1 1 1 1 1 Rating 5.00 (1 Vote)

Bonjour, voici les nouvelle de la centrale de Fukushima au "pays du soleil levant...". Autant être factuel face à la politique des médias télévisés... (désolé pour la source, mais vu le 'contexte' je fais l'impasse, formulaire contact si problème).

Aujourd'hui, nous sommes tous des Japonais...

Car c'est 4 jours après le premier incident, que l'aide internationale est partie à la rescousse. Le Japon (si fier) a officiellement demandé hier à l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) l'envoi d'une équipe d'experts. Les autorités ont également demandé l'aide de spécialistes américains (constructeurs des réacteurs). L'autorité de régulation nucléaire américaine (NRC) «étudie les réponses qu'il est possible de donner à cette demande, et qui comprennent la fourniture de conseils techniques», ont précisé les Japonais. La NRC a toutefois annoncé l'envoi de deux experts en réacteurs à eau bouillante (REB) avec une équipe de l'Agence fédérale américaine d'aide au développement international. L'agence américaine surveillait déjà en permanence l'évolution de la situation au Japon depuis son siège situé dans le Maryland (est), près de Washington... Il est sûr qu'aucun de ces pays n'a intérêt à voir le Japon irradié et évacué... et que tout les emplois et production des usines japonaises (composants électroniques, productions automobiles, robotique, etc...) ne soient relocalisés sur leurs sols respectifs....? Les états sont devenus cannibales... Mais ce n'est pas de leur faute, c'est la faute à Fitch Ratings.

Je le dis avec mes mots : Pour moi c'est l'Assassinat programmé de la 3e économie mondiale et de son système bancaire indépendant ; ) pour notamment raison de concurrence déloyale... Accompagné d'une flagrante non assistance à personne en danger. C'est sûr que pour la Libye et ses 66 ans de réserves de pétrole, ils sont tous à ses portes. Mais pour le Japon curieusement, proportionnellement à ses titanesques dégâts accompagnés de 10,000 morts, quasiment personne (juste des présences symboliques)... Vous imaginez dans quelques jours les maladies et décompositions que les cadavres vont générer ? D'ailleurs, regardez les médias alignés, tous s'inquiètent du choc 'économique' de ce séisme et des 20 % de parts de marché que Hermes a perdu au Japon. Mais pas du sort des quelques 127,560,000 humains japonais devenus les pestiférés du monde, et abandonnés à leur nucléaire destiné... Au final ce sont toutes ces synchronicités qui font que le Japon avait réellement un nom prédestiné. C'est assez symbolique, et troublant. Dans quelle société vivons-nous ? C'est pitoyable...

Il faut savoir que suite à ce 'séisme' naturel, maintenant ce sont les réacteurs n° 1 et 3 qui sont en feu, et même comme annoncé à l'instant par le chef du gouvernement japonais le n°4. Alors soyons pragmatique, logiquement même si un des réacteurs part en fusion et coule, normalement l'enceinte de confinement devrait(?) résister et on ne verra heureusement pas de catastrophe comme théorisé par le syndrome chinois. Je ne sais pas s'ils maîtrisent le prix de leurs folies... ou si c'est un 'test' live...


Cependant Anne Lauvergeon confiante assure :

«Je crois qu'on va éviter la catastrophe nucléaire. Nous sommes un petit peu entre les deux», a déclaré hier Anne Lauvergeon, présidente du groupe nucléaire français Areva. Elle a estimé que la situation à la centrale de Fukushima ne ressemblait «pas du tout» à celle de Tchernobyl avec un réacteur «qui fonctionne et qui explose».

Source : Le Télégramme.com
(modifié)

En conclusion : Avec plusieurs réacteurs en feu, (et qu'ils n'arrivent au final pas à refroidir), un processus de fusion imminent, et alors que personnes ne leur a donné d'aide (pas plus de liquide de refroidissement) et, surtout pas leurs alliés de toujours les Américains (car trop fiers), pour éventuellement mettre en place des pompes puissantes pour refroidir abondamment avec de l'eau de mer toute proche les réacteurs, accompagnées de l'aide de groupes électrogènes diesels pour alimenter les systèmes de refroidissement. Je ne suis pas spécialiste, mais d'après ce que j'ai lu, vu le 'contexte'... Je pense que le gouvernement français serait peut-être avisé ? De penser à faire préventivement permettre la distribution de cachets d'iode non périmés à la population ? Exigez mondialement la Technologie Tesla, injustement cachée car capitalisée militairement par les Américains !  Pour mettre fin au diktat du nucléaire ! Et du pétrole ! Qui assurément nous tuera, nous et la planète, à petit feu...

 

Maj 15.03.2011 17h00 :

 
Maj 15.03.2011 21h19 :
 
 
En attendant méditez sur la devise des  Illuminati  : « Ordo Ab Chao », Du chaos l’ordre peut naître...

  

TOKYO - Le niveau de radiations a "considérablement augmenté" à la centrale nucléaire de Fukushima n° 1, où un incendie s'est produit sur le réacteur 4, a déclaré mardi le Premier ministre japonais, Naoto Kan.

M. Kan a appelé les personnes habitant dans un rayon de 30 kilomètres autour de la centrale, endommagée par le séisme de vendredi, à rester calfeutrées chez elles.

"Un incendie a démarré sur le réacteur 4 et le niveau de radiation a considérablement augmenté", a déclaré le chef du gouvernement lors d'une allocution télévisée.

"Je voudrais demander aux personnes qui se trouvent dans la zone distante de 20 à 30 km de rester à l'intérieur des maisons ou des bureaux", a-t-il indiqué.

Le gouvernement avait déjà appelé samedi plus de 200.000 personnes habitant dans un rayon de 20 km à évacuer la zone.

Le porte-parole du gouvernement, Yukio Edano, a expliqué que l'hydrogène qui s'est échappé dans l'atmosphère était porteur de substances radioactives.

Mais "il faut garder à l'esprit que ce n'est pas le combustible nucléaire lui-même qui brûle", a déclaré le porte-parole.

"Nous allons faire de notre mieux pour contrôler l'incendie dès que possible", a ajouté M. Edano, qui a admis que le niveau de radioactivité mesuré sur le site de la centrale était dangereux pour la santé.

"Contrairement à ce qu'il s'est passé jusqu'ici, il ne fait pas de doute que les niveaux atteints peuvent affecter la santé des êtres humains", selon lui.

Le réacteur 4, qui était en arrêt pour maintenance, n'avait jusque-là pas été affecté par les problèmes qui ont touché les réacteurs 1 à 3 depuis vendredi.

(©AFP / 15 mars 2011 03h40)

Source : Romandie.com


Comment fonctionne la centrale de Fukushima ? par BFMTV

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités internationales Arrow Fukushima : incendie au réacteur 4, hausse du niveau des radiations