1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Une réponse pas forcément 'intelligente' cependant un homme prévenu en vaut deux,

2319603510 12da7569f8 B

Je vous en avais déjà parlé, The Pirate Bay envisageait il y a quelques temps de balancer sur les réseaux p2p et Bittorrent plus particulirement, des fausses adresses IP, générées aléatoirement. L’idée était simple : Plus il y a de fausses adresses IP qui circulent, plus des innocents vont se faire ramasser par Hadopi

Ça peut paraître méchant et injuste mais au final, ça fera peut être réfléchir les défenseurs de cette loi, que l’adresse IP n’est pas une preuve suffisante pour déterminer si quelqu’un a téléchargé illégalement ou pas une oeuvre.

Quoi qu’il en soit, le code source en C#, baptisé SeedFuck, qui permet de polluer les réseaux Bittorrent avec ces adresses IP générées (peut-être la vôtre ?), vient d’être rendu public, et pourra être adapté et intégré dans tous les clients torrents, ou sur des machines fonctionnant à part. Ainsi, avec une simple connexion haut débit, il est possible en 5 minutes de générer des milliers de fausses adresses IP qui créeront un genre de « faux » trafic sur le réseau et qui seront potentiellement détectable par l’Hadopi et compagnie. Le binaire pour Windows est déjà dispo d’ailleurs…

Voici un extrait des explications contenues dans le code source :

The announce works like this:

http://tracker.example.com/announce?info_hash=&peer_id=&uploaded=0&downloaded=0&left=
&event=&port= &numwant=&ip=

 

Where:
- is the infohash of the torrent, escaped.
- is a random 20 character id generated by the client to identify itself.
- is the number of bytes left to download. use 0 when seeding.
- is the type of announce you are issuing. use « completed » if you’re seeding, or « started » if downloading.
- is the local port on which your BitTorrent client is accepting connecitons.
- is the number of peers you wish to fetch. keep this low for repeated multiple requests.
-

 

The address parameter is normally used when users are behind a firewall or NAT router, but for most trackers
it can be set to absolutely anything – including a DNS. An example of a request would be the following:

http://tracker.example.com/announce?info_hash=%e6%8e%c7%d9%64%7a%d3%22%23%8c%e9%81%cb%aa%5a%24%fe%a5%2d%81
&peer_id=01020304050607080901&uploaded=0&downloaded=0&left=0&event=completed
&port=1234&numwant=5&ip=123.45.67.89

Ça craint !! Mais ça va être le bordel, donc on va forcément bien rire… bah quoi ? Icon Biggrin

Merci à Ilan pour l’info

Vu sur Korben

is the IP address that you wish to be bound to.

 
Vous êtes ici : Accueil Arrow Informatique Arrow Sécurité Arrow SeedFuck – Hadopi va couper la connexion internet à des milliers d’innocents