Syrie Intro 17 10 2019
Personne n'a de plan pour les milliers de combattants de l'ISIS détenus par les Kurdes en Syrie (Theintercept)

Des soldats turcs et des combattants syriens soutenus par la Turquie se rassemblent à la périphérie nord de la ville syrienne de Manbij, près de la frontière turque, le 14 octobre 2019. Photo : Zein Al Rifai/AFP via Getty Images Malgré...

Brexit : Juncker et Johnson annoncent un accord entre l'Union européenne et le Royaume-Uni (RT)
Brexit : Juncker et Johnson annoncent un accord entre l'Union européenne et le Royaume-Uni (RT)

https://francais.rt.com/international/66961-brexit-juncker-johnson-annoncent-accord-entre-union-europeenne-royaume-uni Information complémentaire : Crashdebug.fr : Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit - L’édito de Charles...

Rouen : des pompiers intervenus à Lubrizol présentent des analyses biologiques anormales (Le Parisien)
Rouen : des pompiers intervenus à Lubrizol présentent des analyses biologiques anormales (Le Parisien)

    http://www.leparisien.fr/societe/rouen-des-pompiers-intervenus-a-lubrizol-presentent-des-analyses-biologiques-anormales-16-10-2019-8174079.php    Informations complémentaires : Crashdebug.fr : Manifestation des pompiers à Paris : «...

Une centaine d'entreprises signeront la condamnation à mort de l'humanité (Mintpressnews)
Une centaine d'entreprises signeront la condamnation à mort de l'humanité (Mintpressnews)

Les 100 entreprises qui nous étouffent activement dans une couverture d'émissions de gaz à effet de serre sont les mêmes que celles qui dirigent notre gouvernement. Ils ont enroulé leurs tentacules autour de nos politiciens, des organismes de...

 L'accord entre les Kurdes et la Syrie : ce que personne n'ose dire (Themindunleashed)
L'accord entre les Kurdes et la Syrie : ce que personne n'ose dire (Themindunleashed)

Et si, malgré les gros titres, le retrait de Trump en Syrie n'était pas une victoire pour Poutine, et surtout pas pour Assad ? Darius Shahtahmasebi (TMU Op-Ed) - Il est facile de prendre l'administration de Trump au pied de la lettre et de conclure...

Manifestation des pompiers à Paris : « Nous absorbons tout ce que la société ne peut plus gérer » (20 Minutes)
Manifestation des pompiers à Paris : « Nous absorbons tout ce que la société ne peut plus gérer » (20 Minutes)

Ce que j'ai vu dans un reportage de France 2 (Vidéo ci-dessous) c'est que 90% des appels aux pompiers concernent de la bobologie, les gens sont tellement irresponsables égoïstes qu'ils appellent les pompiers en URGENCE pour des ampoules sous les pieds après un...

Revue de presse du jour comprenant l’actualité nationale et internationale de ce mercredi 16 octobre 2019
Revue de presse du jour comprenant l’actualité nationale et internationale de ce mercredi 16 octobre 2019

Bonjour à toutes et à tous, j'espère que vous allez bien. Veuillez trouver ci-dessous la Revue de presse de notre Contributeur anonyme, et bien sûr plus de titres dans la Defcon Room, Amitiés, L'Amourfou / Contributeur anonyme / Chalouette /...

  • Syrie Intro 17 10 2019 Personne n'a de plan pour les milliers de combattants de l'ISIS détenus par les Kurdes...

    jeudi 17 octobre 2019 13:54
  • Brexit : Juncker et Johnson annoncent un accord entre l'Union européenne et le Royaume-Uni (RT) Brexit : Juncker et Johnson annoncent un accord entre l'Union européenne et le...

    jeudi 17 octobre 2019 12:00
  • Rouen : des pompiers intervenus à Lubrizol présentent des analyses biologiques anormales (Le Parisien) Rouen : des pompiers intervenus à Lubrizol présentent des analyses biologiques anormales...

    jeudi 17 octobre 2019 02:44
  • Une centaine d'entreprises signeront la condamnation à mort de l'humanité (Mintpressnews) Une centaine d'entreprises signeront la condamnation à mort de l'humanité (Mintpressnews)

    mercredi 16 octobre 2019 13:03
  •  L'accord entre les Kurdes et la Syrie : ce que personne n'ose dire (Themindunleashed) L'accord entre les Kurdes et la Syrie : ce que personne n'ose dire (Themindunleashed)

    mercredi 16 octobre 2019 11:27
  • Manifestation des pompiers à Paris : « Nous absorbons tout ce que la société ne peut plus gérer » (20 Minutes) Manifestation des pompiers à Paris : « Nous absorbons tout ce que la société ne peut...

    mercredi 16 octobre 2019 08:19
  • Revue de presse du jour comprenant l’actualité nationale et internationale de ce mercredi 16 octobre 2019 Revue de presse du jour comprenant l’actualité nationale et internationale de ce...

    mercredi 16 octobre 2019 02:21
1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Nous serons fixés vendredi à 18 heures sur le montant des capitaux qui serviront à "recapitaliser" les banques... Ce qui ne semble susciter absolument aucune réaction dans la population française...

Deux jours avant la publication des « stress tests », qui visent à évaluer la solidité des banques européennes en cas de nouvelle dégradation de l’environnement économique, plusieurs informations circulent sur la nécessité urgente de recapitaliser des banques d’épargnes régionales allemandes et espagnoles.

Feito1

Il y a quelques jours, Jean-Claude Trichet, le président de la Banque centrale européenne (BCE), expliquait au quotidien Libération qu’un événement très grave était intervenu le 6 mai après-midi et le 7 mai (1). Quarante-huit heures après, l’Europe mettait au jour ce fameux plan de sauvetage de l’ensemble des États européens de 750 milliards. Et le même week-end, dans une urgence absolue et de manière totalement inédite, la BCE décidait de reprendre à son compte directement de la dette vérolée et notamment de la dette grecque.

 

  

Ensuite, dans une réaction en chaine, l’incapacité de l’Espagne à refinancer sa dette aurait induit une probabilité importante de défauts deux grandes banques commerciales de la zone euro fortement impliquées dans la dette publique des États, faisant craindre à Bruxelles un scénario catastrophe à la Lehman Brothers. La panique gagnant les marchés jusqu’à Wall Street qui a perdu environ 10 % en 20 minutes – sa pire dégringolade depuis les années 80 –, la BCE la ensuite réagit en précipitant le plan de de sauvetage de 750 milliards d’euros, afin de sauver in extrémis l’Espagne et éviter de faire plonger ses créanciers allemands et français.

 

 

Les « stress tests » visent à évaluer la solidité des banques en cas de nouvelle dégradation de l’environnement économique, et à repérer les établissements insuffisamment capitalisés, donc susceptibles de faire faillite. Une note du Crédit Suisse qui circule depuis deux jours confirme que les Caisses d’épargne espagnoles et des banques régionales allemandes sont toujours en difficultés, et qu’il sera nécessaire de les refinancer à hauteur de 36 milliards d’euros pour les premières et de 34,5 milliards d’euros pour les secondes, et vraisemblablement encore 6 milliards pour des banques grecques. Soit à peu près 80 milliards d’euros au total. Les résultats seront publiés vendredi à 18 h, de sorte à ne pas affoler les bourses et de laisser le temps aux institutions européennes d’appliquer les mesures nécessaires pendant le week-end.

Si le but de ces tests étaient de rassurer sur l’état des banques européennes et d’assouplir les relations interbancaires, il n’est pas sûr que l’effet escompté puisse être atteint. On peut sans doute gagner un peu de temps, mais, à ce rythme, il ne sera pas possible de continuer à refinancer les États de la zone euro et leurs banques très longtemps.

Spencer Delane, pour Mecanopolis

1. Article de Libération

2 Article de Libertad Digital


Source : Mecanopolis

 

Gagner du temps

 

Scénario à la « Lehman Brothers »

 

Les marchés financiers avaient donc bloqué le robinet de la dette publique et privée de l’Espagne, faisant ainsi courir le risque d’une faillite quasi immédiate des banques les plus fragilisées par la crise de l’immobilier qui sévit dans le pays, ce que confirme José Luis Feito, président de l’Institut Économique Espagnol (IEE) qui n’hésite pas à qualifier de « dramatique » la situation qui existait entre le 3 et le 7 mai. « Ce jour là, l’Espagne a été cassée, parce qu’il n’était plus possible d’emprunter, que ce soit pour le secteur privé ou public, et cela même en offrant des taux d’intérêt de 18 % », indique encore l’économiste à Libertad Digital.

 

En réalité, comme le démontre le quotidien en ligne Libertad Digital (2), le 6 mai dernier, l’Espagne, incapable de refinancer sa dette, s’est retrouvée en défaut de paiement, entrainant dans son sillage les banques espagnoles puis le marché boursier national, qui a perdu 14% dans cette seule journée.

 

Défaut de paiement de l’Espagne

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités Internationales Arrow Actualités internationales Arrow Des banques européennes proches de la faillite