5 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (6 Votes)

J’espère que vous appréciez maintenant nos petites traductions de l’après-midi. C’est un bon moyen d’avoir un œil sur la planète avec un prisme en dehors de la presse franco-française, et je ne sais pas pour vous, mais moi ça me fait du bien….

Rappel :

Or Isis 02 03 2019

1er mars 2019

Niamh Harris

Les forces américaines auraient conclu un accord avec l'ISIS qui a remis 50 tonnes d'or volé en échange d'un passage sûr de la province de Deir el-Zour en Syrie orientale.

L'or, d'une valeur d'environ 2,13 milliards de dollars, a été pillé par l'ISIS, alors que son règne de terreur se répandait en Syrie et en Irak entre 2015 et 2017.

Selon le journal turc Daily Sabah, des sources locales affirment que des hélicoptères de l'armée américaine ont déjà transféré l'or de la base des forces américaines à Kobani.

Les reportages de la presse TV : Selon des témoins oculaires, les hélicoptères ont transporté de grosses cargaisons de " butin " de Daesh de la région d'al-Dashisha, dans la campagne de Hasaka, au nord-est de la Syrie.

Les forces américaines se sont déjà appropriées, et ont expédié, d'énormes quantités d'or qu'elles avaient saisies dans les fiefs de Daesh, portant la quantité totale d'or acquise et transférée aux États-Unis à environ 50 tonnes, a indiqué SANA.

Le rapport ajoute que les dernières cachettes du groupe terroriste à Dayr al-Zawr contiennent également des millions de dollars en fonds pillés par le groupe à travers la Syrie et l'Irak voisin.

Le dernier rapport arrive environ une semaine après que la coalition dirigée par les États-Unis ait transféré les terroristes de Daesh et les membres de leur famille, dans 50 camions hors du village de Baghouz, où les éléments Daesh restants sont cachés, selon l'Observatoire syrien des droits humains.

Le groupe terroriste a lancé une campagne d'effusions de sang et de destruction en Syrie et en Irak en 2014. Plus tard dans l'année, les États-Unis ont mené des dizaines de leurs alliés dans une invasion des deux pays sous prétexte de déloger les terroristes.

Damas s'oppose à la présence militaire de Washington sur son sol et a remis en question à plusieurs reprises son objectif déclaré.

Daesh a perdu toutes les parcelles de terre qu'il avait conquises au gouvernement syrien grâce à des opérations militaires réussies, avec le soutien de l'Iran et de la Russie.

Les États-Unis protègent  le chef de file de Daesh

Un législateur irakien, quant à lui, a déclaré que Ibrahim al-Samarrai, alias Abu Bakr al-Baghdadi, le leader de Daesh, est protégé par les forces américaines dans une zone désertique occidentale située dans la province irakienne d'al-Anbar.

Hassan Salem, du Bloc Al-Sadiqoun du Parlement, qui est associé au groupe paramilitaire Asa'ib Ahl al-Haq (Ligue des justes), a fait ces remarques sur le site d'information Elnashra du Liban.

Les forces américaines basées à la base aérienne d'Ayn al-Asad dans la province, qui est utilisée par l'armée américaine, fournissent tous les moyens nécessaires aux mouvements d'al-Baghdadi entre l'Irak et la Syrie, a-t-il ajouté.

"Il voyage entre l'Irak et la Syrie sous la protection des forces américaines, a dit M. Salem.

Washington, a-t-il ajouté, soutenait le mouvement d'al-Baghdadi, préoccupé par un projet de législature préparé au Parlement, qui oblige les forces américaines à quitter le sol irakien.

 

Source : Newspunch.com

 

Informations complémentaires :

 

 

 

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités internationales Arrow Les États-Unis offrent à ISIS un passage sûr en échange de 50 tonnes d'or