5 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (2 Votes)

Allez ! Une bonne nouvelle. Bien sûr, les pays de l'Est freinent des quatre fers...


Travailleurs détachés : sept pays européens souhaitent lutter contre le dumping social

Sept états souhaitent que les salaires et les conditions de travail des travailleurs détachés soient intégralement alignés sur ceux des pays d'accueil pour éviter le dumping social.

C'est un appel inédit en Europe pour réformer le statut des travailleurs détachés. Dans une tribune publiée dans le journal Le Monde, sept états européens lancent un appel : "la liberté de circuler ne doit pas être celle d'exploiter". En clair, certaines dérives déloyales doivent cesser.

Concurrence déloyale

"Ces dérives, c'est à la fois de ne pas permettre aux travailleurs européens d'être dans des conditions dignes. Mais c'est aussi la concurrence déloyale qui est faite en direction des entreprises. Et puis, au-delà de ça, c'est l'érosion de notre modèle sociale", explique Myriam El Khomri, la ministre du Travail. Actuellement, par exemple, un ouvrier qui vient de Pologne doit en théorie être payé au SMIC et travailler 35 heures maximum. L'entreprise paie, elle, ses charges dans le pays d'origine, jusqu'à 30% moins cher qu'en France. Mais ce salaire minimum n'est pas toujours versé, car l'employeur retranche parfois du salaire des frais d'hébergement, de nourriture et de transport. Des salariés sous-payés qui travaillent souvent largement plus que 35 heures.

 

Source : France Tv Info.fr

 

 

Informations complémentaires :

 
 
Travailleur Detaches 13 12 2016 
Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités internationales Arrow Travailleurs détachés : sept pays européens souhaitent lutter contre le dumping social