1 1 1 1 1 Rating 5.00 (4 Votes)

Loin de toutes théories conspirationistes, ceci est hélas ... la réalité de l'actualité aux États-Unis, rapportée par une de nos cousines bloggueuses, la Québecquoise Isabelle... Et hélas, vu la situation, ça ressemble fort à des préparatifs de temps de guerre... « qui ne dit mot consent... »

Update 19.07.2012 : Re-validé en ce jour auprès d'Isabelle News : Confirmé...


Le Gouvernement américain promulgue la Loi... par Guilux04

Un nouveau décret a été posté sur le site WhiteHouse.gov, vendredi 16 mars 2012, un ordre exécutif concernant la "préparation des ressources pour la défense nationale". 

En bref, c'est le plan directeur pour la loi martiale puisqu'il donne au président le pouvoir de prendre n'importe quoi, n'importe quelle ressource, jugé nécessaire pour la "défense nationale". 
 
Qu'est-ce que ce décret peut signifier en temps de paix comme en temps de guerre?  Tout peut être réquisitionné, rationné et contrôlé par le gouvernement.  Les matériaux de construction, les aliments comme la viande, le beurre et le sucre, toutes importations, le carburant, les vêtements, etc.  Tout pourrait devenir très difficile à obtenir parce que très rare.
 
Dans une situation de crise, le gouvernement sera capable de prendre tout ce dont il a besoin, il pourra accorder des prêts et des garanties de prêts à des compagnies et aux industries ["copinage"].  Rien de mieux qu'une guerre pour générer d'énormes profits pour les grandes sociétés.  Une guerre n'est même pas nécessaire puisqu'avec ce décret, des contrats peuvent être dorénavant signés pour promouvoir la défense nationale.
 
Le gouvernement, au nom de la sécurité nationale, peut donc s'approprier toutes les ressources, réquisionner toutes les industries.
 
Source : Isabelle du blog Conscience du Peuple
 
Informations complémentaires :
 
Crashdebug.fr : Agenda 21


CAMP FEMA = EXTERMINATION DE MASSE !!! URGENT !!! par bambouko

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités internationales Arrow Obama décrète une loi indiquant qu’en cas de crise le gouvernement « sera capable de prendre tout ce dont il a besoin… »