1 1 1 1 1 Rating 5.00 (2 Votes)

Enfin ce n'est pas nouveau que Microsoft travaille main dans la main avec la NSA (d'où la NSA Backdoor sur les système Windows...)

Update 04.06.2016 : IMPORTANT : Plus largement, demandez-vous pourquoi ce documentaire n'est pas indexé par Google alors qu'il l'est sous (entre autres) Bing... : 

Il y a longtemps que nous le révélions, mais cette information publiée par l’Informaticien.com est désormais reprise et étayée par  Mikko Hypponen, expert en sécurité informatique et chief research officer chez F-Secure, rien de moins :

Des Taupes au service du Nouvel Ordre Mondial chez Microsoft…

Dans une intervention publique liée à la découverte du super-virus Flame, Mikko Hypponen déclare que des agents des services secrets du gouvernement américain pourraient avoir infiltré Microsoft, et travailler sous couverture pour le géant de l’informatique.

Ce secret de polichinelle était jusqu’alors raillé par les médias alignés et les journalistes serviles comme une énorme théorie du complot, mais l’expérience de cet expert international et ses connaissances bien supérieures aux leurs (souvent les journalistes en charge des questions informatiques ont des bagages très légers) leur rabattront le caquet pour un bon moment :

FSecure

Selon Mikko Hypponen, le rôle de ces taupes pro-NWO serait de participer au programme de cyber-espionnage national, comme le suggèrent les nombreuses affaires récentes, comme Stuxnet et Flame, qui pointeraient vers une implication du gouvernement américain.

De nombreux indices de preuve convergent vers la NSA

Ce qui finit de convaincre ce chercheur, c’est que le Super-Virus Flame s’est appuyé sur des certificats Microsoft confidentiels pour mener ses attaques envers des ordinateurs stratégiques au Moyen-Orient.

« L’annonce liant Flame à Stuxnet, et les preuves concluant que Stuxnet était un outil américain, signifient que Flame est également lié au gouvernement des Etats-Unis« , explique-t-il, avant d’ajouter : « Cela laisse à penser que cette brèche dans le système de mises à jour de Microsoft a été réalisée par les américains, et plus particulièrement par une agence américaine, peut être la NSA« .

Il précise : « Cela doit rendre Microsoft fou de rage de voir que son système le plus critique, utilisé par 900 millions de personnes, a été compromis par des compatriotes« . Puis il précise : « Ils n’ont pas hacké Microsoft. Personne ne s’est introduit dans Microsoft. Mais en modifiant le certificat avec des technologies de collusion hash inconnues, et avec la puissance d’un superodinateur, ils ont pu signer n’importe quel programme de leur choix pour donner l’illusion qu’il venait de Microsoft. Ceci, combiné avec le mécanisme qu’ils utilisaient pour tromper le serveur Update de Microsoft, a fait d’eux les rois du pétrole« (Source : l’Informaticien.com).

La Direction  de Microsoft était-elle au courant ?

Pour Mikko Hypponen, il est impensable que les dirigeants de Mircosoft aient été informés de ces malversations qui anéantissent un peu plus la réputation des systèmes d’exploitation de cette marque mondialement connue.

C’est là que l’on s’aperçoit des limites de l’exercice pour une personnalité impliquée dans le circuit économique actuel :

Mikko Hypponen ne peut aller au bout de son raisonnement, soit parce qu’il n’imagine pas que la Direction de Microsoft ait pu tenter un coup de poker dans cette affaire en laissant faire les agents pro-NWO, soit qu’il n’ose pas dénoncer la collusion de plus en plus évidente entre la Direction de Microsoft et les agences spécialisées de la CIA et des circuits néo-mondialistes…

Car depuis le temps que le Mouvement pour la Vérité dénonce les infiltrations, voire la collaboration étroite entre ces grandes entreprises étasuniennes  qui ont éclos comme par magie dans une success story largement revisitée, et les agences secrètes pro-NWO, il est impensable que la Direction de Microsoft n’ait pas surveillé de très près les agissements de ses employés haut placés…

Un prêté pour un rendu

Pour le Mouvement pour la Vérité, Microsoft n’a pu connaitre un tel succès que parce qu’elle était sous infiltration occulte des agences secrètes, et la rançon à payer, c’est de se retrouver à un moment ou à un autre prise la main dans le sac dans de tels scandales :

Finalement, mettre en danger sa réputation pèse de peu de poids face à l’opportunité immense qui lui fut offerte de se forger cette réputation-là.

Et de toutes façons, la relève est déjà prête dans les cartons pour reprendre le flambeau si l’étoile Microsoft venait à pâlir : De nouvelles success stories viendront rebattre les cartes, le temps de faire oublier quelques années durant le mouton noir démasqué par ses confrères, comme si de rien n’était.  Avant peut-être un retour en gloire.

Les masses sont oublieuses, et 10 ou 15 années suffisent à leur faire oublier les pires scandales, propagande aidant.

Update 04.06.2016 : IMPORTANT : Plus largement, demandez-vous pourquoi ce documentaire n'est pas indexé par Google alors qu'il l'est sous (entre autres) Bing... : 

Source : 911nwo.info

Informations complémentaires :

 

 
Vous êtes ici : Accueil Arrow Informatique Arrow Sécurité Arrow Un expert informatique de très haut rang déclare que des agents pro-NWO auraient infiltré Microsoft