n'a plus le droit d'entrer en contact avec Rachida Dati et comparaîtra en décembre pour « outrage à personne chargée d'une fonction publique ».

La maire du VIIe arrondissement de Paris a quant à elle tenu à clarifier sa position vendredi via son blog. « La différence avec, non pas le courriel, mais les courriels que j'ai reçus de cette personne, c'est qu'au vu de leur nombre et de l'insistance des propos qu'ils contenaient, je ne pouvais plus considérer sa démarche comme une simple plaisanterie »,
y fait-elle valoir, avant d'ajouter : « je me suis sentie menacée. Au delà d'être une élue, je suis une femme et une mère, et j'ai tout simplement eu peur pour ma sécurité et surtout celle de ma fille »

Publiée par Julien Mielcarek- Ozap.com le Vendredi 29 Octobre 2010

Source : Clubic.com

Vous êtes ici : Accueil Arrow Informatique Arrow Sécurité Arrow 48 h de garde à vue pour un mail demandant une "inflation" à Rachida Dati