1 1 1 1 1 Rating 5.00 (1 Vote)

J'en étais intimement persuadé, et enfin la vérité éclate...

Gilles Jaquier
Le grand reporter Gilles Jacquier est mort à l'âge de 43 ans. Son travail avait été récompensé par le prix Albert-Londres
et le prix Bayeux des correspondants de guerre Photo : AFP

Le journaliste de France 2 tué en janvier à Homs a été victime d'un obus tiré depuis un quartier rebelle, selon une enquête du ministère de la Défense citée par Le Figaro.

Ce n'est pas l'armée syrienne mais bien les rebelles qui ont tué Gilles Jacquier, selon une information publiée mercredi par Le Figaro. Le grand reporter de France 2 était le premier journaliste occidental victime du conflit syrien. Il a succombé à un tir d'obus le 11 janvier alors qu'il était en reportage à Homs pour le magazine Envoyé Spécial, en compagnie de plusieurs autres journalistes, très encadrés par le régime de Damas.

"Grosse bêtise"

"Les analyses balistiques et les renseignements recueillis sur place par nos sources juste après le drame indiquent que Jacquier a été tué d'un tir d'obus de mortier de 81 mm venu d'un quartier sunnite rebelle", a indiqué au Figaro une source du ministère de la Défense à Paris. Le quotidien avait déjà cité, une semaine après le drame, un responsable d'une association des droits de l'Homme à Homs qui admettait "avoir commis une grosse bêtise". Les observateurs de la Ligue arabe sur place ont corroboré cette version.

Au lendemain de la mort de Gilles Jacquier, le gouvernement français penchait pour la thèse d'une "manipulation" de l'armée syrienne, destinée à dissuader la présence de journalistes occidentaux sur le théâtre des affrontements. Mais une enquête rapidement ouverte par le parquet de Paris avait retenu l'idée de la bavure, sans toutefois avoir les moyens de se rendre sur place pour confirmer ses soupçons. "L'information judiciaire suit son cours", a indiqué mardi une source judiciaire.

Source : http://metrofrance.com

Informations complémentaires :

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités internationales Arrow La mort de Gilles Jacquier imputée aux rebelles syriens