5 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (2 Votes)

Quand on voit les forces en présence, on subodore déjà que ça va être énorme... Priez pour nous pauvres bloggers...

CFR Google

Google se réunira ce mercredi avec le Council on Foreign Relations pour discuter des façons dont ils peuvent utiliser leur moteur de recherche dominant, afin de pénétrer et de perturber le crime international.

L'intention de la réunion est de trouver les moyens avec lesquels Google peut surveiller les « failles » des « gangs internationaux de terroristes », « trafiquants de drogue » et « trafiquants d'êtres humains » afin de « s’infiltrer » chez eux.

Le professeur du Pomona College : Pardis Mahdavi, qui travaille avec Google a déclaré : « Nous savons tous que les méchants utilisent l'Internet, mais maintenant nous disons que : l'Internet peut aussi nous aider à arrêter ces criminels, et peut aider les survivants et aider les avocat à se trouver les uns les autres et à travailler ensemble. »

Le ministère américain de la Défense sera représenté par le secrétaire adjoint : Weber Andrew. Et l'US Drug Enforcement Administration, sera représenté par la tête des efforts de la lutte contre le terrorisme et la criminalité transnationale : Brian Dodd.

« Cela ressemble à un chemin différent pour Google, mais les entreprises technologiques d'aujourd'hui ont beaucoup d'outils puissants pour introduire de la transparence dans ces réseaux illicites, afin de se battre contre la corruption et aider à l'autonomisation des personnes qui essaient de lutter contre la criminalité transnationale, a dit Stewart Patrick, du Council on Foreing Relations qui ont aidé à organiser la conférence. »

Bref, il semblerait que Google, se déplace au-delà du secteur de la vie privée que les citoyens sont en droit d’attendre concernant la surveillance de leur activité en ligne et qu’ils décident (Google) d’aller dans un mode d’action directe.

Sous la fallacieuse excuse de faire le bien par la lutte contre la criminalité internationale, Google aura probablement le droit total de, non seulement surveiller, mais d'infiltrer les personnes et les organisations que désirent le DoD, la DEA, et le CFR et toutes les agences de l'alphabet.

En outre, beaucoup se réfèrent au CFR comme à un gang de criminels internationaux en raison de leur soutien pour les changements de régimes violents, comme étant entre autres un comportement douteux. Si l'histoire est un indicateur, les agents du CFR utilisent Google comme un outil pour éliminer la concurrence à leurs intérêts.

Qu'est-ce qui pourrait mal tourner avec une fusion comme ça ? Comptons les moyens ...

Lire d'autres articles activistes ICI
Vous pouvez soutenir cette information en votant sur ​​Reddit ICI

Source : http://Blacklistednews, http://activistpost.com

Traduction : Folamour, Reproduction libre à condition de citer la source et la source de la traduction.

Informations complémentaires :

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Informatique Arrow Sécurité Arrow Le Council on Foreign Relations rencontre Google pour s’allier dans la lutte contre la criminalité internationale...