Beloubet Francais 21 01 2020
Le gouvernement a-t-il « raté » quelque chose ? Pour Belloubet, ce sont les Français qui ne s'adaptent pas assez vite (Marianne)

Il y a des baffes qui se perdent quand même.... "Ce que nous avons essayé de faire, c'est de promouvoir des transformations qui sont importantes, qui bouleversent les habitudes", plaide la ministre de la Justice. - Capture d'écran France...

La Chine déclare que les infections se propagent alors qu'elle signale un troisième décès dû au virus de Wuhan ; l'OMS indique que la transmission humaine est probable (Scmp)
La Chine déclare que les infections se propagent alors qu'elle signale un troisième décès dû au virus de Wuhan ; l'OMS indique que la transmission humaine est probable (Scmp)

Hum, aucune contagion en milieu hospitalier... Si vous regardez les combinaisons de cosmonautes qu'ils ont c'est normal, en plus ils se parlent par talkie-walkie. Par contre, à mon avis, ça va être une autre paire de manches pour cette grande transhumance du Nouvel An...

150 quartiers seraient sous l'emprise de l'islamisme, selon la DGSI (RT)
150 quartiers seraient sous l'emprise de l'islamisme, selon la DGSI (RT)

Selon le JDD, un document secret-défense liste 150 quartiers français «tenus» par les islamistes. Parmi eux, des zones de banlieues comme de petites villes. Le gouvernement doit dévoiler son plan de lutte contre l'islamisme avant les municipales. La France...

Ce Que Dit MARIE à Medjugorje : Les jeunes
Ce Que Dit MARIE à Medjugorje : Les jeunes

Elle le dit bien, l'église actuelle est à l'agonie, et nos jeunes sont le futur, mais ce message ne concerne pas qu'eux. Amitiés, f. Source : Youtube.com Crashdebug.fr : Ce Que Dit MARIE à Medjugorje (1/5) : Le Ciel Crashdebug.fr : Ce Que...

Municipales : comment Castaner va effacer l’expression politique de 96% des communes (Sputnik)
Municipales : comment Castaner va effacer l’expression politique de 96% des communes (Sputnik)

Les élections municipales de 2020 risquent d’être l’une des épreuves les plus difficiles qu’aura à affronter le parti présidentiel. Néanmoins, une circulaire du ministère de l’Intérieur, limitant la prise en compte...

 Dans les plus longues manifestations en France depuis 1968, les grévistes poursuivent la lutte contre le néolibéralisme (Mintpressnews)
Dans les plus longues manifestations en France depuis 1968, les grévistes poursuivent la lutte contre le néolibéralisme (Mintpressnews)

Intéressant d'avoir un point de vu étranger non ? Encore une fois le parallèle avec le Chili où ces doctrines libérales ont été menées jusqu'au bout est... saisissant... Faisons tout pour ne pas connaître le sort du...

Loyers impayés, Locataires fichés, attention danger (Insolentiae)
Loyers impayés, Locataires fichés, attention danger (Insolentiae)

Et puis une fois que tu est fiché c'est mort, pas de retour en arrière, donc précarité pour toutes et tous encore une fois (sauf les CSP+), privatiser les profits et socialiser les pertes, ça en revient à ce que l'ont vous relayais ce...

  • Beloubet Francais 21 01 2020 Le gouvernement a-t-il « raté » quelque chose ? Pour Belloubet, ce sont les Français qui...

    mardi 21 janvier 2020 04:15
  • La Chine déclare que les infections se propagent alors qu'elle signale un troisième décès dû au virus de Wuhan ; l'OMS indique que la transmission humaine est probable (Scmp) La Chine déclare que les infections se propagent alors qu'elle signale un troisième...

    lundi 20 janvier 2020 11:46
  • 150 quartiers seraient sous l'emprise de l'islamisme, selon la DGSI (RT) 150 quartiers seraient sous l'emprise de l'islamisme, selon la DGSI (RT)

    lundi 20 janvier 2020 11:03
  • Ce Que Dit MARIE à Medjugorje : Les jeunes Ce Que Dit MARIE à Medjugorje : Les jeunes

    lundi 20 janvier 2020 03:33
  • Municipales : comment Castaner va effacer l’expression politique de 96% des communes (Sputnik) Municipales : comment Castaner va effacer l’expression politique de 96% des communes...

    dimanche 19 janvier 2020 09:11
  •  Dans les plus longues manifestations en France depuis 1968, les grévistes poursuivent la lutte contre le néolibéralisme (Mintpressnews) Dans les plus longues manifestations en France depuis 1968, les grévistes poursuivent...

    samedi 18 janvier 2020 17:33
  • Loyers impayés, Locataires fichés, attention danger (Insolentiae) Loyers impayés, Locataires fichés, attention danger (Insolentiae)

    samedi 18 janvier 2020 15:09
1 1 1 1 1 Rating 5.00 (1 Vote)

Je vous laisse subodorer, l’état d’âme de ces militaires, qui ne sont plus payés depuis des mois. Et qui (comme cela m’a été confirmé), ne sont pas équipés correctement par l’armé française et doivent acheter EUX MÊMES, dans des surplus militaires, les équipements nécessaires pour effectuer leurs missions. Bref, postés au bout du monde, loin de leurs familles laissées sans ressources, ceci pour tenter de maintenir une paix impossible par manque d’effectifs. Encore une fois la France est l’idiote utile du Monde entier, et personne ne dépense un €uro pour ces pauvres Africains, à part NOUS. Du reste, on voit bien ici que les « Nation Unies » sont une véritable imposture…

Centre Afrique 01 03 2014
François Hollande en Centrafrique, après la mort de deux soldats français, le 10 octobre 2013, à Bangui.
(F. DUFOUR/SIPA)

Des actes de représailles

Depuis mars 2013, la Centrafrique se trouve en plein chaos. À l’origine des troubles, les rebelles Séléka sont parvenus dans la capitale entraînant la fuite du président François Bozizé. S’ensuivent des actes de représailles et de vengeances perpétrées aussi bien par les troupes Séléka que par les milices villageoises d’autodéfense. Les civils sont les principales victimes. Au cours de ces derniers mois, une grande majorité de la population n’a eu d’autre solution que fuir leurs villages. Actuellement, les musulmans se terrent dans la brousse. Accusés de complicité avec la Séléka, ils représentent désormais la cible de la foule qui leur est devenue hostile et des anti-balaka.

Un million de Centrafricains en fuite

Ce contexte qui dérive vers un risque génocidaire a suscité l’inquiétude de la Communauté internationale. Le 5 décembre 2013, le Conseil de sécurité des Nations Unies a ainsi mandaté 6000 soldats issus des forces africaines (la Misca ou mission internationale de soutien à la Centrafrique). Parallèlement, la France est le premier pays européen à intervenir directement en envoyant sur le terrain 2000 militaires pour appuyer la Misca. Toutefois, les 8000 soldats qui sont sur place ne parviennent pas jusqu’à présent à mettre terme au cycle de violences. Un quart de la population centrafricaine, soit un million d’individus, reste en déplacement.

Une mission plus longue que prévu

Lorsque le premier contingent de soldats français a été envoyé en Centrafrique au début du mois de décembre 2013, le président François Hollande avait annoncé qu’il s’agissait d’une opération rapide. Certes, les actes de violence ont diminué dans la capitale, mais les représailles perpétrées sur les musulmans continuent. Face à la situation qui prévaut dans cet État africain, le gouvernement a dû reconnaître que la mission des troupes françaises serait plus longue que prévu.

Le secrétaire général des Nations Unies et les ONG qui œuvrent sur place sont unanimes pour affirmer que le contexte s’aggrave en Centrafrique. Au lieu d’un contingent supplémentaire composé de 1000 hommes qui ne resterait là-bas que pour six mois en sus des forces de la Misca, les analystes estiment qu’il faudrait envoyer une force multinationale d’au moins 10.000 soldats. Ces derniers devraient y rester plusieurs mois pour que la paix revienne dans cet État africain.

La réponse sécuritaire s’avère en effet cruciale, les organismes humanitaires qui sont sur place ne pouvant faire autre chose que panser les blessures et ramasser les cadavres. En outre, la réponse politique demeure encore très floue, aucune réconciliation des parties en divergence ne pouvant être envisagée pour le moment.

Une prolongation de l’intervention de la France

Le Parlement français a voté pour la prolongation au-delà des 4 mois initialement prévus de l’intervention militaire de l’Hexagone en Centrafrique. Ainsi, la Chambre basse a répondu favorablement à la présidente de la transition Catherine Samba Panza qui a lancé un appel 3 jours auparavant pour que la France « n’abandonne » pas cet État africain. Le mandat de « Sangaris » est donc prorogé. Le ministre de la Défense a tenu à souligner que la présence des militaires français dans ce pays n’est qu’un relais d’une opération préconisée par les Nations Unies pour maintenir la paix. Il faut mettre en œuvre tous les moyens nécessaires pour que l’élection présidentielle prévue en février 2015 puisse être réalisée.

 

Source : Agoravox.fr

Informations complémentaires :

 
Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités Internationales Arrow Actualités internationales Arrow Décryptage de la situation en Centrafrique