1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Alors que l'on se demande comment Goldman Sachs fait pour toujours avoir autant de bénéfices, au détriment de ses clients, on apprend qu'avec Wachovia Corporation ils ont massivement vendu leurs actions avant la catastrophe de deep horizon, de quoi se poser des questions...

Les rapports sur les mouvements des capitaux du 1er trimestre 2010 indiquent que la banque d’investissement Goldman Sachs aurait vendu 4,680 millions d’actions BP au 31 mars 2010, soit 44 % de son portefeuille d’actions du groupe pétrolier britannique. Dans la même période, UBS et Wachovia Corporation ont respectivement liquidé 98 % et 97 % de leurs actifs BP.

Ces ventes massives d’actions BP n’ont rien d’illégales, mais elles sont néanmoins intervenues avant le 20 avril 2010, date de l’explosion de la plateforme Deepwater Horizon qui a provoqué la catastrophe écologique en cours dans le golfe du Mexique, ce qui soulève quelques interrogations car rien n’indiquait une détérioration de la cotation de BP avant cette date.

BP2

Selon le prix moyen de l’action BP au premier trimestre, Goldman Sachs, en vendant 44 % des ses actifs, a dégagé 266 millions de dollars. Si la banque d’affaire réalisait la même opération aujourd’hui, en tenant compte que la cote boursière de groupe pétrolier a perdu un peu plus de 50% de sa valeur, elle ne réaliserait que 133 millions de dollars.

D’autres sociétés de gestion d’actifs ont également massivement vendu des actions BP au premier trimestre. Ainsi Wachovia Corporation, quatrième plus important réseau bancaire aux États-Unis, a vendu 2,667 millions d’actions BP, et la banque suisse UBS un peu plus de 2,125 millions d’actions BP, ce qui représente respectivement 98% et 97% de leurs actifs liés au groupe pétrolier.

Une liste des autres sociétés financières qui ont massivement vendu leurs parts d’actions BP est disponible sur le site d’Investor Morningstar.

Il est également intéressant de noter que Goldman Sachs et UBS font parties des principales banques conseillères du groupe BP. Ainsi, comme le révèle une note de Reuters, ce sont ces mêmes institutions qui sont aujourd’hui sollicitées par le groupe pétrolier pour se refinancer, par des prêts bancaires ou l’émission d’obligations qui lui permettraient de lever jusqu’à dix milliards de dollars.

Même si les raisons pour lesquelles ces importantes ventes d’actions BP au premier trimestre ne sont pas claires, et peut-être même suspectes, il serait pour l’heure prématuré d’en tirer des conclusions. Nous reviendrons dès la semaine prochaine, dans un article plus complet, sur ces surprenants mouvements financiers.

Spencer Delane, pour Mecanopolis

Sur le même sujet, lire également l’article d’Egalité et Réconciliation.


Source :
Mecanopolis

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités internationales Arrow Goldman Sachs, UBS et Wachovia ont massivement vendu leurs actions BP au premier trimestre 2010