5 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (1 Vote)

On l'avait presque oublié... Et encore, je vous épargne les séismes (la dernière fois à 20 km de la centrale) et un maximum de choses. Pour info, de ce que j'avais lu, même s'il n'y a plus de refroidissement de l'eau, et même dans le cas de figure extrême où il n'y aurait plus d'eau dans la piscine, si la structure reste intacte et les barres debout, la dissipation thermique (air) devrait faire le job. Enfin, c'est ce que j'avais lu (je peux me tromper). Le réel souci, c'est si la piscine s'écroule avec les barres et fait une masse critique de décombres radioactifs...

Update 26.02.2016 :

Fukushima N4

Système de refroidissement du Réacteur 4 de Fukushima, mise à jour par TEPCO : L’UPS (Uninterruptable Power Supply = onduleur) hors service

(Mise à jour) TEPCO s’est débrouillé pour contourner l’onduleur et a redémarré le système de refroidissement à 15h07 le 1er juillet. Au moment du redémarrage, la température de l’eau à l’intérieur de la piscine était de 42,9°C. TEPCO prévoit de remplacer l’onduleur fautif cette semaine. (d’après les tweets d’un autre journaliste indépendant qui reçoit des emails de TEPCO.)

=======================================

Un journaliste indépendant qui couvre les conférences de presse de TEPCO a posté un email donnant leurs mises à jour concernant le problème du système de refroidissement de la piscine du réacteur 4 qui s’est arrêté automatiquement le 30 juin, comme suit (j’ai obtenu le texte par les tweets de Yasumi Iwakami) : Enquête du jour sur l’arrêt automatique du système de refroidissement de la piscine du réacteur 4, à 19h40 le 30 juin :

Nous avons mené une enquête sur le site, et il semblait y avoir un problème avec l’onduleur. Nous envisageons de contourner l’onduleur et le travail de réparation du système commencera demain dès que nous serons prêts. La température de la piscine à 18h (le 30 juin) était de 36,6°C. Nous estimons qu’il faudra environ 60 heures pour que la température de l’eau de la piscine atteigne la limite supérieure des régulations de sécurité (65°C). Cela donne à TEPCO jusqu’à 6h le 3 juillet pour régler le problème. TEPCO a déjà dit qu’ils n’avaient trouvé aucune fuite.

Le Sankei Shinbun donne d’autres détails :

TEPCO enquête sur le site, et a dit que l’onduleur pourrait être cassé. L’onduleur est relié au poste électrique principal et au système de refroidissement, et fournit de l’électricité en cas d’urgence.

Pour refroidir le combustible stocké dans la piscine, le système de refroidissement prélève de l’eau de la piscine, la refroidit et la ramène dans la piscine. Il y a deux lignes et TEPCO a essayé de faire remarcher le refroidissement en démarrant la ligne de secours. Pourtant, comme les deux lignes utilisent le même onduleur, TEPCO n’a pas pu redémarrer le système. TEPCO prévoit de contourner l’onduleur pour redémarrer.

Il y a des rumeurs (comme celle du Pr Takeda) comme quoi la piscine du réacteur 4 est endommagée mécaniquement en raison d’une construction de mauvaise qualité. Je ne sais pas sur quoi se base le Pr Taneka pour dire qu’une construction de mauvaise qualité a endommagé la canalisation du système de refroidissement. Cela semble une rumeur sans fondement comme celle qui dit que tout est parfait ou que le bâtiment penche comme la tour de Pise. L’ouvrier qui tweete depuis la centrale a envoyé ceci concernant le problème :

Salut. J’ai été surpris par les tweets provenant de mes collègues disant ”en ce moment, une rumeur sur le réacteur 4…” Des ingénieurs en mécanique comme moi n’ont pas été appelés. On dirait un problème avec le système de contrôle. La réparation se fera probablement demain, car il leur faut s’organiser pour les pièces à réparer. Pour l’instant, en regardant les tendances de température, je ne pense pas qu’il faille être inquiet.

Si c’est vraiment une situation sérieuse, nous recevrons un appel d’urgence. On se servirait ensuite de la grue [grue de Putzmeister qui verse de l'eau directement dans la piscine]. Si cela devait arriver, je le tweeterai aussitôt. Mais j’apprécie mon jour de congé en dégustant des sucreries. À plus.

***************************************************

Allez aussi sur le blog de Fukushima, des informations très intéressantes s’y trouvent à propos de Ooi.

Sources : Bistro bar blog, Realinfos

Informations complémentaires :

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités internationales Arrow Encore des sueurs froides avec Fukushima...