1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Sous ce titre ravageur, qui fait office de piqûre de rappel, se trouve en fait une moins mauvaise nouvelle que ce que l’on pourrait penser de prime abord. Car je croyais que le tiers monde regroupait 2 milliards de personnes affamées. Bien sûr, je peux me tromper, mais quoi qu’il en soit ces chiffres restent pour moi insupportables en 2012. Je dois dire que ces personnes (comme disait Coluche) « gâche un peu le goût de mes plaisirs »,  et me culpabilise à chaque fois que je prends un bain ou un repas bien servi. Bref, soyons conscients de notre chance de petits européens, et pensons à partager notre confort quotidien de temps en temps par un don à une association, tant pour les personnes dans le besoin de notre pays que pour ceux affamés des pays lointains (je vous rappelle que les dons sont déductibles à 75 % de vos impôts jusqu'à 500€). Vous ferez une bonne action, et vous n'aurez pas la qualification « d’être humain » pour rien...


letemps.sn
mer., 10 oct. 2012 12:00 CDT
 
Au total, 870 millions de personnes souffrent de "sous alimentation chronique" à travers le monde, et 239 millions de famine sur le continent africain, indique un rapport conjoint rendu public mardi par des organismes des Nations unies, qui indique que ''des signes laissent espérer que l'objectif du millénaire en matière de famine pourrait être atteint''.

''Près de 870 millions de personnes, soit un habitant de la planète sur huit, souffraient de sous-alimentation chronique entre 2010 et 2012 (...) la grande majorité des personnes souffrant de la faim, soit 852 millions, vivent dans les pays en développement tandis que 16 millions de personnes sont sous-alimentées dans les pays développés'', selon le dernier rapport sur la faim publié par les Nations unies.

Intitulé ''l'état de l'insécurité alimentaire dans le monde 2012'', le document dont la synthèse est parvenue à l'APS est publié par l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), le Fonds des Nations Unies pour le développement agricole (FIDA) et le Programme alimentaire mondial (PAM).

Cette étude, basée sur une méthodologie et des données améliorées couvrant les deux dernières décennies, indique que ''l'Afrique est la seule région du monde où le nombre d'affamés a augmenté, passant de 175 à 239 millions, dont près de 20 millions au cours des quatre dernières années''.

Toutefois, le continent africain est mieux loti qu'une partie de l'Asie qui est en tête de peloton des zones les plus affamées. Dans cette partie du monde, la prévalence de la sous-alimentation est passée de 23,7 à 13,9 ''en dépit de la croissance démographique''.

Le rapport suggère que si des mesures appropriées sont prises pour nourrir ceux qui ont faim, la réalisation de l'Objectif du Millénaire pour le développement, qui consiste à réduire de moitié la proportion de personnes sous-alimentées dans le monde en développement d'ici à 2015, est toujours à portée de main.

Pour ce faire, les organismes onusiens laissent entendre que la croissance agricole est particulièrement efficace dans la réduction de la faim et de la malnutrition dans les pays pauvres, car la plupart des pauvres tirent de l'agriculture et des activités connexes au moins une partie de leurs moyens de subsistance.
 
 
Source : Sott.fr
 
Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités internationales Arrow La planète compte 870 millions d'affamés dont 239 millions en Afrique