1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Il semblerait qu'Obama ne demande plus le désarmement de la France conjointement à l'adoption du traité Start. Mais rien n'est gagné pour Barack Obama qui devra convaincre les votes d'au moins huit voix républicaines pour ratifier le traité dans le Sénat sortant

 

 

 

 

 

 

 

 

WASHINGTON — Le président américain Barack Obama va pousser le Sénat à ratifier avant la fin de l'année le nouvel accord de désarmement nucléaire START conclu en avril avec la Russie, a annoncé mercredi la Maison Blanche.

L'accord devrait être ratifié durant l'actuelle session parlementaire post-électorale, a prédit Robert Gibbs, porte-parole de la présidence. "Je pense que nous aurons assez de voix", a-t-il dit. "Je ne pense pas que (la ratification) sera repoussée à l'an prochain."

La réduction des armements nucléaires est une priorité de la politique étrangère de Barack Obama. Le traité signé à Prague en avril par le président américain et son homologue russe Dimitri Medvedev réduirait à 1.550 au lieu de 2.200 actuellement le nombre de têtes nucléaires stratégiques des deux pays.

Le sénateur Jon Kyl, principale voix républicaine sur le dossier, s'est prononcé mardi contre la tenue d'un vote cette année. Le traité est soutenu par certains républicains modérés, mais la prise de position de M. Kyl réduit ses chances de ratification car elle devrait influencer le vote des sénateurs républicains.

Une majorité qualifiée de 67 voix est nécessaire pour la ratification. Les démocrates ont donc besoin d'au moins huit voix républicaines pour ratifier le traité dans le Sénat sortant. Dans la nouvelle chambre haute issue des élections de mi-mandat qui sera investie en janvier, ils auront besoin de rallier au moins 14 républicains pour parvenir au même résultat.

Robert Gibbs a souligné que le traité était essentiel pour le régime d'inspection nucléaire et les relations internationales. Le texte doit créer de nouvelles procédures d'inspection des arsenaux nucléaires américain et russe. AP

lma/v652

 

Source : The Associated Press (CP)

Informations complémentaires :

Cyberpresse : Bras de fer au Congrès sur l'adoption de START
L'Express : La remise à plat des relations russo-américaines menacée
AFP : Obama veut sauver le traité START, menacé par des républicains pointilleux

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités internationales Arrow Désarmement nucléaire : Obama espère une ratification du traité START avant la fin de l'année