5 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (6 Votes)

Un porte-parole des Forces démocratiques syriennes (FDS), dirigées par des Kurdes, a accusé les forces turques de viser délibérément des "zones civiles".

Jake Johnson, rédacteur de l'équipe

Update 09.10.2019 : Offensive turque en Syrie : la France saisit le Conseil de sécurité de l’ONU (Le Monde)

Syrie 09 10 2019
Une photo prise dans la province turque de Sanliurfa le 9 octobre 2019 montre de la fumée s'élevant sur le site de la
ville syrienne de Ras al-Ayn lorsque les forces turques ont commencé à bombarder le nord du pays.
(Photo par Kerem Kocalar/Anadolu Agency via Getty Images)

Les groupes de défense des droits humains et les militants anti-guerre ont mis en garde contre une "catastrophe humanitaire" imminente mercredi, alors que les forces turques envahissaient le nord-est de la Syrie et lançaient des frappes aériennes contre des cibles kurdes, forçant les civils à fuir en panique.

L'attaque survient quelques jours après que le président américain Donald Trump eut donné le feu vert à son homologue turc Recep Tayyip Erdoğan pour commencer l'opération en annonçant le retrait abrupt des forces américaines du nord-est de la Syrie.

Les Forces démocratiques syriennes (FDS), dirigées par des Kurdes, ont averti mercredi dans une déclaration que l'assaut de la Turquie "fera couler le sang de milliers de civils innocents parce que nos zones frontalières sont surpeuplées".

Sur Twitter, le porte-parole du SDF, Mustafa Bali, a accusé la Turquie de cibler délibérément des "zones civiles".

Les combattants des unités de protection du peuple kurde (YPG), qui dirigent le SDF, ont déclaré à CNN que des centaines de civils se sont précipités pour fuir le nord-est de la Syrie lorsque la Turquie a commencé à bombarder la région :

Dans une déclaration publiée avant que la Turquie ne lance son attaque, Amnesty International a déclaré qu'" il est impératif que toutes les parties à ce conflit respectent le droit international humanitaire, notamment en s'abstenant de mener des attaques contre des civils et des biens civils, ainsi que des attaques aveugles et disproportionnées ".

"La communauté internationale doit prendre des mesures pour garantir le respect du droit international humanitaire par les autorités turques, les groupes armés pro-turcs et les forces kurdes afin d'éviter une nouvelle catastrophe humanitaire dans le nord du pays, a déclaré Amnesty.

 

 

Source : Commondreams

 

Informations complémentaires :

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités internationales Arrow Catastrophe humanitaire : Des civils fuient alors que la Turquie lance une attaque militaire contre des Kurdes en Syrie (Commondreams)