1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Article 1271330303351 0924BEFD000005DC 446737 636x401
Eyjafjallajokull

Les vents vont continuer à pousser les cendres du volcan vers l'Europe pendant encore 4 à 5 jours. Le nuage de cendres affecte actuellement une zone qui va du sud de la France, jusqu'à l'est de la Russie et la mer Noire.

L'activité du volcan islandais d'Eyjafjallajokull s'accroît, a indiqué samedi 17 avril un géologue islandais, suggérant ainsi que les perturbations du trafic aérien européen pourraient durer. Les cendres projetées par le volcan atteignent désormais 8,5 km de hauteur, a expliqué Magnus Tumi Gudmundsson, de l'université d'Islande.

Les vents soufflant en Islande ont dégagé la visibilité et devraient permettre aux scientifiques de survoler pour la première fois le volcan et déterminer avec précision l'intensité de son activité, a ajouté le géologue.
 
"Le nuage affecte une zone qui va du sud de la France jusqu'à la mer Noire"
 
Les vents vont probablement continuer à pousser les cendres du volcan islandais en éruption vers l'Europe dans les 4 à 5 prochains jours au moins a déclaré le météorologue de permanence à l'Institut météorologique d'Islande. La météo britannique précise que le nuage de cendres va poursuivre sa course vers le sud du continent tout en continuant de recouvrir le nord jusqu'à dimanche matin au moins, selon la météo britannique.
 
"Le nuage affecte actuellement une zone qui va du sud de la France, jusqu'à l'est de la Russie et la mer Noire", a expliqué une porte-parole du Met Office, les services météorologiques britanniques, en milieu de matinée samedi.
 
"Dans le courant de la journée, si les vents se maintiennent, il va s'étendre plus au sud pour probablement atteindre aux environs de minuit, heure anglaise (1 heure, heure française) la frontière franco-espagnole, la Corse ainsi que le nord de la Grèce", a-t-elle ajouté.
 
"Il faut attendre de voir comment évolue l'éruption du volcan."
 
En ce qui concerne l'Irlande et le Royaume-Uni, premiers pays à se trouver dans la trajectoire de la fumée générée par le volcan, "un nouveau nuage de cendres se déplace vers le sud-est (...) qui devrait affecter la région jusqu'à 6 heures, heure anglaise (7 heures, heure française) dimanche", a relevé la porte-parole.
 
C'est cette nouvelle information qui a déjà contraint les deux pays à rétablir samedi matin les mesures de fermeture de leurs espaces aériens, jusqu'à 17 heures, heure locale (18 heures en France) samedi pour l'Irlande, jusqu'à minuit (1 heure du matin en France) dimanche pour la totalité du Royaume-Uni.
 
La quasi-totalité de l'espace aérien avait pu rouvrir en Irlande vendredi ainsi que le nord du Royaume-Uni -Ecosse et Irlande du nord - où une amélioration de quelques heures était même attendue au petit matin samedi dans le nord de l'Angleterre.
 
"Vendredi, le nuage de cendres se déplaçait légèrement vers l'est, vers la Norvège, ce qui a permis cette réouverture partielle", a précisé la porte-parole du Met Office.
 
En ce qui concerne la journée de dimanche, "il faut attendre de voir comment évolue l'éruption du volcan samedi mais rien ne laisse présager un changement des tendances météorologiques", a-t-elle relevé. 
 
De nouvelles perturbations du trafic aérien sont possibles
 
Une fois que les scientifiques auront déterminer les quantités de glace qui ont fondu, ils seront en mesure de dire avec plus de précision combien de temps durera l'éruption. Le volcan en éruption depuis mercredi est situé sous le glacier d'Eyjafjallajokull.
 
Le nuage de cendres qui perturbe le trafic aérien en Europe depuis plusieurs jours s'est formé sous l'effet du refroidissement rapide du magma par la fonte des glaces. Tant qu'il y aura suffisamment de glace, de nouvelles cendres seront projetées, et de nouvelles perturbations du trafic aérien ne seraient donc pas à exclure, a prévenu Magnus Tumi Gudmundsson.
 

Vu sur le nouvel Obs

 
Informations complémentaires :

 

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités internationales Arrow Islande : l'activité du volcan augmente