1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Faites-vous une idée vous-même de la situation avec le live feed BP !

La compagnie pétrolière BP a annoncé, jeudi, avoir réussi à stopper provisoirement et pour la première fois la fuite de pétrole de son puits Macondo, dans le golfe du Mexique, à l'origine de la plus grave marée noire de l'histoire des États-Unis. Il ne s'agit pour l'instant que d'une obturation temporaire, le temps de procéder aux essais du nouveau dôme de confinement installé lundi sur la fuite.

La compagnie l'a hermétiquement fermé jeudi, coupant la totalité du flux de pétrole vers la surface, dans le cadre d'un test de résistance à la pression du puits et de ce nouveau dispositif, a précisé Kent Wells, vice-président de BP chargé de l'exploration et de la production. "C'est un grand soulagement, mais nous sommes encore loin de la ligne d'arrivée", a déclaré à la presse Doug Suttles, autre haut responsable de la compagnie britannique. À Washington, le président Barack Obama, dont la cote de popularité a souffert de la catastrophe écologique et économique, a parlé d'un "signe positif", mais a insisté, lui aussi, sur le caractère temporaire de cette avancée.

C'est néanmoins la première fois depuis l'explosion, le 20 avril dernier, et le naufrage de la plate-forme de forage Deepwater Horizon qu'on ne constate pas d'écoulement de brut hors du puits Macondo. Les tests en cours doivent déterminer si le dôme de 73 tonnes installé sur la fuite résistera à la pression sous-marine dans l'hypothèse d'une obturation complète du puits, nécessaire pour endiguer l'écoulement du brut si les navires de pompage en surface quittent la zone à l'approche d'un ouragan. Ils devraient aussi permettre de savoir si la structure du puits est intacte. Une pression élevée signifierait que le puits est stable, tandis qu'une pression faible témoignerait de fuites de gaz et de pétrole sur les côtés du puits.

Puits de secours

"Tout ceci n'est qu'un pas provisoire du confinement, en attendant l'achèvement des puits de secours et le bouchage du puits avec de la boue et du ciment", a souligné le contre-amiral Thad Allen des gardes-côtes, qui supervise les opérations pour le compte de l'administration fédérale.

Les tests lancés jeudi peuvent durer jusqu'à 48 heures. Ensuite, selon les gardes-côtes, BP devrait probablement rouvrir les vannes et faire reposer de nouveau la lutte contre la marée noire sur les bateaux-pompes installés en surface. Le puits ne sera définitivement obturé que lorsque les puits de secours en cours de forage seront opérationnels et permettront d'extraire le pétrole du gisement Macondo. Pas avant le mois prochain. À cet endroit de la mer, la profondeur est de 1.600 mètres. Le puits descend ensuite sous le lit marin jusqu'à 4.000 mètres de profondeur.

Mais pour les populations du littoral, durement touchées par les conséquences écologiques et économiques de la marée noire, cette annonce sonne enfin comme une bonne nouvelle. Sur le front financier, le cours de l'action BP a rebondi en Bourse. Les investisseurs ont aussi salué les progrès rapportés dans les négociations entamées entre la compagnie pétrolière et le groupe énergétique Apache qui pourrait acquérir jusqu'à 10 milliards de dollars d'actifs de BP. La compagnie britannique a annoncé son intention de céder une partie de ses actifs pour financer le fonds spécial de 20 milliards de dollars qu'elle s'est engagée à constituer pour régler les factures de la catastrophe.


Source :
Le Point.fr

Informations complémentaires :

Le Parisien.fr : Golfe du Mexique : BP stoppe la fuite de pétrole pour la première fois
Foncier.Mobi.fr :
Barack Obama satisfait que BP ait stoppé la fuite de pétrole
Le Point :
Marée noire: la fuite de pétrole stoppée pour la 1ère fois


 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités internationales Arrow Marée noire - BP a provisoirement enrayé la fuite de pétrole