1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Erreur 404

Les gens affluaient vers Google mercredi soir, pour comprendre ce qui se passait avec le service UltraDNS, qui a subi une attaque de type DDoS, ceci à l'apogée de la saison des achats en ligne de dernière minute sur Internet.

Picture 2 610x191
(Crédit photo: Capture d'écran de Tom Krazit / CNET) Une attaque dirigée chez le fournisseur de DNS de certaines des plus grande sociétés de e-commerce - y compris Amazon, Wal-Mart, et Expedia a mis plusieurs sites Internet d'achats hors ligne mercredi soir, à deux jours avant Noël.

NeuStar, la société qui fournit Services DNS sous le nom de marque UltraDNS, a confirmé l'attaque qui a eu lieu mercredi après-midi, en prenant les sites ou les rendant extrêmement lent pendant environ une heure. Le représentant qui répond à la ligne de support à la clientèle indique que les attaques étaient dirigées contre des installations Neustar à Palo Alto et San Jose, en Californie, et Allen Goldberg, le vice-président des communications d'entreprise pour Neustar, a confirmé que, vers 4:45 pm PST, "les alarmes se sont déclenchées".

Selon M. Goldberg, l'entreprise a reçu un nombre anormalement élevé de requêtes arrivant dans le système, et analysées comme une attaque. Neustar a déployé «une réaction de réduction" dans les minutes suivant l'attaque, a-t-il dit, et mis les choses sous contrôle dans l'heure. La réponse limita les problèmes en Californie du Nord, dit-il.

En plus des sites à haut profil, des dizaines de petits sites qui s'appuient sur Amazon en tant que services d'hébergement Web ont également subit des effets de l'attaque. S3 Amazon et EC2 services ont été touchés par des problèmes, selon Jeff Barr, Amazon lead Web Evangelist, qui retweeta un rapport à cet effet sans éclaircissements et qu'elle a confirmé dans un tweet plus tard.

Pour une brève période, mercredi soir, "UltraDNS" était en top des termes de recherche sur Google, probablement à cause de recherches frénétiques de technicien qui ont tenté de comprendre ce qui se passait avec leurs sites web.

Les sites Web doivent se servir de fournisseurs de DNS, afin de fournir la liste des IP pour traduire le caractère des URL que les gens utilisent pour se se souvenir des adresses que les sites Web utilisent effectivement sur Internet. Quand un fournisseur DNS est submergé de requêtes malveillantes pour les adresses IP, le système peut se surcharger et empêcher les utilisateurs légitimes d'atteindre leurs destinations.
Le systeme de santé Amazon Web Services Dashboard a déclaré une bonne santé autour de 6:40 pm PST, en disant que la résolution DNS était revenue à la normale. Amazon et plusieurs autres grands sites semblait avoir récupéré autour de 5:40 pm, mais certains autres sites ont continué à signaler des problèmes jusqu'à environ 6 pm.

Inutile de dire que le calendrier d'une telle panne n'aurait pas pu être bien pire, car Procrastinators vacances se précipita pour s'assurer qu'ils pourraient obtenir une expédition le jour même pour les cadeaux à livrer avant le jour de Noël le vendredi.

Wolf Austad, un lecteur de CNET, a écrit a 5:00 pm PST mercredi, dans son rapport, que l'achat de dernière minute pour le cadeau de son épouse depuis Amazon.com avait mal tourné. Il a ensuite signalé que son opération avait été stockée dans l'historique Amazon.com une fois qu'il avait pu rentrer dans le site. Toutefois, «maintenant j'ai besoin d'expliquer à ma femme pourquoi elle recevra son cadeau le 26, a-t-il écrit dans un e-mail.

UltraDNS a subi une attaque similaire en début d'année, qui a touché Amazon, Salesforce.com, et d'autres sites. Goldberg décrit l'attaque de mercredi comme plus petite que celle-là, en ce qu'elle a touché moins de clients.

Toutefois, Amazon n'est pas un petit client. Goldberg a refusé tout commentaire sur des clients particuliers touchés par la panne, et dit que Neustar n'avait pas encore déterminé la source de l'attaque.

Un expert pense que la crise aurait pu être plus large.

"Cela a été plus large que UltraDNS, a déclaré Bill Woodcock, directeur de recherche au Packet Clearing House, qui exploite des serveurs de noms de domaine et soutient les points d'échange Internet partout dans le monde entier.

"Il est difficile de dire à ce stade, à quel point une attaque DDoS fait de dommage collatéral lorsque l'attaque se fait sentir," comme un effet domino, dit-il. «Il y avait des problèmes de routage à certains échanges européens majeurs dans le même temps ce qui a causé une surcharge des routeurs principaux des fournisseurs de services Internet» qui ont eu pour effet de laisser passer moins de paquets."
 

Elinor Mills de CNET ont contribué à ce rapport.

(c) Cnet : http://news.cnet.com/8301-30684_3-10421577-265.html?tag=mncol traduction : folamour
 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Informatique Arrow Sécurité Arrow Attaque DDoS sur UltraDns