1 1 1 1 1 Rating 5.00 (1 Vote)
Deutshe Bank 29 10 2015
Deutsch Bank a enregistré une perte nette record en raison de charges massives pour frais juridiques et
dépréciations dans les activités de banque d'investissement et sur les actifs mis en vente.
(Crédits : © Ralph Orlowski / Reuters)

Le groupe bancaire allemand, qui a annoncé une perte nette de 6 milliards d'euros au troisième trimestre, va se retirer de dix pays et supprimer 9000 postes. En outre, il ne versera pas de dividende à ses actionnaires pendant deux ans.

Deutsche Bank est dans le rouge. Le groupe bancaire allemand, géant européen du secteur, a confirmé jeudi 29 octobre avoir essuyé une perte nette trimestrielle de 6,01 milliards d'euros, contre une perte de 94 millions sur la même période l'année dernière, a fait savoir le groupe dans un communiqué. Ce résultat est quasiment similaire au chiffre provisoire de 6,2 milliards annoncé mi-octobre par le groupe. Le chiffre d'affaires de Deutsche Bank a lui chuté de 7% sur un an au troisième trimestre à 7,3 milliards d'euros.

Le groupe a enregistré cette perte nette record en raison de charges massives pour frais juridiques et dépréciations dans les activités de banque d'investissement et sur les actifs mis en vente. Il a passé une provision de 1,2 milliard d'euros afin de faire face aux quelque 6000 litiges de par le monde dans lesquels son nom est cité.

Engagé dans une vaste restructuration, Deutsche Bank a par ailleurs annoncé vouloir réaliser 3,8 milliards d'euros d'ici 2018.

9000 postes supprimés

Le groupe de Francfort va supprimer 9000 postes et se retirer de dix pays. Il va également supprimer 6000 postes de consultants extérieurs. Au cours des deux prochaines années, il va également céder des actifs représentant jusqu'à 20.000 postes en équivalent temps plein.

Pas de dividende versé pendant deux ans

Par ailleurs, le géant bancaire va renoncer à verser un dividende à ses actionnaires au titre de 2015 et 2016 pour atteindre les nouveaux objectifs financiers qu'il s'est fixés pour les années à venir, a-t-il annoncé mercredi soir.

Une telle décision est inédite pour ce géant du secteur qui, même au plus fort de la crise financière de 2008-2009, n'avait pas renoncé à verser un dividende.

 

Source(s) : LaTribune.fr via Maître Confucius

Informations complémentaires :

 
 

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités internationales Arrow Deutsche Bank affiche des pertes records et supprime 9000 postes