1 1 1 1 1 Rating 5.00 (4 Votes)

Le 22 janvier Al Salafi aurait été arrêté, avec ses deux compagnons, lors d'un raid conjoint dans la région de Lahore. Cependant, des sources ont révélé qu'Al Salafi avait été arrêté en décembre de l'année dernière et ce n'est seulement que le 22 janvier que son arrestation a été divulguée.

Obama Hollande 30 01 2015

"Au cours des enquêtes, Yousaf Al Salafi a révélé qu'il recevait un financement - acheminé via les Etats-Unis - pour diriger l'organisation au Pakistan et recruter des jeunes pour combattre en Syrie", c'est ce qui a été révélé par une source au courant des enquêtes au Daily Express sous condition d'anonymat.

Al Salafi est un Syro-Pakistanais, qui est entré au Pakistan par la Turquie il y a cinq mois. Plus tôt, il avait été signalé qu'il était passé en Turquie à partir de la Syrie et qu'il a été arrêté. Toutefois, il a réussi à s'échapper de la Turquie et a atteint le Pakistan pour établir EI dans la région.

Selon certaines sources, les révélations d'Al Salafi ont été communiquées au Secrétaire d'État US John Kerry lors de sa récente visite à Islamabad. "La question a également été reprise avec le chef du CENTCOM, le général Lloyd Austin, lors de sa visite à Islamabad au début de ce mois", a déclaré une source.

Al Salafi a également avoué qu'il - avec un complice pakistanais, prétendu imam d'une mosquée - recrutait des gens pour les envoyer en Syrie et obtenait environ 600 $ par personne envoyée en Syrie.

"Les Etats-Unis ont dénoncé les activités de l'EI mais malheureusement n'ont pas été en mesure d'arrêter le financement de ces organisations, qui est acheminé à partir des Etats-Unis", a déclaré une source.

"Les États-Unis ont dû dissiper l'impression qu'ils finançaient le groupe EI pour leurs propres intérêts et c'est pourquoi ils ont lancé l'offensive contre l'organisation en Irak, mais pas en Syrie", a-t-il ajouté.

Il y a des articles selon lesquels des citoyens de Libye, d'Afghanistan, du Pakistan et d'Inde, en plus d'autres pays, sont recrutés par l'EI pour combattre en Syrie. Des affiches sur les murs en faveur de l'EI ont également été observées dans diverses villes du Pakistan.

SourceStartling Revelations : IS Operative Confesses To Getting Funds Via US

Express Tribune

Traduit par Sam la Touch

Et repris sur le blog de nos amis de chaos-controle.com sur la piste de Chalouette

Informations complémentaires :

 
 
Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités internationales Arrow Un commandant du groupe terroriste Daech avoue obtenir des fonds des USA