Macron Mintpress 18 01 2020
Dans les plus longues manifestations en France depuis 1968, les grévistes poursuivent la lutte contre le néolibéralisme (Mintpressnews)

Intéressant d'avoir un point de vu étranger non ? Encore une fois le parallèle avec le Chili où ces doctrines libérales ont été menées jusqu'au bout est... saisissant... Faisons tout pour ne pas connaître le sort du...

Loyers impayés, Locataires fichés, attention danger (Insolentiae)
Loyers impayés, Locataires fichés, attention danger (Insolentiae)

Et puis une fois que tu est fiché c'est mort, pas de retour en arrière, donc précarité pour toutes et tous encore une fois (sauf les CSP+), privatiser les profits et socialiser les pertes, ça en revient à ce que l'ont vous relayais ce...

Le Sénat vote l’amende de 500€/jour pour les habitats « alternatifs » sans autorisation du maire actuel : toiles de tentes, cabane, yourte, etc. (Agoravox)
Le Sénat vote l’amende de 500€/jour pour les habitats « alternatifs » sans autorisation du maire actuel : toiles de tentes, cabane, yourte, etc. (Agoravox)

De pire en pire avec la brutalité de la vie actuelle, ces gens sont déjà précaires, et Macron veut les foutre à la Rue. Bref, imaginez, vous n’êtes pas du même bord politique que le maire de la municipalité où vous avez votre...

Pourquoi Emmanuel Macron ne cédera pas (Aphadolie)
Pourquoi Emmanuel Macron ne cédera pas (Aphadolie)

Entièrement d’accord avec ce qui suit. Macron est un mercenaire, un aventurier qui est là pour accomplir une « mission » (il a lui-même employé le mot) ; il se fout totalement de ce qu’en pensent les Français. Manifester...

Voiture électrique : sur autoroute, le plein d’électricité va coûter plus cher que le plein d’essence !  (01net)
Voiture électrique : sur autoroute, le plein d’électricité va coûter plus cher que le plein d’essence ! (01net)

Ah ! Le business, la « libre entreprise », que c'est beau, lol ! Donc résumons, si on trouve pareil, une solution à base d'hydrogène, on se fera massacrer à la pompe sur l'autoroute par des groupes privés en situation de monopole...

Le Premier ministre irakien renonce à expulser les troupes américaines (Activistpost)
Le Premier ministre irakien renonce à expulser les troupes américaines (Activistpost)

Ont-ils vraiment le choix ? S'ils refusent la présence des troupes américaines, ils sont instantanément ruiné.... 16 janvier 2020 Par Jason Ditz Après les menaces répétées du Président Trump de sanctionner l'Irak,...

Le gouvernement a créé une cellule militaire pour surveiller les opposants à l’agro-industrie (Reporterre)
Le gouvernement a créé une cellule militaire pour surveiller les opposants à l’agro-industrie (Reporterre)

Le gouvernement veut « faire taire tous ceux qui mènent des actions symboliques contre le système de l’agriculture industrielle », dénoncent de multiples défenseurs de l’agriculture paysanne et biologique, réunis dans cette...

  • Macron Mintpress 18 01 2020 Dans les plus longues manifestations en France depuis 1968, les grévistes poursuivent...

    samedi 18 janvier 2020 17:33
  • Loyers impayés, Locataires fichés, attention danger (Insolentiae) Loyers impayés, Locataires fichés, attention danger (Insolentiae)

    samedi 18 janvier 2020 15:09
  • Le Sénat vote l’amende de 500€/jour pour les habitats « alternatifs » sans autorisation du maire actuel : toiles de tentes, cabane, yourte, etc. (Agoravox) Le Sénat vote l’amende de 500€/jour pour les habitats « alternatifs » sans autorisation...

    samedi 18 janvier 2020 08:43
  • Pourquoi Emmanuel Macron ne cédera pas (Aphadolie) Pourquoi Emmanuel Macron ne cédera pas (Aphadolie)

    samedi 18 janvier 2020 04:35
  • Voiture électrique : sur autoroute, le plein d’électricité va coûter plus cher que le plein d’essence !  (01net) Voiture électrique : sur autoroute, le plein d’électricité va coûter plus cher que le...

    vendredi 17 janvier 2020 17:54
  • Le Premier ministre irakien renonce à expulser les troupes américaines (Activistpost) Le Premier ministre irakien renonce à expulser les troupes américaines (Activistpost)

    vendredi 17 janvier 2020 17:07
  • Le gouvernement a créé une cellule militaire pour surveiller les opposants à l’agro-industrie (Reporterre) Le gouvernement a créé une cellule militaire pour surveiller les opposants à...

    vendredi 17 janvier 2020 08:05
1 1 1 1 1 Rating 5.00 (3 Votes)

L’action publique s’est historiquement développée contre la première cause de mortalité jusqu’au milieu du XXe siècle : les maladies infectieuses. Elles ne représentent plus aujourd’hui que 2% des causes de mortalité en France, même si le sida et la maladie de la vache folle nous rappellent à la vigilance.

Lasagne 03 01 2014

Aujourd’hui, la santé publique n’est pas sans paradoxes. Si tout un chacun peut citer l’auteur de la première transplantation cardiaque (Christian Barnard), peu connaissent le nom de celui qui a permis d’éradiquer la variole (Donald Henderson). Donc, peu de notoriété à attendre en cas de succès en santé publique. Par contre si l’erreur du clinicien tue à l’unité, l’erreur en santé publique chiffre douloureusement (les morts subites du nourrisson dues à la position ventrale ont fait 600 morts par an jusqu’à ce que l’on se ravise en 1994). L’espérance de vie des Français n’a jamais été aussi élevée, mais les Français craignent de plus en plus leur environnement et 70% négligent les causes des maladies chroniques, dites maladies non transmissibles ou MNT, le tout dans une ambiance de défiance. Il est cependant nécessaire de regarder la réalité en face. En 2008, sur les 57 millions de décès dans le monde, 36 (environ 2/3) étaient dus aux MNT. Ce sont 8 décès par MNT sur 10, donc environ la moitié de la totalité des décès dans le monde, qui sont dus aux quatre premières d’entre elles : les maladies cardiovasculaires (17 millions), les cancers (7,6 millions), les maladies respiratoires chroniques (4,2 millions) et le diabète (1,3 million). Les décès par MNT ne sont plus réservés aux pays développés car 8 sur 10 surviennent dans les pays à niveau de vie bas ou moyen.

Ces MNT ont fait l’objet d’une réunion de haut niveau de l’ONU les 19 et 20 septembre 2011 à New York. Les organisations professionnelles internationales correspondant à ces maladies y ont attiré l’attention internationale non pas sur les classiques augmentations de moyens, de personnel et de recherche, mais sur les causes de ces maladies : le tabac (6 millions de décès), l’inactivité physique (3,2 millions), l’alimentation riche en sucre et graisse (1,7 million) et l’alcool (1,15 million).  Il s’agit d’un véritable changement de paradigme au sens propre du terme car cette nouvelle orientation vient des cliniciens eux-mêmes. L’OMS travaille dorénavant activement sur un programme contre les MNT et dès 2014 le statut des modalités d’action devraient être établies. Un objectif de réduction de 25% du risque de mortalité prématurée par maladies cardiovasculaires, cancers, diabète et maladies respiratoires chroniques pourrait être adopté, ainsi qu’une réduction de 10% de la consommation d’alcool, de 30% du tabac... Il est remarquable que cette révolution ait si peu d’écho en France où l’on semble obnubilé par les inégalités sociales, constat indiscutable, objectif respectable mais sans caractère opérationnel.

Il faut  remarquer que les causes principales des MNT sont surtout des produits industriels (tabac, alcool, aliments transformés), donc fabriqués, promus et vendus par l’homme, d’où la notion de pandémies industrielles. On pourrait y ajouter les accidents de transport (industrie automobile). Les causes de MNT se caractérisent par des marchés mondiaux, des intérêts économiques et financiers puissants qui peuvent peser par leur capacité publicitaire et de promotion, leurs pratiques intenses de lobbying, voire d’intimidation. Les mesures de santé publiques doivent alors souvent être prises dans un contexte contraire, voire hostile. Il devient donc nécessaire de recourir au débat public, à la prise à témoin du public et au recours à son opinion. Il en résulte que la santé publique moderne demande à allier des modalités d’action scientifiques, économiques, médiatiques, juridiques, politiques et diplomatiques. Elles sont bien différentes de l’action de santé publique face aux maladies infectieuses, ce qui explique une évolution laborieuse des modalités de décision et de gestion des pouvoirs publics.

 

Source : Atlantico.fr

Informations complémentaires :

Crashdebug.fr : Le Monde selon Monsanto
Crashdebug.fr : Dangerosité du téléphone portable : l'Agence de sécurité sanitaire rend son rapport
Crashdebug.fr : Sous le feu des ondes
Crashdebug.fr : Agenda 21
 
Etc, Etc....
Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités Internationales Arrow Actualités internationales Arrow Vivre plus longtemps mais moins bien : l'épidémie de maladies chroniques dans les pays riches