1 1 1 1 1 Rating 5.00 (2 Votes)

Le seul candidat antisystème à la course aux élections aux États-Unis jette l'éponge. Finalement il n'y a pas que notre « démocratie » qui est malade, enfin là-bas on le savait (informations complémentaire).

Ronpaulheader

WASHINGTON (Reuters) - Mitt Romney est désormais le seul candidat en lice pour l'investiture républicaine à l'élection présidentielle américaine du 6 novembre après le retrait de son dernier adversaire Ron Paul.

L'élu du Texas a mis fin au maigre suspense en annonçant lundi dans un courriel adressé à ses partisans qu'il cesserait de faire campagne dans les quelques Etats où doivent encore se tenir des primaires.

Ron Paul n'a remporté aucune des consultations déjà organisées. Il compte 99 délégués en sa faveur, contre 949 pour Mitt Romney, selon le site Real Clear Politics. Un candidat doit réunir 1.144 délégués pour être investi.

La nomination de Mitt Romney ne fait plus de doute depuis que son plus dangereux rival, l'ultraconservateur Rick Santorum, a abandonné la course il y a un mois. Autre prétendant, Newt Gingrich a jeté l'éponge début mai.

Ron Paul, représentant d'un courant anti-fédéral et anti-guerre, appelle à une réduction drastique des pouvoirs du gouvernement de Washington, à la suppression de la Réserve fédérale et à la fin de l'engagement militaire des Etats-Unis à l'étranger.

Candidat à l'investiture républicaine de 2008, il n'avait pas réussi non plus à remporter le moindre scrutin mais nombre de ses partisans, soudés derrière leur champion, ont prévenu qu'ils préféreraient s'abstenir le 6 novembre plutôt que de voter pour un autre candidat républicain.

Ron Paul, qui a 76 ans, s'était déjà présenté à l'élection présidentielle de 1988 sous l'étiquette de "libertarien", recueillant 0,4% des voix.

Il a expliqué lundi que sa campagne se poursuivrait néanmoins dans le but d'augmenter le nombre de ses délégués et de peser sur les débats lors de la convention nationale du Parti républicain, du 27 au 30 août à Tampa en Floride.

Deborah Charles, Jean-Stéphane Brosse pour le service français

Source : Reuters

Informations complémentaires :


Ron Paul: dernier clou dans le cercueil de la... von hussardelamort

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités internationales Arrow Ron Paul laisse Romney seul en lice aux primaires républicaines