5 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (6 Votes)

Eh bien, les réactions heureusement n’auront pas tardé… Rappelez-vous le billet que nous vous avions passé avant-hier... Le sujet est grave, et comme nous l'avions souligné les Nation Unies ont TOUT à gagner (financièrement) dans l'affaire... ; )

Us No Onu Internet
Photo: United Nations Photo/Flickr

La Chambre, mercredi, a unanimement passé une résolution du sénat invitant les États-unis à s'opposer au contrôle de l’Internet par les Nations Unies.

Le vote de la résolution (.pdf) par la Chambre, qui suit un mouvement semblable du sénat, vient alors que la conférence mondiale sur les télécommunications internationale s'est ouverte lundi à Dubaï avec plus de 190 nations discutant de l'avenir de l'Internet global.

Les gestes des deux chambres législatives sont en grande partie symboliques, cependant, ils imitent la position du gouvernement des États-Unis lors de la réunion de deux semaines. La conférence est conçue pour mettre à jour les règlements de télécommunication internationale régis par l'Union Internationale des Télécommunications, une agence de l'ONU responsable des technologies de télécommunication mondiale.

« Les 193 pays membres des Nations Unies sont réunis pour considérer s’il est juste d’appliquer à l'Internet le régime de réglementation que l'Union Internationale des Télécommunications a créée pendant les années 1980 pour l’ancien service téléphonique qui est maintenant démodé », a dit le représentant Greg Walden (R-Orégon). Il a dit qu’ils devraient « être fortement opposés ».

Les remarques de Walden sur le plancher de la Chambre concernent des propositions faites par divers gouvernements pour traiter les connexions Internet comme le réseau téléphonique, qui sont des sujets d'inquiétude concernant l'intimité d’un flux d'information sans entrave et libre.

Les États-unis s'opposent aux propositions visant à traiter l'Internet comme le téléphone quand il s'agit d'accords de transmission. Quelques membres européens et du Moyen-Orient réclament les soi-disant tarifs de terminaison d'appel, dans lesquels les réseaux où une session Web commence à payer le coûts du routage réseau de la session dès qu'elle commence pour le cheminement jusqu'à la destination – comme pour les compagnies téléphoniques avec les appels téléphoniques.

Terry Kramer, le chef de la délégation des États-Unis, a dit qu'un tel modèle mène à moins de fournisseurs, des prix plus élevés, et une croissance économique plus lente.

Kramer a demandé mardi à un comité des représentants de six corps global-régionaux d'être d'accord avec la position des États-unis, mais il a été rejeté.

L'Europe et le Canada indiquent également supporter la position des États-unis pour que les règles de l'UIT ne couvrent seulement que les communications téléphoniques, et pas les transmissions Internet.

Les groupes de la vie privée ont dit que réguler l'Internet comme les entreprises téléphoniques rendrait toute la communication d'Internet plus traçable et donnerait à des gouvernements bien plus de puissance pour envahir l'intimité.

Ceci dit, les résultats des réunions c’est que ce n’est pas susceptibles de changer beaucoup la manière dont l'Internet est régulé. Aucune proposition ne sera acceptée si elle n’est convenue par toutes les nations, mais les nations sont libres d’imposer les régulations qu’elles veulent du moment qu’elles tiennent dans leurs frontières.

La dernière fois où le traité global de réglementation des télécommunications internationales a été considéré c’était en 1988, quand l'Internet global était dans sa petite enfance. Les réunions n’étaient alors pas ouvertes au public.

 

Source : Wired.com

Traduction Folamour, Reproduction libre à condition de citer la source ainsi que celle de la traduction.

 

Information complémentaire :

Crashdebug.fr : La conférence sur les télécommunications de l'ONU se réunit pour implémenter une gouvernance au-dessus de l'Internet

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Informatique Arrow Sécurité Arrow Les États-Unis s'opposent au contrôle mondial de l'internet par « l'Union internationale des télécommunications », une agence des Nations Unies…