Temps Travail Annuels Europe
Chronique éco de Jacques Sapir - Face à la crise du Covid-19, va-t-on devoir travailler plus ? (RT)

Comme à l'accoutumée, on veut nous faire croire que les Français travaillent moins que les citoyens des autres pays européens. Ce qui est en partie faux, et démontré chiffres à l'appui par Jacques Sapir. Mais écoutez bien jusqu'au...

Une allocation offerte aux Français en difficulté en Israël face à la pandémie (Sputnik)
Une allocation offerte aux Français en difficulté en Israël face à la pandémie (Sputnik)

Par contre, une aide sociale exceptionnelle pour les Français en France en grande difficulté, qui se retrouvent aux restos du cœur ou autres, ça non.... Alors regardez bien ces billets, ce sont les 40.000.000 € que nous venons de donner à ces expatriés...

Les agresseurs du chauffeur de bus de Bayonne ont été arrêtés (Le Parisien.fr)
Les agresseurs du chauffeur de bus de Bayonne ont été arrêtés (Le Parisien.fr)

Ce mardi, le parquet a demandé la mise en examen de deux jeunes hommes pour tentative d'homicide volontaire et deux autres pour non assistance à personne en danger. L’un des hommes interpellé la veille vivait dans le quartier Balichon où il hébergeait...

Vers la « suspension d'emploi » en Angleterre en cas de non vaccination contre le Covid 19 ?
Vers la « suspension d'emploi » en Angleterre en cas de non vaccination contre le Covid 19 ?

Cet article reprend la proposition du New England Journal of Medicine. Pour rendre la vaccination acceptable, ils proposent d’utiliser la ruse, mais si 6 critères sont remplis la vaccination pourrait être obligatoire, et des sanctions relativement importantes pourraient...

Forum économique mondial : L'institution derrière « Le Grand Reset »
Forum économique mondial : L'institution derrière « Le Grand Reset »

Steven Guinness, s'est livré à une analyse du forum économique mondial de Davos et de ses différentes plates-formes, impliquées dans le « grand reset » et la « 4e révolution industrielle » (dont on a parlé hier). Bien...

Coronavirus : bientôt le reconfinement ? (France 24)
Coronavirus : bientôt le reconfinement ? (France 24)

Sitôt passé le #confinement, les cas de #coronavirus sont repartis à la hausse dans plusieurs pays. Chine d'abord, puis Iran, Inde, États-Unis et maintenant Australie et Espagne, l'#épidémie de covid-19 se répand à nouveau poussant des...

Identité numérique : des députés appellent l'Etat à accélérer (Les Echos.fr)
Identité numérique : des députés appellent l'Etat à accélérer (Les Echos.fr)

Ça n'a l’air de rien comme ça, tout le monde est contre l’usurpation d’identité, mais ça s’inscrit dans le reste. D’ailleurs, vous voyez que la carte d’identité électronique devrait voir le jour en en...

  • Temps Travail Annuels Europe Chronique éco de Jacques Sapir - Face à la crise du Covid-19, va-t-on devoir travailler...

    vendredi 10 juillet 2020 13:15
  • Une allocation offerte aux Français en difficulté en Israël face à la pandémie (Sputnik) Une allocation offerte aux Français en difficulté en Israël face à la pandémie (Sputnik)

    vendredi 10 juillet 2020 07:02
  • Les agresseurs du chauffeur de bus de Bayonne ont été arrêtés (Le Parisien.fr) Les agresseurs du chauffeur de bus de Bayonne ont été arrêtés (Le Parisien.fr)

    vendredi 10 juillet 2020 05:15
  • Vers la « suspension d'emploi » en Angleterre en cas de non vaccination contre le Covid 19 ? Vers la « suspension d'emploi » en Angleterre en cas de non vaccination contre le Covid...

    jeudi 9 juillet 2020 20:14
  • Forum économique mondial : L'institution derrière « Le Grand Reset » Forum économique mondial : L'institution derrière « Le Grand Reset »

    jeudi 9 juillet 2020 16:53
  • Coronavirus : bientôt le reconfinement ? (France 24) Coronavirus : bientôt le reconfinement ? (France 24)

    jeudi 9 juillet 2020 11:45
  • Identité numérique : des députés appellent l'Etat à accélérer (Les Echos.fr) Identité numérique : des députés appellent l'Etat à accélérer (Les Echos.fr)

    jeudi 9 juillet 2020 10:37
1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

La compagnie pétrolière affirme avoir réussi à placer un entonnoir sur la fuite. 

Sous le feu de la critique, Barack Obama est retourné vendredi en Louisiane, pour la troisième fois depuis l'explosion de la plate-forme Deepwater Horizon dans le golfe du Mexique le 20 avril dernier et la deuxième fois en une semaine. Au 46e jour de la catastrophe, le président espérait ainsi mieux maîtriser sa communication. L'opinion publique reste convaincue qu'il ne fait pas assez, encouragée dans cette perception par des médias extrêmement rugueux, l'absence manifeste de ressources sur place pour empêcher la marée noire de souiller les côtes, et surtout par l'association inévitable à BP, le «vilain» dans cette crise majeure.

Oiseaux englués 

Le groupe pétrolier britannique est toutefois parvenu avant-vendredi à sectionner le conduit endommagé de pétrole situé à 1 500 mètres de fond et à déposer au-dessus un dôme. Ses ingénieurs devaient encore fixer des soupapes. Le directeur technique de BP, Doug Suttles, a déclaré que si l'opération devait réussir, «la grande majorité» du pétrole serait capturée. L'écoulement de brut pourrait ainsi être réduit selon lui à 160 000 litres par jour au lieu d'environ 2 millions jusque-là. Prudent, l'amiral Thad Allen en charge de l'opération a rappelé que seuls les deux puits de secours creusés actuellement permettraient de stopper totalement la fuite. Or le premier d'entre eux ne doit être opérationnel qu'à la mi-août.

La marée noire, qui a surtout touché la Louisiane et dans une moindre mesure l'Alabama et le Mississippi, devait atteindre les plages de sable blanc de la Floride vendredi. Entre 80 et 180 millions de litres d'hydrocarbures ont été déversés dans la mer depuis le 20 avril selon les estimations officielles. Les chaînes de télévision diffusent de plus en plus d'images d'oiseaux englués dans le pétrole ainsi qu'un inquiétant modèle virtuel du Centre national de recherche atmosphérique montrant la trajectoire possible de la marée noire, autour de la pointe de la Floride, jusqu'au fameux cap Hatteras en Caroline du Nord dans l'Atlantique et plus loin en direction de l'Europe.

Conscient de l'impact politique dévastateur potentiel de cette catastrophe, Barack Obama a tenté, autant que possible, de se démarquer du groupe BP. Mais l'Administration doit constamment se défendre des critiques estimant inapproprié le «calme olympien» affiché par le président face à une catastrophe de cette ampleur, lequel donne une impression de «froideur» à l'égard des populations touchées, voire «d'inaction».

Lors de sa deuxième visite, le président n'avait en effet passé que trois heures sur place et n'avait pas rencontré d'habitants. vendredi, il devait réparer ce faux pas. Interrogé jeudi soir sur CNN par Larry King, qui lui demandait s'il était vraiment en colère, il a répondu avec le même calme qu'il était «furieux» contre BP pour n'avoir pas prévu les «conséquences» de son «action».

Mais la frustration du chef de l'État est bien réelle. Son agenda est bousculé par la marée noire, qui l'a contraint à annuler pour la deuxième fois son voyage en Indonésie et en Australie prévu à la fin du mois et qui le force à consacrer une grande partie de son temps à cette catastrophe, alors qu'il a deux guerres sur les bras, plusieurs crises à l'étranger et une situation économique fragile et censée être sa priorité absolue sur le plan national.

LIRE AUSSI :

» INTERVIEW - «On connaît mieux la Lune que nos océans»

» EN IMAGES - Les oiseaux de Louisiane, prisonniers du pétrole

» BP : le coût de la marée noire est «impossible à prévoir»

Informations complémentaires:

20Minutes.fr: La marée noire est-elle le Katrina d'Obama?
Radio-Canada: BP pompe du pétrole
Romandie.news: Marée noire: le président Barack Obama de retour en Louisiane


 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités Internationales Arrow Actualités internationales Arrow Marée noire : Barack Obama accentue la pression sur BP