1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Même, si c'est une bévue voulue ou non..., c'est une belle façon de tester la réaction de la population...


La viande de la progéniture d'une vache clonée est entrée dans la chaîne alimentaire du Royaume-Uni, l'année dernière.

L'Agence de sécurité des aliments du pays, la FSA, l'a confirmé mardi.

Les responsables de cet organisme ont fait cette découverte après l'ouverture d'une enquête sur les déclarations d'un éleveur britannique ayant affirmé à l'International Herald Tribune vendre du lait produit par une vache née d'un clone, ce qui est interdit par l'UE.

Il a déclaré qu'il mélangeait chaque jour le lait d'une traite d'une vache née d'un bovin cloné à celui du reste de son troupeau. Il avait également indiqué qu'il vendait des embryons de cet animal à des  éleveurs installés au Canada.

Dans le cadre de leurs recherches, les responsables de la FSA ont ainsi découvert que deux taureaux, nés en Grande-Bretagne et provenant d'embryons d'un vache clonée aux Etats-Unis, avaient tous deux été abattus.

"Le premier (taureau), Dundee Paratrooper, est né en décembre 2006 et a été abattu en juillet 2009. La viande provenant de cet animal est entrée dans la chaîne alimentaire et aurait été consommée," a déclaré une porte-parole de la FSA.

"Le second (taureau), Dundee Perfect, est né en mars 2007 et a été abattu le 27 juillet 2010. La viande de cet animal n'est pas entrée dans la chaîne alimentaire", a-t-elle ajouté.

Mésentente entre la réglementation européenne et l'industrie britannique
Ces révélations risquent de soulever de vives inquiétudes dans le milieu agricole en Grande-Bretagne où la production d'aliments tirés d'animaux clonés et de leur progéniture fait l'objet de vives controverses.

Selon la réglementation européenne, les produits alimentaires, incluant le lait, provenant d'animaux clonés doivent être soumis à des contrôles et obtenir une autorisation pour être mis sur le marché.

De son côté, l'organisme représentant l'industrie laitière britannique Dairy UK a affirmé que "le lait et la viande de la progéniture de clones ne présentent pas de risque alimentaire".

 

Source : France 3

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités internationales Arrow Viande d'animal clonée dans la chaîne alimentaire