1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

À la pointe de l'actu, une autre vision du plan de la relance à la Grèce ;) vu sur la Revue de Presse Internationale de P.Jovanovic

GRECE : LE SUICIDE DE L'EUROPE PAR FMI
du 3 au 5 mai 2010 Pourquoi à votre avis cela a été donné dimanche soir ? Pour que les marchés qui ouvrent à Tokyo lundi dans la nuit ne s'effondrent pas en raison de la contagion. L'Europe et le FMI vont ainsi "sauver" la Grèce avec... 110 et parfois 120 milliards d'euro, à la seule condition, demande Mme Merkel, que ceux qui ne respectent pas les règles (suivez mon regard) soient dépouillés de leur droit de vote au sein de l'UE. Bong. La patronne de l'Europe est désormais Mme Merkel, sauf que l'Europe est morte car elle a été incapable de régler son problème sans le FMI, donc les US. Avé FMI, ceux qui vont mourir te saluent. Parmi les nouvelles-nouvelles mesures, la TVA passant à 23 % (!!), baisse des salaires de 12 %, suppression du 13 et 14e mois des fonctionnaires et passage de l'âge de retraite pour les dames, comme pour les hommes, de 60 à 65 ans... Ceci est donc le Ne plan, rien de neuf, car dès qu'il s'agit de signer un chèque, il n'y a plus grand monde, les caisses de toute manière étant vides. Des Allemands vont aussitôt essayer de bloquer cette décision de Mme Markel (voir plus bas). "Si le tribunal accepte d'instruire le dossier, la Grèce attendra encore des mois. A suivre, et lire Ambrose Evans Pritchard. "The IMF has said it will provide the money over 3 years, along with Greece's partners in the eurozone. In return, Athens plans to cut its budget deficit by 24bn by implementing severe wage cuts, lowering pension benefits and raising taxes". Lire le Telegraph et le New York Times. Et si vous voulez vous rendre compte de tous ses flux financiers, cliquez ici. Mais voici le dernier commentaire de Mr Arfeuille : "Les ministres des finances de la zone euro ont décidé, dimanche 2 mai, "d'activer" sans délai un plan d'aide à la Grèce de 110 milliards d'euros, dont 80 milliards à leur charge, et le reste apporté par le FMI. Prenons les quatre pays qui devraient prêter le plus :
- 1 L'Allemagne devrait prêter à la Grèce 27,92 % du prêt total, soit 22 milliards 336 millions d'euros.
- 2 La France devrait prêter à la Grèce 20,97 % du prêt total, soit 16 milliards 776 millions d'euros. Vous avez bien lu : la France devrait prêter à la Grèce 16 milliards 776 millions d'euros.
- 3 L'Italie devrait prêter 18,42 % du prêt total, soit 14 milliards 736 millions d'euros.
- 4 L'Espagne devrait prêter 12,24 % du prêt total, soit 9 milliards 792 millions d'euros.
:

Les Etats européens vont maintenant emprunter sur les marchés internationaux. Ensuite, ils vont re-prêter ces sommes à la Grèce. Enfin, ils ne reverront jamais ces sommes car la Grèce ne pourra jamais les rembourser. Cette folie a un nom : ça s'appelle un suicide collectif." Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2010
 

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités internationales Arrow Grèce : le suicide de l'Europe par le FMI