1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Francais Flamand

Avec ce qui se passe en Belgique la période est tendue. On sent les élans indépendantistes des Flamands avec leurs origines néerlandaises, qui sont des gens pragmatiques, et qui semblent prêts à beaucoup de choses...

La police belge a indiqué mercredi avoir ouvert une enquête après une agression particulièrement violente dont a été victime un jeune homme de 21 ans, prénommé Miguel, qui affirme avoir été passé à tabac en pleine rue par des Flamands parce qu'il parlait français. Les faits, racontés en détail dans le quotidien populaire francophone La Dernière Heure, auraient eu lieu vendredi soir, dans la commune flamande de Ruisbroek, en banlieue de Bruxelles. "Il y a une enquête qui a été ouverte" sur cette affaire, a indiqué un porte-parole de la police de Sint-Pieters-Leeuw, en charge du dossier.

Le jeune Belge francophone affirme avoir été agressé dans la rue, devant un café, par sept Flamands en état d'ébriété, après qu'il eut parlé en français à sa petite amie qui se faisait narguer par le groupe. L'un des hommes se serait dirigé vers lui en lui lançant "hier spreekt men Nederlands !" ("ici, on parle néerlandais"), avant de lui casser sur le front une bouteille en verre. Les autres membres du groupe se seraient alors jetés sur lui pour lui assener de violents coups de pied au visage "avec leurs semelles de chantier", alors qu'il gisait à terre, "la tête baignant dans son sang", selon le témoignage rapporté par La Dernière Heure.

"Nous sommes pourtant à moins d'un kilomètre des communes d'Uccle et de Forest (francophones), en périphérie bruxelloise", note le journal. "À Ruisbroek, commune flamande, on compte aussi une part importante de francophones." Selon le jeune Miguel, les faits se seraient déroulés devant pas moins de 18 témoins, qui auraient tous fait une déposition à la police, dont le tenancier d'un café, qui déclare : "Une seule personne est intervenue, un voisin, Jamel, et je l'en remercie."

La victime n'est ressortie que lundi de l'hôpital, défigurée, avec des dents cassées, le nez fracturé, le front suturé, les lèvres recousues et l'oeil gauche en mauvais état, comme le constate La Dernière Heure, qui publie aussi la photo de la victime au visage tuméfié.

Source : Le Point.fr

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités internationales Arrow Défiguré parce qu'il ne parlait pas flamand !