1 1 1 1 1 Rating 5.00 (4 Votes)

Ils sont jaloux des Américains ou quoi ? Bon là, je crois qu'il n'y a plus de doute à avoir, un petit tatouage geek par-dessus tout ça et on y est... Enfin, si comme d'habitude vous ne faites RIEN... Encore une fois inutile de s'en prendre au messager...

Dominique nous donne quelques précisions :

Cette vidéo m’a donné envie d’en savoir un peu plus, mais mon ami Google n’est pas très prolixe, en français en tout cas sur ce sujet. Je n’ai trouvé que quelques articles assez succincts, mais qui précisent suffisamment la teneur du projet pour savoir que le temps de la liberté internet va bientôt ressembler à celle que nous avons sur les routes. Un résultat tellement idyllique que vous préférerez habiter sur une île déserte sans route bitumée, sans radars, où vous vous déplacerez à pieds, et utiliserez les signaux de fumée pour inviter les copains à un barbecue !!

Ce n'est pas précisément une plaisanterie !

Le programme européen de recherche INDECT lancé en catimini depuis Septembre 2009. Il est né à l'initiative du Parlement Polonais, et doit se développer sur 5 ans. C'est le temps nécessaire de gestation pour ce méga cyber espion.

La Commission Européenne a demandé au Consortium INDECT de mettre en place “un système intelligent d'information permettant l'observation, la recherche et la détection en vue d'assurer la sécurité des citoyens dans un environnement urbain” dont le but est en fait “la détection automatique des menaces, des comportements anormaux ou de violence.

En clair : croiser des données collectées sur la toile, sur les statistiques de sites visités, couplées aux informations collectées via les systèmes de vidéo surveillance, et permettre la détection de comportements violents susceptibles de représenter une nuisance à l'ordre public.

Vous ne devriez pas avoir besoin des sous-titres pour lire entre les lignes…

À terme, il s'agit de la mise en œuvre d'un mega-moteur de recherche sémantique, réservé aux forces de police et de sécurité, leur permettant d'effectuer des recherches sur des mots clés pour répertorier toute page contenant des données sensibles, liées par exemple à la pédopornographie ou au trafic d'organes... dans les meilleurs cas...

Elle est belle cette “sacro-sainte” liberté au nom de laquelle les gouvernements nous imposent, pour notre plus grand bien, et dans un grand souci démocratique, d’aliéner progressivement toutes nos libertés !!!

En fait, ce Consortium INDECT, élabore avec la bénédiction de la Commission Européenne, sur une sorte de méga robot qui épluchera minutieusement et automatiquement tous les sites internet, les forums de discussion, les FTP, les P2P et même nos ordinateurs personnels...

Il n'est pas utile d'approfondir le sujet pour voir qu'il s’agit, ni plus ni moins, que d’une sorte de clone du projet ECHELON des États-Unis.

C’est bien connu, que l’Europe est un clone des États-Unis, même si une majorité d’Européens ne veulent pas le voir et si nos gouvernements, en tout cas au début de l’Europe de Maastricht s’en défendaient !

Donc tout est normal.

Pour votre information un extrait du préambule du cahier des charges (trouvé sur le net) fixé en 2009 :

…La sécurité devient le maillon faible des infrastructures énergétiques et de communication, des centres commerciaux, des centres de conférence, des aéroports et plus généralement des sites fréquentés par un grand nombre de personnes.

En pratique, tout lieu public est vulnérable et les risques qu’il supporte doivent être contrôlés et réduits autant que possible. Un contrôle d’accès et une réponse rapide à toute menace potentielle sont des propriétés que tout système de sécurité de tels sites doit absolument posséder.

Le projet Indect est destiné à développer de nouveaux outils et de nouvelles techniques qui permettront à leurs utilisateurs finaux d’améliorer leurs capacités de détection et de prévention des actes criminels, améliorant ainsi la sécurité des citoyens européens…

Je vous invite à vous informer tant qu’il en est encore temps.

Je ne crois plus du tout à une quelconque action des pétitions, il y en a des dizaines qui circulent et qui au fil des années montrent leur totale inutilité.

Il est indispensable de trouver un moyen d’action plus efficace.

Et cela nourrit ma profonde aversion pour une quelconque appartenance à quelque réseaux social que ce soit.

Il faut être conscient qu'ils alimentent à l’insu des internautes les bases de données de toutes les polices du monde !!!
Ce n'est pas de la paranoïa, mais une simple déduction logique.

Il faut savoir que la firme Visible Tech explore actuellement 500.000 sites du web 2.0 par jour, auxquels elle ajoute plus d'un million de messages et de conversations provenant des blogs, forums en ligne, Flickr, YouTube, Twitter et Amazon. Pour le moment elle ne s'intéresse pas (en principe) aux réseaux sociaux fermés, tels que Facebook ou Meetic. mais ça c'est ce qu'on nous dit...

===============================

Quelques suggestions de lecture pour en savoir plus sur ce sujet :

Indect : la surveillance automatique des réseaux en Europe - 24 septembre 2009
Le projet européen de police Indect - 5 octobre 2009
INDECT le méga cyber espion européen pire qu'ACTA - 09 Mars 2012
INDECT et SYSSEC, deux programmes européens à l'assaut des libertés individuelles - 5 avril 2012

Sources : Spread the truth 777, 911nwo, Dominique

Informations complémentaires :

Crashdebug.fr : Les Illuminati
 
Big Brother
 
Vous êtes ici : Accueil Arrow Informatique Arrow Sécurité Arrow No comment – Indect, le Big Brother européen…