1 1 1 1 1 Rating 5.00 (2 Votes)

J’aurais bien aimé vous épargner ça aussi, mais c’est tombé hier chez Hélios. Du reste, comme je m’efforce tant bien que mal de vous l’expliquer, le laxisme, et le manque de maturité généralisé (qui semble affliger tous les dirigeants de la planète), voire la malveillance rampante... a un prix… Pour vous en convaincre, je vous remets la petite animation de la contamination de l’océan Pacifique provoqué par Fukushima Daiichi dans la vidéo (en informations complémentaires).

Je suis aussi obligé de vous rappeler que ce n’est qu’une partie de l’immensité du problème qui se pose à NOUS là-bas (et pas seulement pour les Japonais, qu’on laisse crever comme des chiens qui ont la gale).

Pourtant ,comme on ne cesse de vous le répéter, il y a des alternative viables....

Update 26.02.2016 :

Avec les médias dominants et les médias alternatifs qui redécouvrent soudain la centrale de Fukushima (pas le BBB ni les veilleurs de Fukushima !) grâce à la "supposition" d'un bureaucrate de carrière au ministère de l'économie que "300 tonnes d'eau hautement contaminée" puisse fuir chaque jour, une fuite réelle d'eau de décharge avec des nucléides beta extrêmement concentrés a été découverte.

Selon TEPCO, qui a fait une conférence de presse ad hoc en début d'après-midi aujourd'hui 20 août, au moins 300 tonnes d'eau de décharge après absorption du césium (par SARRY) et désalinisation (par le système d'osmose inverse) ont fui d'un immense réservoir d'acier de 1000 tonnes (ou de deux réservoirs, ils ne savent pas encore) et il est probable que l'eau CONTINUE À FUIR car TEPCO n'a pas été capable d'identifier l'emplacement de la (les) fuite(s).

Information sur la fuite par le Jiji Tsushin :

Une fuite venant d'un groupe de réservoirs de 1000 tonnes en acier (réservoir de 12 mètres de diamètre, 11 mètres de haut) dans la zone H4 qui possède en tout 26 réservoirs. L'emplacement est à environ 500 mètres de la berge.

On a découvert que le niveau de l'un des réservoirs de ce groupe (le n°5) était plus bas de 3 à 4 mètres qu'auparavant.

Nature de l'eau contaminée : eau de décharge après absorption du césium et désalinisation.

  •     Quantité estimée d'eau contaminée : 300 tonnes (300.000 litres)
  •     Densité des matériaux radioactifs (TEPCO l'annonce en Bq/cm3, car c'est de l'eau hautement contaminée ; Jiji le rapporte en Bq/litre) :

Tous les beta y compris le strontium : 80 millions Bq/L (80,000 Bq/cm3)

Césium adioactif: 146,000 Bq/L (146 Bq/cm3)

Presque toute l'eau qui a fui est sortie de l'enclos peu élevé construit autour des réservoirs. Une vanne est installée pour drainer l'eau de pluie hors de l'enclos et cette vanne a été retrouvée "ouverte" alors qu'elle n'aurait pas dû l'être.

L'eau qui a fui hors de l'enclos a été récupérée (environ 4 tonnes à midi). La zone est inspectée toutes les trois heures, mais la fuite CONTINUE (ou TEPCO ne peut confirmer que la fuite a cessé, bien qu'ils semblent penser qu'elle s'est arrêtée).

TEPCO espère vider le réservoir 5 et transvaser l'eau dans les réservoirs du groupe B proche, car les réservoirs du groupe B ne sont remplis qu'à 60 %. Le

reste de la zone H4 est rempli à 97,8 %.

La taille de la fuite est l'une des plus élevées depuis le début de l'accident (exclus la fuite d'avril 2011 du sous-sol du bâtiment de turbine du réacteur 2).

La garantie du fabricant des réservoirs est de 5 ans.


Il y a un fossé proche qui conduit à l'océan, mais presque aucun matériau radioactif n'a été détecté dans l'eau (surtout de l'eau de pluie) du fossé.

Tanks
Voici à quoi ressemblent les réservoirs, d'après la fuite de juin 2013 d'un réservoir d'une autre zone

D'après TEPCO :

FukushimaROtankleak8 20 2013

 

FukushimaROtankleak8 20 2013 2

 

FukushimaROtankleak8 20 2013 3

 

Source : BBB via Hélios ; )

Informations complémentaires :

Crashdebug.fr : Agenda 21
 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités internationales Arrow Une vraie fuite d'au moins 300 tonnes d'eau très fortement contaminée à la centrale de Fukushima, et la fuite continue...